Terrible sécheresse en Inde !

Commenter cet article

« L’Inde affronte en ce moment la pire pénurie d’eau de son histoire, près de 600 millions de personnes [souffrent] d’un manque important voire critique d’eau » (Le Vif.be, 15 juin 2018). Environ 200.000 individus meurent chaque année en Inde à cause du manque d’eau potable, et 21 villes – y compris certaines des plus grandes métropoles – risquent de manquer d’eau d’ici deux ans. Selon les experts, la demande en eau de l’Inde sera deux fois supérieure à l’offre actuelle d’ici l’an 2030 !  L’infrastructure limitée en matière de distribution d’eau et la priorité accordée à l’agriculture assoiffent les populations lorsque les pluies font défaut. Tant la mauvaise exploitation que celle de sa gestion sont des causes supplémentaires à la crise de l’eau. L’eau en Inde est bon marché, et peu de gens la valorisent en tant que ressource, ce qui est la cause du problème actuel. « L’Inde utilise 3 à 5 fois plus d’eau que la Chine, les États-Unis et Israël pour produire les mêmes cultures » (The Times of India, 26 juin 2018).

La population indienne est composée de plus de 1,4 milliard d’individus – soit 20% de la population mondiale. D’ici 2030, 40% de sa population n’aura plus d’eau potable. Certes, une gestion sensée, la désalinisation et une meilleure infrastructure peuvent aider mais, d’une perspective humaine, l’avenir est effrayant. Cependant, les prophéties de la Bible offrent un réel espoir lorsque Jésus-Christ reviendra pour établir le Royaume de Dieu ici-bas. Ésaïe prophétisa une époque à venir d’abondance lorsque le « désert et le pays aride se réjouiront […] et fleurira comme un narcisse » (Ésaïe 35 :1) et que des « eaux jailliront dans le désert, et des ruisseaux dans la solitude » (verset 6). À cette époque, lorsque toutes les nations auront appris à craindre et à obéir à Ses lois, elles se réjouiront des faveurs divines qui donnent la pluie en leur saison (cf. Lévitique 26 :4). Pour en apprendre davantage concernant cet avenir incroyable, lisez notre article : « Comment la terre sera-t-elle restaurée ? ».