Richard Ames | Page 3 | Le Monde de Demain

Richard Ames

Échapperez-vous à Harmaguédon?

Notre planète et les nations sont confrontées à des catastrophes naturelles, des famines, des séismes, des guerres et des destructions extrêmes. Nous voyons même le mot « Harmaguédon » apparaître à la une des journaux. Connaîtrons-nous bientôt la Troisième Guerre mondiale ? Le monde connaîtra-t-il bientôt Harmaguédon ?

[Le texte ci-dessous est l’adaptation de la transcription de cette émission du Monde de Demain.]

L’usage du mot “Harmaguédon” dans la culture populaire

Notre planète et les nations sont confrontées à des catastrophes naturelles, des famines, des séismes, des guerres et des destructions extrêmes. Nous voyons même le mot « Harmaguédon » apparaître à la une des journaux. Connaîtrons-nous bientôt la Troisième Guerre mondiale ? Le monde connaîtra-t-il bientôt Harmaguédon ?

Dans l’émission d’aujourd’hui, nous vous proposons une brochure gratuite qui répondra à ces questions. Elle s’intitule Harmaguédon et au-delà. N’oubliez pas de noter les coordonnées pour commander votre exemplaire gratuit !

Le film populaire « Harmaguédon » de 1998 mettait en scène un astéroïde de la taille du Texas qui allait détruire toute vie ici-bas. La NASA recruta alors une équipe de foreurs de pétrole pour sauver le monde. Vous avez peut-être vu ce film qui donne à réfléchir.

Sommes-nous aujourd’hui menacés par l’arrivée d’astéroïdes qui détruiraient la Terre ?

Astronomy.com décrit le météore qui explosa au-dessus de la Sibérie en 2013 :

« Le 15 février 2013, un petit astéroïde, mesurant peut-être 20 mètres de diamètre, est tombé au-dessus du sud de l’Oural en Russie, à une vitesse d’environ 19 km/s, et a explosé au-dessus de la région de Tcheliabinsk, au-dessus de la ville de Tcheliabinsk. D’une masse supérieure à celle de la Tour Eiffel, l’astéroïde a explosé dans l’atmosphère, libérant une énergie égale à environ 500 kilotonnes de TNT, soit 20 à 30 fois l’énergie libérée lors de l’explosion atomique d’Hiroshima » (“Why the asteroid threat should be taken seriously,” Astronomy.com, 2 avril 2015).

Dans la suite du rapport, l’auteur David Eicher décrit les dangers auxquels nous sommes confrontés aujourd’hui :

« Le risque que des astéroïdes percutent la Terre et ne provoquent des dégâts considérables et des morts est réel et présent tous les jours de notre vie. Mais il s’agit dans une certaine mesure d’une menace contre-intuitive, ce qui fait que certaines personnes ont du mal à la prendre au sérieux. À un instant donné, le risque est quasiment inexistant, mais dans un laps de temps plus long un événement catastrophique se reproduira. Devons-nous nous inquiéter d’une collision avec un astéroïde lors de notre prochaine sortie au restaurant ? Probablement pas. Mais un jour, un astéroïde suffisamment gros sur une trajectoire à destination de la Terre entrera en scène, provoquant l’horreur et le chaos pour l’humanité. À moins que nous ne réalisions quelque chose pour y remédier » (ibid).

“Harmaguédon” – symbole de la bataille finale entre le bien et le mal

La Bible parle des événements astronomiques dans l’avenir ainsi que des conflits militaires majeurs. Le sixième chapitre de l’Apocalypse décrit des perturbations cosmiques : « Et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme les figues vertes d’un figuier secoué par un vent violent. Le ciel se retira comme un livre qu’on roule ; et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leurs places » (Apocalypse 6 :13-14).

Le film « Harmaguédon » a utilisé ce titre pour dépeindre le danger cataclysmique de la fin du monde décrit dans la Bible. Les érudits bibliques décrivent Harmaguédon comme la bataille finale entre le bien et le mal. Qui gagnera cette bataille ? Le monde survivra-t-il à Harmaguédon ? Serez-vous en mesure d’échapper à « Harmaguédon » ?

Le mot « Harmaguédon » symbolise désormais la bataille finale entre le bien et le mal. Harmaguédon déclenchera-t-il la destruction définitive de la planète Terre ? Ou bien une intervention divine venue de l’espace nous sauvera-t-elle tous ?

Harmaguédon nous met en garde contre une Troisième Guerre mondiale. La Seconde Guerre mondiale s’est achevée en 1945, il y a plus de 75 ans. Les jeunes générations d’aujourd’hui ne savent peut-être pas grand-chose de son histoire, des souffrances, du traumatisme mondial et de la perte de millions de vies humaines. Pour beaucoup à l’époque, ce conflit dévastateur entre nations semblait annoncer la fin du monde. Mais les nations alliées l’ont emporté sur l’Allemagne nazie et l’Italie fasciste, et le Jour de la Victoire en Europe fut proclamé le 8 mai 1945. La guerre dans le Pacifique se poursuivit, les forces militaires japonaises s’efforçant de contrôler de plus en plus de territoires. Le président américain Harry Truman approuva une stratégie radicale visant à raccourcir la Guerre au moyen d’une arme de destruction massive nouvellement inventée.

Les 6 et 9 août 1945, les États-Unis ont largué les premières bombes atomiques sur les villes d’Hiroshima et de Nagasaki au Japon, tuant plus de 150.000 personnes (“Hiroshima and Nagasaki Death Toll”, Children of the Atomic Bomb, aasc.ucla.edu, 10 octobre 2007). La nation japonaise s’est rendue sans condition le 2 septembre 1945, mettant fin à la Seconde Guerre mondiale. Dans son discours de victoire prononcé depuis le cuirassé USS Missouri, le général Douglas MacArthur a résumé la leçon historique de la guerre. Le général MacArthur répéta ces mots dans son discours d’adieu au Congrès le 19 avril 1951 :

« Les alliances militaires, l’équilibre des forces, les ligues de nations, tout cela a échoué en laissant libre la voie qui mène à la guerre. Le pouvoir de destruction absolu de la guerre supprime désormais cette alternative. Nous avons eu notre dernière chance. Si nous ne voulons pas inventer un autre système plus grand et plus équitable, Harmaguédon sera à nos portes. »

Oui, notre Harmaguédon sera à nos portes. « Ils les rassemblèrent dans le lieu appelé en hébreu Harmaguédon » (Apocalypse 16 :16). L’original hébreu est Har Meguiddon, ou le mont de Meguiddo. Les armées du monde se rassembleront dans le nord d’Israël à Megiddo avant de marcher vers le sud jusqu’à Jérusalem. Megiddo est situé à environ 88 km au nord de Jérusalem en Israël. Dans l’Antiquité, elle gardait la principale route commerciale entre l’Égypte et Damas. Elle surplombe également la plus grande plaine d’Israël, la vallée de Jezréel (comme l’appelle la Bible) ou la plaine d’Esdraelon. Les rois de l’Orient traverseront l’Euphrate en direction de l’ouest. Ils rejoindront d’autres armées de superpuissances à Meguiddo.

Les nations du monde descendront à Jérusalem pour y combattre le Christ

Le livre de l’Apocalypse décrit ce rassemblement comme le sixième des sept derniers fléaux. Ils se rassembleront à l’endroit appelé en hébreu Armageddon, puis se déplaceront vers le sud jusqu’à Jérusalem pour y combattre le Christ : « Car voici, en ces jours, en ce temps-là, quand je ramènerai les captifs de Juda et de Jérusalem, je rassemblerai toutes les nations, et je les ferai descendre dans la vallée de Josaphat ; là, j’entrerai en jugement avec elles » (Joël 3 :1-2).

La vallée de Josaphat se trouve entre le mont des Oliviers et la ville de Jérusalem. Elle est également connue sous le nom de vallée du Cédron, qui s’étend vers le sud sur une certaine distance. Oui, la bataille du grand Jour du Dieu tout-puissant aura lieu à Jérusalem. Josaphat signifie « jugement de l’Éternel ». Dieu jugera les nations lors de cette bataille décisive.

La Bible révèle la séquence des événements qui mèneront à Harmaguédon. Le Sauveur, Jésus-Christ, révéla des signes prophétiques majeurs menant à l’apogée et à la fin de cette ère. Il annonça également une nouvelle ère à venir, que nous appelons le monde de demain. Jésus prêcha l’Évangile, la bonne nouvelle d’un gouvernement mondial à venir qui sera appelé le Royaume de Dieu. Vous pouvez le lire dans Marc 1 :14-15 ! Jésus a répondu à la question de Ses disciples concernant la fin du monde ou la fin de cette ère : « Cette bonne nouvelle du royaume sera prêchée dans le monde entier, pour servir de témoignage à toutes les nations. Alors viendra la fin » (Matthieu 24 :14).

Quels signes devons-nous guetter ? À quelle séquence d’événements prophétiques devons-nous nous attendre ? La brochure gratuite que nous vous proposons aujourd’hui contient un tableau montrant la séquence des principaux événements prophétiques : La prophétie biblique parle d’une période de trois ans et demi qui précède la fin de cette ère. Qu’est-ce qui signale la fin de ce triste monde de gouvernements humains défaillants ?

« Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à Son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles » (Apocalypse 11 :15).

Comment les nations du monde réagiront-elles à cette annonce ? Se réjouiront-elles avec les vrais chrétiens qui prient quotidiennement pour l’avènement du Royaume ?

Nous avons vu que les armées du monde se rassembleront à Meguiddo, dans le nord d’Israël, prêtes à s’opposer au retour de Jésus-Christ. Cette bataille vous affectera-t-elle ? Les nations rejetteront le retour du Sauveur au premier abord. « Les nations se sont irritées » (Apocalypse 11 :18). Elles résisteront au royaume divin qui régnera sur le monde et entreront même en guerre contre lui ! La superpuissance de la fin des temps, la dernière résurgence de l’Empire romain, appelée la « bête » dans le livre de l’Apocalypse, soutenue par dix rois ou royaumes du monde, mènera une guerre futile contre le Roi des rois à venir :

« Les dix cornes que tu as vues sont dix rois, qui n’ont pas encore reçu de royaume, mais qui reçoivent autorité comme rois pendant une heure avec la bête. Ils ont un même dessein, et ils donnent leur puissance et leur autorité à la bête. Ils combattront contre l’Agneau, et l’Agneau les vaincra, parce qu’il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi » (Apocalypse 17 :12-14).

Les armées du monde se préparent-elles déjà à la Troisième Guerre mondiale ?

Le livre de l’Apocalypse révèle une séquence de batailles majeures de la Troisième Guerre mondiale. Il suffit de lire Apocalypse 9. Des armées situées à l’est de l’Euphrate se déplaceront vers l’ouest en utilisant des armes puissantes pour détruire un tiers de la population mondiale. L’apôtre Jean rapporte cette vision prophétique :

« Et ainsi dans la vision je vis les chevaux et ceux qui les montaient, ayant des cuirasses couleur de feu, d’hyacinthe, et de soufre. Les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions ; et de leur bouche il sortait du feu, de la fumée, et du soufre. Le tiers des hommes fut tué par ces trois fléaux, par le feu, par la fumée, et par le soufre, qui sortaient de leurs bouches » (Apocalypse 9 :17-18).

Les armées du monde se préparent-elles déjà à la Troisième Guerre mondiale ? Les abonnés de notre revue Le Monde de Demain sont au courant des grandes évolutions militaires. L’édition de mai-juin 2023 pose la question suivante :

« La Troisième Guerre mondiale a-t-elle déjà commencé ? » Le rédacteur en chef Gerald Weston cite plusieurs personnes, dont le pape François, qui affirment que la Troisième Guerre mondiale a déjà commencé : « Pour moi aujourd’hui, la Troisième guerre mondiale a été déclarée. Et c’est une chose qui devrait nous faire réfléchir. Qu’arrive-t-il à l’humanité qui a connu trois guerres mondiales en un siècle ? » (Pape François : La Dépêche du 14 juin 2022).

Aujourd’hui, les nations augmentent leurs capacités nucléaires. Il est confirmé que neuf pays dans le monde possèdent des armes nucléaires. La puissance combinée de ces armes pourrait détruire plusieurs fois toute vie humaine ici-bas. À la page 7 de la brochure Harmaguédon et au-delà, un schéma indique le nombre estimé d’ogives nucléaires que chaque pays possède. Il s’agit de la Russie, des États-Unis, de la France, de la Chine, du Royaume-Uni, d’Israël, de l’Inde, du Pakistan et de la Corée du Nord.

Le mois d’octobre 2022 marqua le 60ème anniversaire de la crise des missiles de Cuba. À cette époque, le monde entier a dû faire face à un Harmaguédon potentiel. À l’occasion de cet anniversaire, le Bulletin of the Atomic Scientists fit cette annonce qui donne à réfléchir :

« L’invasion de l’Ukraine par la Russie et ses coups de sabre nucléaires ont réveillé le génie de la guerre nucléaire, le mot “Harmaguédon” s’insinuant dans les discussions générales à l’occasion du 60ème anniversaire de la crise des missiles de Cuba. Cette crise de 35 jours (du 16 octobre au 20 novembre 1962) reste un moment décisif dans l’histoire de la sécurité nationale des États-Unis et fut la première occasion pour le grand public d’être confronté à la possibilité réelle d’une guerre nucléaire » (“The Bulletin’s initial reactions to the Cuban Missile Crisis”, TheBulletin.org, 26 octobre 2022).

Mes amis, beaucoup d’entre vous ont été témoins de la crise des missiles de Cuba en 1962. Vous avez vécu l’effrayante réalité de ce qui semblait être un potentiel Harmaguédon. L’évangéliste en charge Gerald Weston décrivit ces dangers dans un article intitulé « À une encablure d’Harmaguédon », publié dans notre revue :

« En 1962, la crise des missiles de Cuba avait amené le monde au bord de l’impensable : une confrontation nucléaire entre les États-Unis et l’Union soviétique - communément appelée un “Harmaguédon”. La situation fut très tendue pendant ces 13 jours d’octobre, mais le public n’apprit que quelques décennies plus tard à quel point la crise fut sérieuse – et beaucoup de gens ne le savent toujours pas » (Le Monde de Demain, mars-avril 2020, page 5).

Mes amis, nous devons faire face à la réalité ! Des milliards d’êtres humains mourront sur Terre à mesure que la guerre, la faim et la maladie se propageront sur la planète. Oui, nous serons confrontés au danger extrême de l’anéantissement de l’humanité.

Les quatre cavaliers de l’Apocalypse

Le quatrième sceau de l’Apocalypse représente les quatre cavaliers combinant leurs pouvoirs. Le monde subira une mort massive d’hommes, de femmes et d’enfants. L’apôtre Jean, qui écrivit le livre de l’Apocalypse sous l’inspiration divine, voit en vision les fameux quatre cavaliers de l’Apocalypse. Ils symbolisent, dans l’ordre, les faux christs et les fausses religions, la guerre et ses effets dévastateurs, les famines qui suivent normalement les guerres, et la peste et les maladies qui suivent les famines. L’apôtre Jean écrit :

« Je regardai, et voici, parut un cheval d’une couleur verdâtre. Celui qui le montait se nommait la mort, et le séjour des morts l’accompagnait. Le pouvoir leur fut donné sur le quart de la terre, pour faire périr les hommes par l’épée, par la famine, par la mortalité, et par les bêtes sauvages de la terre » (Apocalypse 6 :8).

Le cinquième sceau, comme nous le lisons dans Apocalypse 6 :9, parle du martyre de chrétiens pendant la période de la grande tribulation. Nous lisons ensuite au sujet du sixième sceau, qui sert d’introduction au temps de la colère de Dieu et du jugement sur les nations. Le sixième sceau est parfois surnommé « les signes célestes » :

« Je regardai, quand il ouvrit le sixième sceau ; et il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière devint comme du sang, et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme les figues vertes d’un figuier secoué par un vent violent. Le ciel se retira comme un livre qu’on roule ; et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leurs places » (Apocalypse 6 :12-14).

Ces signes célestes, comme on les appelle, servent d’introduction au Jour du Seigneur. Le Jour du Seigneur est le temps de la colère et du jugement de Dieu sur un monde ingrat et rebelle. Jésus-Christ, l’Agneau de Dieu, sera en colère. Il exécutera les justes jugements de Dieu. Le Jour du Seigneur est appelé « le grand jour de sa colère » dans Apocalypse 6 :17.

Le Jour du Seigneur amènera les jugements de Dieu sur les nations. Comprenons bien. Trois étapes prophétiques précèdent le retour du Christ. Ces étapes sont les suivantes : 1) La grande tribulation ; 2) les signes célestes ; et 3) le Jour du Seigneur. Ces trois événements couvrent une période d’environ trois ans et demi. Il y a plus de trente prophéties dans la Bible qui parlent du Jour de l’Éternel ou Jour du Seigneur. Ésaïe 34 :8 et Ésaïe 63 :4 montrent que le Jour de l’Éternel dans la prophétie de la fin des temps, le temps qui précède Son second Avènement, est une période d’une année ! Veuillez noter ces références : Ésaïe 34 :8 et Ésaïe 63 :4 !

Le retour triomphant du Christ pour sauver l’humanité d’elle-même

Apocalypse 19 décrit la grande armée céleste du Christ fondant sur le champ de bataille terrestre :

« Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice. Ses yeux étaient comme une flamme de feu ; sur sa tête étaient plusieurs diadèmes ; il avait un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n’est lui-même ; et il était revêtu d’un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu. Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d’un fin lin blanc, pur. De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations ; il les paîtra avec une verge de fer ; et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu Tout-Puissant. Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : Roi des rois et Seigneur des seigneurs » (Apocalypse 19 :11-16).

Mes amis, quel camp choisirez-vous lorsque viendra le Jour du Jugement ? Choisirez-vous d’être du côté du Roi qui régnera sur la Terre et qui apportera la paix durable ? Comme nous venons de le voir dans Apocalypse 17, les chrétiens fidèles suivront le Christ. « Et ceux qui sont avec lui sont les appelés, les élus et les fidèles » (Apocalypse 17 :14, Ostervald).

Nous devons tous surveiller les signes prophétiques menant à Harmaguédon. Les rois de la Terre et leurs armées se rassembleront dans le nord d’Israël pour combattre le Sauveur, Jésus-Christ, lors de Son Avènement. Encore une fois, assurez-vous de lire cela dans Apocalypse 19 :19. Le Roi des rois vaincra ces nations rebelles et oppressives. Mais comment pouvez-vous vous préparer personnellement à affronter les temps difficiles qui s’annoncent ? Mes amis, échapperez-vous à Harmaguédon ?

Remarquez l’avertissement du Seigneur Jésus-Christ : « Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme » (Luc 21 :36).

Peut-être n’avez-vous guère prié. Le moment est venu de vous mettre à genoux et d’implorer Dieu pour un changement dans votre vie. Ésaïe 55 :6-7 vous explique comment vous rapprocher de Dieu : « Cherchez l’Éternel pendant qu’il se trouve ; invoquez-le, tandis qu’il est près. Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme d’iniquité ses pensées ; qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui, à notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner. »

Dieu promet de vous bénir et de vous pardonner, si vous Le cherchez de tout votre cœur. La solution aux problèmes du monde réside dans une transformation de la nature humaine. Après Harmaguédon, un nouveau gouvernement mondial, dirigé par le Christ et Ses saints, enseignera le chemin de la paix. Oui, au cours du Millénium, il y aura un renouveau du caractère humain et de l’esprit humain. Le Royaume de Dieu gouvernera sur toutes les nations pendant mille ans. Priez pour que ce Royaume vienne. Nous attendons avec impatience le moment, après Harmaguédon, où la prophétie de Zacharie 14 :9 s’accomplira : « L’Éternel sera roi de toute la terre. »

Oui, le Prince de la paix gouvernera les nations du monde avec amour et justice, garantissant un monde de prospérité et de vie abondante pour tous les peuples.


Pourquoi êtes-vous né?

De nombreux évolutionnistes diront que le but de la vie est l’autoconservation, l’autoperpétuation et l’autodétermination. La survie humaine est-elle le seul sens et le seul but de la vie ? Est-il possible de connaître le vrai but de sa vie ? Y a-t-il une vie au-delà de la mort ? Pourquoi êtes-vous né ? Quelle est votre ultime destinée ? Rejoignez-nous sur Le Monde de Demain pour obtenir des réponses étonnantes aux questions les plus cruciales de la vie !

[Le texte ci-dessous est l’adaptation de la transcription de cette émission du Monde de Demain.]

Le 15 novembre 2022, les Nations Unies ont annoncé un événement historique majeur. Pour la première fois dans l’Histoire, la population mondiale atteignit 8 milliards d’êtres humains. Quel est l’avenir de ces 8 milliards de personnes ? Devons-nous nous contenter du vieil adage qui dit : « Mangeons et buvons, car demain nous mourrons » ? Les téléspectateurs réguliers du Monde de Demain connaissent les prophéties bibliques annonçant le risque d’autodestruction de l’humanité lors de la future grande tribulation. Remercions Dieu car Il interviendra pour sauver l’humanité du cosmocide. Mais, tout d’abord, posons-nous la question, quel est notre but dans la vie ?

La survie humaine est-elle le seul sens et le seul but de la vie ?

De nombreux évolutionnistes diront que le but de la vie est l’autoconservation, l’autoperpétuation et l’autodétermination. Ces motivations font certainement partie de la nature humaine. Mais la survie humaine est-elle le seul sens et le seul but de la vie ? Est-il possible de connaître le vrai but de sa vie ? Y a-t-il une vie au-delà de la mort ? Pourquoi êtes-vous né ? Quelle est votre ultime destinée ? Mes amis, il vous faut connaître la réponse à la question : « Pourquoi êtes-vous né ? »

Depuis des milliers d’années, des philosophes proposent des réponses à la question : « Quel est le but de la vie ? » C’est une question à laquelle nous devrions tous pouvoir répondre. Dans l’émission d’aujourd’hui, nous discuterons de l’incroyable but de la vie humaine, à partir des pages de la Bible. Nous vous offrirons une brochure gratuite qui répond à cette question des plus fondamentales de la vie. Elle s’intitule Quel est le but de la vie ? N’oubliez pas de noter les coordonnées pour demander votre exemplaire gratuit.

Des matérialistes et des évolutionnistes affirment qu’il n’y a pas un but transcendantal pour la vie

Une grande partie du monde actuel a adopté une vision évolutionniste du monde. Beaucoup de matérialistes et d’évolutionnistes affirment qu’il n’y a pas un but transcendantal pour la vie. Par exemple, le célèbre astronome et scientifique américain Carl Sagan déclarait que les humains, dans le grand schéma de l’Univers, étaient presque insignifiants. Lorsque la sonde spatiale Voyager 1 a photographié la planète Terre dans notre système solaire, Carl Sagan, considérant ce « point bleu pâle », comme il l’appelait, fit un commentaire frappant :

« Nos postures, notre propre importance imaginée, l’illusion que nous avons quelque position privilégiée dans l’Univers, sont mises en question par ce point de lumière pâle. Notre planète est une infime tache solitaire enveloppée par la grande nuit cosmique. Dans notre obscurité – dans toute cette immensité – il n’y a aucun signe qu’une aide viendra d’ailleurs nous sauver de nous-mêmes » (Un point bleu pâle, page 7).

Sagan écrivit que la planète Terre était une « tache solitaire » dans la grande nuit cosmique. Devons-nous, nous les êtres humains, en conclure que nous sommes insignifiants au point de n’avoir aucun but ? Alors pourquoi l’Univers existe-t-il ? N’a-t-il aucune raison d’être ? L’Univers et le rôle que nous y jouons sont-ils dénués de sens ? Le Créateur de l’Univers adresse un sobre avertissement aux incrédules. L’apôtre Paul écrit :

« La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. En effet, les perfections invisibles de Dieu, sa puissance éternelle et sa divinité, se voient comme à l’œil nu, depuis la création du monde, quand on les considère dans ses ouvrages. Ils sont donc inexcusables, car ayant connu Dieu, ils ne l’ont point glorifié comme Dieu, et ne lui ont point rendu grâces ; mais ils se sont égarés dans leurs pensées, et leur cœur sans intelligence a été plongé dans les ténèbres » (Romains 1 :18-21).

Il existe un sens profond dans la création

La philosophie athée admet qu’elle ne peut ni ne veut répondre à la question : quel est le but et quel le sens de la vie ? En revanche, le lauréat du prix Nobel Sir John Eccles voyait clairement un sens profond dans la création. Sir John Eccles était, à l’époque, peut-être la plus grande autorité mondiale dans le domaine du cerveau et de l’esprit humains. Les observations de cet éminent scientifique sur le sens et le but de la vie sont très profondes. Il fut interviewé dans le cadre d’une émission télévisée du Monde à Venir dans les années 1980. Sir John Eccles déclara :

« Je dirais que le sens doit revenir au Créateur… Il faut croire qu’il y a plus derrière tout cela, depuis notre propre existence en tant que créateurs nous-mêmes, jusqu’à la façon dont nous vivons dans, ce que j’aime à penser, une société altruiste – se soucier et s’aimer les uns les autres, vivre les uns pour les autres, construire un nouveau monde d’amour, d’inspiration, de dévouement et de sacrifice – ah, construire un tel monde. Je pense que la signification de tout cela réside dans la pensée du Créateur. Voyez-vous… dès que vous vous éloignez du matérialisme, de merveilleuses opportunités surgissent. Vous cessez d’être attaché au matérialisme, empêtré dans le matérialisme. »

Sir John Eccles voyait clairement les fortes limites du matérialisme. Voici une définition du matérialisme : « Une théorie selon laquelle la matière est la seule réalité ou la réalité fondamentale et que toute existence, processus et phénomènes peuvent être expliqués comme des manifestations ou des résultats de la matière » (Merriam-Webster.com).

Non ! La matière n’est pas la seule réalité.

La philosophie athée et matérialiste admet qu’elle ne peut pas et ne veut pas répondre à la question : « Quel est le but et le sens de la vie ? »

Des philosophes de l’antiquité qui trouvèrent un but transcendantal à la vie

Certains admettent même que la philosophie de l’absence de signification leur donne la liberté de pratiquer toute forme d’immoralité sexuelle ! Cependant, il y a des milliers d’années, certains philosophes trouvèrent un but plus transcendantal à la vie, même si certaines de leurs philosophies étaient sévèrement limitées et promouvaient même de graves erreurs.

Les philosophes grecs de l’Antiquité apportèrent un large éventail de réponses aux questions sur la vie, ses objectifs et sa signification. Le 4ème siècle av. J.-C. vit l’émergence de trois grandes écoles de pensée en Grèce : l’épicurisme, le stoïcisme et le scepticisme.

L’apôtre Paul connaissait bien ces anciennes écoles de pensée. Il se rendit à Athènes vers l’an 50.

« Quelques philosophes épicuriens et stoïciens se mirent à parler avec lui [l’apôtre Paul]. Et les uns disaient : Que veut dire ce discoureur ? D’autres, l’entendant annoncer Jésus et la résurrection, disaient : Il semble qu’il annonce des divinités étrangères. Alors ils le prirent, et le menèrent à l’Aréopage, en disant : Pourrions-nous savoir quelle est cette nouvelle doctrine que tu enseignes ? » (Actes 17 :18-19).

Paul leur annonça ensuite le Dieu créateur, qui a créé le monde et tout ce qu’il contient. Il fit cette observation fondamentale, mais étonnante, au verset 28 : « car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l’être. C’est ce qu’ont dit aussi quelques-uns de vos poètes : De lui nous sommes la race. »

La vie humaine ne peut avoir de signification ou de but réel en dehors de Dieu

C’est en Lui que nous vivons, que nous nous déplaçons et que nous existons ! Toute notre existence, nous dit Paul, est intimement liée au Dieu créateur ! Même les poètes grecs savaient que nous étions de la « race » de Dieu, c’est-à-dire Ses enfants. Paul savait que la vie humaine ne peut avoir de signification ou de but réel en dehors de Dieu ! Oui, nous avons été créés pour entretenir une relation privilégiée avec notre Créateur. C’est le fondement même d’une vie pleine de sens ! Le Messie, Jésus-Christ, affirme également ce but suprême de la vie. Un docteur de la loi Lui demanda :

 « Quel est le plus grand commandement de la loi ? Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes » (Matthieu 22 :36-40).

Cette relation nous conduit d’une nature humaine égoïste à une nature spirituelle bienveillante. Dieu veut que nous naissions dans Sa famille immortelle. La Bible explique que cette transformation ultime aura lieu lors de la résurrection des morts. Le Messie, Jésus-Christ, est le Premier-né des morts (Apocalypse 1 :5) ! Il est le Premier-né d’une multitude de frères et sœurs, comme il est dit dans Romains 8 :29. Les enfants de Dieu seront transformés de mortels en immortels à la résurrection, tel que mentionné dans 1 Corinthiens 15 :53. Oui, vous avez la possibilité d’appartenir à une famille immortelle, de faire partie du Royaume de Dieu et de Sa famille royale. Rappelez-vous, Jésus nous enseigna dans Matthieu 6 :33 : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. »

Oui, la Bible révèle le véritable but et la signification de la vie. Les prophéties bibliques décrivent l’avenir du monde et de l’humanité. Cet avenir renferme également le but et la signification de votre vie. Jésus vint avec un message appelé l’Évangile, qui signifie « bonne nouvelle ». Ce message est souligné dans l’annonce céleste d’Apocalypse 11 :15 :

« Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles. »

Heureusement, Dieu a un plan pour sauver l’humanité d’un cosmocide total ! Nous nous dirigeons vers la Troisième Guerre mondiale puis Harmaguédon si nous, en tant que nations et individus, ne changeons pas notre mode de vie ! Au-delà d’Harmaguédon, Dieu a promis une nouvelle ère à venir. Cette nouvelle ère commencera avec le retour de Jésus-Christ ici-bas, et l’établissement de Son Royaume sur toutes les nations ! Apocalypse 5 :10 et 20 :6 révèlent que notre vocation et notre but dans ce Royaume est de régner en tant que rois et sacrificateurs avec le Roi des rois, Jésus-Christ, pendant mille ans ici-bas ! Qu’est-ce que Dieu a encore promis aux chrétiens fidèles ? Quelle est votre destinée au-delà de la mort ?

« Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite : Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde » (Matthieu 25 :34)

Mes amis, les chrétiens fidèles, et cela pourrait vous inclure, hériteront le Royaume de Dieu ! Le prophète Daniel confirme également cette promesse : « Mais les saints du Très-Haut recevront le royaume, et ils posséderont le royaume éternellement, d’éternité en éternité » (Daniel 7 :18). Remarquez l’expression « d’éternité en éternité ». Oui, les chrétiens fidèles hériteront la vie éternelle ! Mes amis, ce n’est qu’une petite partie de la glorieuse destinée que Dieu a en prévision pour vous !

La potentialité humaine est grandiose, magnifique et transcendante

La vérité étonnante est que votre avenir potentiel est grandiose, magnifique et transcendant au-delà de ce que vous pouvez imaginer ! Nous avons un aperçu de ce potentiel lorsque nous lisons le récit de la mère et les frères de Jésus lorsqu’ils tentèrent de L’approcher alors qu’Il s’adressait à la foule :

« Comme Jésus s’adressait encore à la foule, voici, sa mère et ses frères, qui étaient dehors, cherchèrent à lui parler. Quelqu’un lui dit : Voici, ta mère et tes frères sont dehors, et ils cherchent à te parler. Mais Jésus répondit à celui qui le lui disait : Qui est ma mère, et qui sont mes frères ? Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit : Voici ma mère et mes frères. Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère » (Matthieu 12 :46-50).

L’apôtre Paul confronta les philosophes grecs à Athènes. Il déclara que le but de notre vie est intimement lié au Créateur du ciel et de la Terre. Il dit : « car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l’être. C’est ce qu’ont dit aussi quelques-uns de vos poètes : De lui nous sommes la race » (Actes 17 :28).

Nous avons également vu l’étonnante déclaration de Jésus dans Matthieu 12 :49-50, selon laquelle Il considère Ses disciples fidèles comme Sa famille : « Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit : Voici ma mère et mes frères. Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. »

Dieu nous invite à faire partie de Sa famille spirituelle

Jésus qualifie ceux qui obéissent à notre Père céleste comme Sa famille spirituelle. Mes amis, Dieu vous invite à faire partie de Sa famille ! L’apôtre Paul déclara qu’il fléchissait les genoux devant notre Père qui est aux cieux : « À cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père, [et remarquez ceci !] de qui toute famille dans les cieux et sur la terre tire son nom » (Éphésiens 3 :14-15).

Oui, Dieu est le Père de qui toute famille dans les cieux et sur la Terre tire son nom ! Dieu est en train de former une famille. Il veut que vous choisissiez volontairement de devenir Ses fils et Ses filles ! Dieu veut que vous sortiez des voies charnelles et pécheresses du monde :

« C’est pourquoi, sortez du milieu d’eux, et séparez-vous, dit le Seigneur ; ne touchez pas à ce qui est impur, et je vous accueillerai. Je serai pour vous un Père, et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur tout-puissant » (2 Corinthiens 6 :17-18).

Dieu est amour, comme cela nous est dit dans 1 Jean 4 :8, 16 ! Il veut que vous soyez Son fils ou Sa fille ! Rappelez-vous ce que Jésus nous a appris à prier selon le modèle de prière. Comment commencez-vous vos prières ? « Notre Père qui es aux cieux ! Que ton nom soit sanctifié… » (Matthieu 6 :9). Comment devenir un fils ou une fille de son Père céleste ? Nous devons d’abord reconnaître que le Dieu tout-puissant est le Créateur du ciel et de la Terre. C’est ce que l’on peut lire dans Hébreux 11, le chapitre sur la foi. Hébreux 11 :6 : « Or, sans la foi, il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. »

Certains d’entre vous, téléspectateurs de longue date du Monde de Demain, ont reçu de merveilleuses réponses à leurs prières parce qu’ils se sont humiliés en priant leur Père céleste. Mais il y a une autre action que Jésus indiqua clairement lorsqu’Il prêchait l’Évangile du Royaume de Dieu.

« Après que Jean eut été livré, Jésus alla dans la Galilée, prêchant l’Évangile de Dieu. Il disait : Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle » (Marc 1 :14-15).

La repentance et la foi sont requises

Oui, mes amis, Jésus appelait tous Ses auditeurs à la repentance. De quoi faut-il se repentir ? On se repent du péché, qui est la transgression de la loi de Dieu, Ses Dix Commandements ! Se repentir signifie changer sa façon de penser, en exprimant un tel regret pour ses péchés, ses comportements, ses attitudes, que l’on change de vie et que l’on suive la voie de Dieu, plutôt que la voie charnelle de l’égoïsme, de la cupidité, de la convoitise, de la jalousie et du péché. Rappelez-vous, lorsque l’Église du Nouveau Testament commença le Jour de la Pentecôte, l’apôtre Pierre donna des instructions à son auditoire.

« Pierre leur dit : Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit. Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera » (Actes 2 :38-39).

Mes amis, si vous vous êtes profondément repentis de vos péchés et si vous avez accepté Jésus-Christ comme votre Sauveur vivant, vous devez être baptisés. Si vous souhaitez obtenir des conseils supplémentaires, nous avons des représentants dans de nombreuses régions du monde. Il vous suffit d’appeler le numéro qui s’affiche sur votre écran, ou de nous contacter à MondeDemain.org, ou encore de prendre contact avec l’un de nos bureaux régionaux. Le moment est venu de chercher Dieu, comme le dit Ésaïe 55 :6-7. Dieu pardonnera abondamment, comme Il le promet, si vous suivez les instructions du Christ.

Dieu nous engendre en tant que Ses enfants par Son Esprit Saint

Après un repentir sincère, la foi et le baptême, Dieu accorde le don du Saint-Esprit. C’est le début d’une vie véritablement spirituelle. Nous devenons les héritiers mêmes de Dieu, ou cohéritiers du Christ :

« Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père ! L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : Héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être glorifiés avec lui » (Romains 8 :14-17).

Nous avons déjà eu un aperçu de notre héritage : Nous hériterons la Terre (Matthieu 5 :5) ; nous hériterons le Royaume (Matthieu 25 :34 et Daniel 7 :18) ; nous hériterons la vie éternelle (Matthieu 19 :29).

Il nous faut développer le caractère divin dans cette vie

Comprenons bien, nous sommes maintenant héritiers de Dieu, mais nous n’avons pas encore l’héritage. Cela se passera à la résurrection ! Une fois que nous sommes des enfants engendrés par Dieu, nous devons croître dans la grâce et la connaissance du Christ, comme recommandé dans 2 Pierre 3 :18 ! À mesure que nous apprenons et pratiquons le mode de vie de Dieu, nous développons le caractère divin. Cela prend toute une vie.

Mais la plus grande réalité est que Dieu est omnipotent, tout-puissant, comme il nous est dit dans Apocalypse 19 :6 : « Alléluia ! Car le Seigneur notre Dieu tout-puissant est entré dans son règne. » Oui, Dieu règne de façon magistrale. Et dans Son Royaume, la famille de Dieu gouvernera ! Vous pouvez faire partie de cette famille bienveillante, divine et royale.

L’apôtre Paul écrit : « Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps, ainsi en est-il de Christ » (1 Corinthiens 12 :12). Mes amis, vous pouvez être membres du corps de Christ, l’Église de Dieu. Comment trouver Son Église ? Je vous encourage à regarder l’émission de Gerald Weston qui s’intitule « Jésus choisirait-Il votre Église ? » et celle de Rod McNair « Les Églises sont-elles en train de disparaître ? »

Faire partie du corps de Christ, Son Église

Jésus dit : « je bâtirai mon Église, et […] les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle » (Matthieu 16 :18). Oui, Son Église ne s’éteindra pas ! Il nous est également dit dans Hébreux 10 :25 de ne pas abandonner « notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns ; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour. »

Les disciples du Christ se réunissent chaque semaine pour fraterniser conjointement et adorer Dieu pendant Son sabbat. Vous pouvez rencontrer certains d’entre eux lors des conférences du Monde de Demain qui ont lieu en divers endroits du monde. Nous espérons vous rencontrer à l’une de ces conférences du Monde de Demain ! Vous pourrez également y rencontrer des membres de l’Église du Dieu Vivant. En fraternisant avec des chrétiens bienveillants et fidèles, vous et votre famille, vous croîtrez spirituellement dans l’amour de Dieu.

Les adolescents dans l’Église profitent des camps des jeunes et participent à des activités sportives et de plein air, ainsi qu’à des cours de vie chrétienne qui mettent nos jeunes au défi d’expérimenter par eux-mêmes les valeurs d’une vie abondante qui durera toute cette vie et au-delà. Les membres de l’Église du Dieu Vivant participent à la Fête annuelle des Tabernacles, qui dure huit jours et se déroule en divers endroits du globe. Ils se préparent pour le monde de demain dans lequel toutes les nations observeront les Fêtes bibliques de Dieu (Zacharie 14 :16).

Oui, Dieu réserve un avenir glorieux pour vous et votre famille, si vous Le cherchez de tout votre cœur, comme mentionné dans Ésaïe 55 :6-7. Le Messie, Jésus-Christ, révèle notre but dans la vie dans Matthieu 6 :33 : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. »


Irez-vous en enfer ?

Qu’enseigne réellement la Bible au sujet de l’enfer ? Y a-t-il des âmes immortelles qui, en ce moment même, se tordent de douleur et hurlent dans les flammes de l’enfer ? Mais qu’est-ce que l’enfer ? Irez-vous en enfer ? Restez à l’écoute pour une réponse surprenante !

[Le texte ci-dessous est l’adaptation de la transcription de cette émission du Monde de Demain.]

Les athées, les agnostiques et les matérialistes ridiculisent les concepts religieux du paradis et de l’enfer. Pour eux, et pour d’autres personnes non religieuses, il semble vraiment illogique de condamner des personnes à un feu d’enfer continuel alors qu’elles n’ont aucun moyen de l’éviter. Pourquoi la grande majorité des chrétiens croient-ils que les pécheurs qui n’ont jamais entendu le nom de Jésus-Christ seront tourmentés à jamais ?

L’idée que l’on se fait aujourd’hui de l’enfer provient notamment du fameux poème de Dante Alighieri, La Divine Comédie, écrit il y a plus de 700 ans. Le poème de Dante se compose de trois parties, le Paradis, le Purgatoire, et l’Enfer. Sa description saisissante d’âmes se tordant de douleur influence, aujourd’hui encore, les croyances de millions de personnes.

Qu’enseigne réellement la Bible au sujet de l’enfer ? Y a-t-il des âmes immortelles qui, en ce moment même, se tordent de douleur et hurlent dans les flammes de l’enfer ? Vous serez peut-être choqué d’apprendre et de lire dans la Bible que personne ne brûle en enfer en ce moment même ! C’est exact ! Vous pouvez le prouver en lisant ce que dit la Bible !

Peut-être vous êtes-vous déjà interrogé sur votre avenir. Vous êtes-vous jamais demandé : « Irai-je en enfer après ma mort ? » Peut-être même que quelqu’un vous a maudit en vous disant « d’aller en enfer ». Mes amis, essayons de comprendre ! La Bible parle de trois conditions ou états différents, traduits parfois par le mot « enfer ». Mais qu’est-ce que l’enfer ? Irez-vous en enfer ? Restez à l’écoute pour une réponse surprenante !

Salutations chaleureuses à tous nos amis du monde entier !

Qu’arrive-t-il quand nous mourrons ? Irons-nous au paradis ou en enfer ? Ou bien serons-nous endormis dans la tombe jusqu’à la résurrection ? Pensez à tous les milliards d’êtres humains qui ont vécu et qui sont morts. Leur vie avait-elle un but ? Leur reste-t-il un espoir pour l’avenir ? Quelle est la vérité ? La mort est-elle la fin ? Y a-t-il une vie après la mort ?

Dans l’émission d’aujourd’hui, nous répondrons à ces questions.

L’idée d’un feu de l’enfer qui inflige des souffrances est troublante pour n’importe qui. Concernant l’existence de l’enfer, que croient les gens ? Selon un rapport du Pew Forum de 2015, 58% des Américains croient en l’enfer (“Most Americans believe in heaven… and hell”, PewResearch.org, 10 novembre 2015).

Il s’agit d’une forte baisse depuis qu’un sondage Gallup de 2007 révéla que 69% des personnes interrogées croyaient en l’enfer. L’étude Pew a révélé que 82% des évangéliques professent une croyance en l’enfer. Même 27% des « sans étiquette », c’est-à-dire des personnes ne déclarant aucune appartenance religieuse particulière, disent croire en l’enfer (“Americans More Likely to Believe in God Than the Devil, Heaven More Than Hell”, News.Gallup.com, 13 juin 2007).

Mais d’où viennent leurs croyances ? L’idée que la plupart se font de l’enfer vient du fameux poème de La Divine Comédie de Dante Alighieri, écrit au 14e siècle de notre ère. Le poème comprend trois parties : le Paradis, le Purgatoire, et l’Enfer. Dans l’Enfer, le poète latin Virgile guide Dante à travers un voyage mythique en enfer. Au-dessus de la porte de l’enfer se trouve ce message de mauvais augure : « Vous qui entrez laissez toute espérance » (Chant III, p. 41, éditions Flammarion, traduction Jacqueline Risset). Virgile annonce à Dante ce qu’il verra pendant son voyage : « Je serai ton guide, et je te tirerai d’ici vers un lieu éternel, où tu entendras les cris désespérés ; tu verras les antiques esprits dolents qui chacun crient à la seconde mort » (Chant I, p. 14).

Mes amis, quelle est la source de vos croyances ? Est-ce l’imagination délirante d’un poète médiéval ? Sont-elles issues d’anciennes traditions aux origines païennes ? Est-ce quelque chose que vous avez entendu de la part d’un prédicateur, tiré d’une mauvaise compréhension de la Bible que vous n’avez jamais vérifiée par vous-même ? Que dit réellement la Bible sur l’enfer ?

Qu’est-ce que l’enfer ? La Bible parle de trois lieux ou conditions différents :

  • Premièrement : sheol (en hébreu) ou hades (en grec), signifient la fosse ou la tombe.
  • Deuxièmement : géhenne (gehenna en grec) dérive du nom de la « vallée de Hinnom ». Symboliquement, elle fait référence au jugement par le feu, l’étang de feu.
  • Et, troisièmement : tartarus, qui signifie une rétention des anges déchus.

Les traductions de la Bible qui se servent du mot « enfer » à la place de ces trois définitions citées ci-dessus ne clarifient pas fidèlement la vérité biblique ! En, l’occurrence, on devrait toujours demander : « De quel “enfer” particulier s’agit-il ? »

Mes amis, les idées erronées de la vie après la mort proviennent d’une fausse prémisse. La fausse prémisse et enseignement de l’âme immortelle conduisent à toutes sortes de conclusions erronées.

Jésus nous dit que Dieu est capable de détruire l’âme et le corps dans le feu de la géhenne, cela se trouve dans Matthieu 10 :28. Mais l’âme peut-elle être détruite ? N’avons-nous pas une âme immortelle ? Vous serez peut-être surpris d’apprendre que les premiers enseignants catholiques romains tels qu’Origène et Tertullien adoptèrent, à partir des philosophes grecs de l’Antiquité tels que Pythagore et Platon, le concept de l’âme immortelle. Le philosophe Tertullien écrivait : « La nature à elle seule nous éclaire sur certains dogmes ; sur l’immortalité de l’âme, familière à la plupart […] Je dirai donc avec un Platon : “Toute âme raisonnable est immortelle” » (Œuvres de Tertullien, tome premier, “De la résurrection de la chair”, chapitre 3, librairie Vivès, p. 439, traduction Eugène-Antoine de Genoude).

Mes amis, nous croyons en la Bible, pas en Platon ! Voyons ce que Jésus dit dans le verset le plus célèbre de la Bible. On l’appelle le verset d’or, le plus précieux des versets. Jean 3 :16 : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. » Jésus vint pour que nous ne périssions point, pour que nous ne soyons pas morts pour l’éternité. Il vint pour que nous ne soyons pas détruits pour toujours, pour que nous ne perdions pas notre vie pour l’éternité ! Oui, la Bible enseigne que les humains sont mortels, et non immortels. Comme il est dit dans 1 Corinthiens 15 :53 : « il faut que ce corps […] mortel revête l’immortalité », à la résurrection.

Alors, qu’arrive-t-il au corps mortel au moment de la mort ? Va-t-il en enfer ? Tout d’abord, souvenez-vous qu’il existe quatre mots (dont un en hébreu et trois en grec) traduits par « enfer » dans certaines versions de la Bible, qui communiquent trois significations différentes. Ce qui est incroyable dans la plupart des conversations sur le sujet de l’enfer, c’est la supposition que le mot « enfer » signifie automatiquement le feu éternel ! Mais ce n’est pas le cas !

Dans le Nouveau Testament, il y a trois mots grecs qui sont parfois traduits par « enfer » dans certaines versions de la Bible – et chacun a une signification différente. Il s’agit de : hades, gehenna, et tartarus. Le mot grec « hades », signifie « tombe », « fosse » ou « sépulcre », tout comme le mot hébreu sheol. Il ne signifie pas un lieu de feu. Ainsi, lorsque nous lisons le mot « enfer » dans certaines versions, cela peut simplement signifier (d’après la Bible) la tombepas un endroit où un feu brûlerait pour toujours. Assurez-vous de souligner ces termes lorsque vous étudiez ce sujet dans la Bible. Écoutez ! Le terme gehenna fait référence au feu qui détruira l’âme – c’est ce que Jésus dit dans Matthieu 10 :28 : « Ne craignez pas ceux qui tuent le corps et qui ne peuvent tuer l’âme ; craignez plutôt celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne », ou dans le feu de la géhenne.

Le troisième mot traduit par « enfer » dans certaines versions du Nouveau Testament est le mot grec « tartarus ». Ce mot désigne une condition de rétention – et il ne s’applique pas aux humains, mais aux anges déchus. Notez 2 Pierre 2 :4 : « En effet, Dieu n’a pas épargné les anges coupables, mais il les a jetés dans l’enfer [tartarus] où ils sont gardés enchaînés dans l’obscurité pour le jour du Jugement » (Bible en français courant). Le tartarus est un état de rétention dans lequel les anges déchus sont maintenus.

Mais qu’arrive-t-il aux êtres humains ? Où va le corps quand il meurt ? Dans la traduction française Louis Segond, le mot hébreu souvent traduit par « séjour des morts » est sheol – qui signifie tout simplement la tombe ou la fosse. Il ne désigne pas un endroit où un feu brûlerait en continu ! Le mot hébreu sheol figure 65 fois dans l’Ancien Testament et il est diversement traduit dans la version Louis Segond par « séjour des morts » ou « sépulcre ».

Donc, si nous posons la question « Qui brûle en enfer ? » – si nous entendons le sheol – c’est à dire la fosse ou la tombe – la réponse est : « Personne ! »

Nous avons posé la question : « Irez-vous en enfer ? » Comprenons, mes amis, que chaque être humain qui a vécu et qui est mort, est toujours mort. Comme il est dit dans Hébreux 9 :27 : « Et comme il est réservé aux hommes de mourir une fois, après quoi vient le jugement ». Oui, des êtres humains qui sont morts ont été enterrés dans une tombe, c’est-à-dire le hades ou le sheol. Donc, nous descendons tous dans la tombe, traduit dans certaines Bibles par « enfer », quand nous mourrons, en attendant une résurrection future. Personne, en ce moment même, ne brûle dans le feu de la géhenne ou l’étang de feu décrit dans Apocalypse 20 :14-15.

Comme nous l’avons vu, dans la Bible, il y a quatre mots différents qui ont été traduits par « enfer » dans certaines versions et qui ont trois significations distinctes. Premièrement, les mots sheol en hébreu et hades en grec veulent dire simplement la tombe ou la fosse. Deuxièmement, le mot gehenna provient de l’appellation de la vallée de Hinnom. Il représente l’étang de feu. Troisièmement, le mot tartarus, représente la condition de rétention des anges déchus.

Mais il existe certainement un feu qui détruira les méchants incorrigibles.

Nous avons vu que le mot enfer est parfois utilisé dans certaines traductions de la Bible faisant référence à trois conditions ou lieux différents. Le mot hébreu sheol et le mot grec hades dans la Bible font simplement référence à la tombe. Mais lorsque le mot grec géhenne est utilisé, il fait référence à un jugement par le feu. C’est le cas dans Matthieu 10 :28. Quand aura lieu ce jugement par le feu ? Les téléspectateurs de longue date du Monde de Demain connaissent bien le plan de Dieu pour toutes les nations. Tout d’abord, nous attendons avec impatience le Royaume de Dieu dans un avenir proche, avec le retour de Jésus-Christ qui régnera sur toutes les nations pendant mille ans. À la fin du Millénium ou des mille ans, Dieu ressuscitera des milliards de personnes à la vie physique lors de la période de jugement appelée « le Jugement du grand trône blanc » selon Apocalypse 20.

À la fin de cette période de jugement, soit une vie entière, chaque être humain aura eu une occasion équitable d’être sauvé de la mort éternelle.

« Puis je vis un grand trône blanc, et celui qui était assis dessus. La terre et le ciel s’enfuirent devant sa face, et il ne fut plus trouvé de place pour eux. Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône [c’est la résurrection au jugement]. Des livres [biblia en grec signifiant la Bible] furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres » (Apocalypse 20 :11-12).

Oui, des milliards de personnes auront leur première occasion d’être enseignées le chemin de la vie et d’être sauvées de la mort éternelle. Cependant, à la fin de cette période de Jugement, ceux qui choisissent de désobéir à Dieu, en pleine connaissance de cause, ceux dont la conscience aura été cautérisée par le mal, seront jetés dans l’étang de feu. « Puis la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu » (Apocalypse 20 :14-15).

Mes amis, les méchants incorrigibles seront ressuscités de la tombe pour subir leur jugement final et seront complètement détruits dans l’étang de feu. Ils périront. Ils mourront de la seconde mort, de laquelle il n’y a pas de résurrection. Comme Jésus le dit dans Matthieu 10 :28, Dieu « peut faire périr l’âme et le corps » dans le feu de la géhenne. Cet étang de feu finira par englober toute la Terre, et purifiera la Terre comme vous le lisez dans 2 Pierre 3 :7, 10-11. Dieu préparera la Terre pour la nouvelle Jérusalem qui descendra du ciel, comme on peut le lire dans Apocalypse 21. Lisons au sujet de ce feu qui purifiera la Terre, et comment nous devrions prendre cet avertissement : « Le jour du Seigneur viendra comme un voleur ; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée » (2 Pierre 3 :10).

Le feu de la géhenne finira par englober la Terre entière, la purifiant ainsi pour les nouveaux cieux et la nouvelle Terre. Tout d’abord, qui sera jeté dans cet étang de feu ? Les chrétiens fidèles auront hérité la Terre, et finalement « toutes choses » ou l’Univers entier, comme nous l’avons expliqué dans des émissions précédentes. Mais les méchants seront détruits.

« Celui qui vaincra héritera ces choses ; je serai son Dieu, et il sera mon fils. [Et qui sera jeté dans l’étang de feu ?] Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les débauchés, les magiciens, les idolâtres et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort » (Apocalypse 21 :7-8).

Mes amis, vous ne voudrez pas finir dans l’étang de feu. Si vous désirez vivement changer votre vie, si vous voulez vous repentir de vos péchés et être baptisé selon Actes 2 :38, nous avons des représentants dans de nombreuses régions du monde. Il suffit de contacter le bureau régional le plus proche dont la liste figure dans notre revue Le Monde de Demain, ou de nous contacter au MondeDemain.org.

L’apôtre Pierre nous encourage et nous met en garde :

« Puisque tout cela est en voie de dissolution, combien votre conduite et votre piété doivent être saintes. Attendez et hâtez l’avènement du jour de Dieu, jour à cause duquel les cieux enflammés se dissoudront et les éléments embrasés se fondront ! Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera » (2 Pierre 3 :11-13).

Mais qu’en est-il des Écritures qui parlent d’un feu éternel ?

Nous avons vu que la Bible parle clairement de la seconde mort, la mort dont il n’y a pas de résurrection. Les méchants, leur âme et leur corps, seront détruits pour toujours. Ils subiront un « châtiment éternel », comme le dit Jésus dans Matthieu 25 :46, car ils seront morts pour toujours. Mais certains peuvent s’interroger sur l’expression contenue dans Jude 1 :7. Jude écrit au sujet du jugement subi par certaines villes pécheresses. « Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à la débauche et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d’un feu éternel. »

Alors, n’y a-t-il pas un feu éternel ? De toute évidence, le feu ne brûle pas encore dans les anciennes villes de Sodome et Gomorrhe. Le mot grec traduit comme « éternel » dans ce verset est aionios, ce qui peut aussi signifier « siècles » ou « âges ». C’est ainsi que la version Parole vivante le retranscrit : « Pensez au sort de Sodome, de Gomorrhe et des villes voisines, qui ont été détruites par le feu – signe précurseur du feu éternel – parce que ses habitants se sont livrés […] à l’immoralité […] (Leurs ruines sont là comme) un avertissement permanent pour tous. » En d’autres termes, le feu du Jugement ne dure que le temps qu’il prend pour consumer ce dont à quoi il est destiné.

Après que la Terre aura été définitivement purifiée par le feu, le feu cessera et les nouveaux cieux et la nouvelle Terre demeureront. Tout au long du Millénium, l’étang de feu brûlera sur la Terre ; il finira par s’étendre et engloutir la planète entière. L’étang de feu, c’est le feu dans lequel seront jetés la bête et le faux prophète, comme c’est écrit dans Apocalypse 19 :20.

Mille ans plus tard, Satan le diable et ses démons seront également jetés dans ce feu – et Satan et ses démons seront tourmentés pour toujours, comme il est dit dans Apocalypse 20 :10 : « Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète ». Notez que pour le mot « sont » traduit dans la version Louis Segond, il faut lire : « où la bête et le faux prophète avaient été jetés ». Oui, Satan le diable et ses démons seront tourmentés pour toujours. « Ils [Satan et ses démons] seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles » (Apocalypse 20 :10). Oui, l’étang de feu a été « préparé pour le diable et pour ses anges » comme il est écrit dans Matthieu 25 :41. En revanche, les êtres humains méchants qui y seront jetés périront et seront détruits !

Remerciez Dieu pour Son plan de salut impressionnant en Jésus-Christ. L’une des vérités les plus encourageantes de la Bible est le Jugement du grand trône blanc. Cette période constitue une espérance pour des milliards de personnes qui se trouvent actuellement dans leur tombe. Notre brochure gratuite et inspirante, intitulée Aujourd’hui est-ce le seul jour de salut ? vous aidera à comprendre la véritable espérance de la résurrection. N’hésitez pas à nous demander votre exemplaire gratuit. En conclusion, le feu de l’enfer brûle-t-il en permanence ? Non, ce n’est pas le cas !

Mes amis, la bonne nouvelle, personne ne brûle actuellement en enfer. Tous sont dans la tombe et attendent la résurrection. Dieu est juste ! Les méchants incorrigibles seront jetés dans l’étang de feu et seront détruits pour toujours. Ils cesseront d’exister. Nous prions pour que vous choisissiez tous le mode de vie divin, et que vous receviez le don de la vie éternelle !


La Terre: votre héritage



Jésus-Christ a dit que les humbles hériteront la Terre. Quelles sont les implications pour ceux qui espèrent monter au ciel après leur mort ?

Pages