fbpx Trois pères et un couffin | Le Monde de Demain

Trois pères et un couffin

Commenter cet article

C’est le titre provocateur d’une biographie récemment publiée qui relate l’histoire de trois hommes polyamoureux qui ont décidé d’engendrer deux enfants par l’intermédiaire de mères porteuses (radiocontact.be, 18 février 2021). Elle raconte leur combat judiciaire pour pouvoir inscrire les trois noms sur les certificats de naissance, dans ce qui pourrait être la première situation parentale légale de ce type aux États-Unis. Le polyamour – des groupes de plus de deux personnes ayant des relations sexuelles « engagées » – est de plus en plus répandu aux États-Unis et dans le monde. Certains ont suggéré que le polyamour tire ses origines dans le changement culturel recherché par les partisans de « l’amour libre » dans les années 1960 et que les applications modernes de rencontre, les réseaux sociaux et la façon dont le style de vie est dépeint dans les médias du XXIe siècle contribuent tous à son acceptation.

Dans un monde qui a rejeté Dieu et Son livre d’instructions pour la vie – la Bible – il n’y a plus de moralité absolue, et chacun fait donc ce « qui lui [semble] bon », comme dans les premiers siècles chaotiques et dangereux de l’antique Israël (Juges 17 :6). Aujourd’hui, beaucoup ont oublié que le Dieu de la Bible est celui qui a créé l’homme et la femme et les institutions du mariage et de la famille. En rejetant le livre d’instructions divines, les êtres humains ont perverti ce que Dieu a créé comme étant sacré et spécial. Les Écritures révèlent également que cela s’est produit sous l’influence de Satan, que l’apôtre Paul a appelé « le dieu de ce siècle » (2 Corinthiens 4 :4). Malgré les bonnes intentions des êtres humains, la prophétie avertit des conséquences graves pour ceux qui ne vivent pas selon les lois divines (Deutéronome 28 :15-20 ; Romains 1 :18-32). Le prophète Ézéchiel a également écrit un puissant avertissement aux nations modernes de souche israélite qui rejettent Dieu et Ses voies. Pour en savoir plus sur cet avertissement, ne manquez pas de regarder « Le crépuscule sur la Grande-Bretagne et les États-Unis ».