Richard Ames | Le Monde de Demain

Richard Ames

Sept clés pour comprendre la prophétie

Beaucoup de ceux qui professent la foi chrétienne considèrent la prophétie biblique comme un sujet curieux et nullement associé à l’Évangile. Le Royaume de Dieu que Jésus est le cœur même de la prophétie biblique ! Il est essentiel de comprendre les prophéties de la Bible ! Dans l’émission d’aujourd’hui, nous discuterons de sept clés pour comprendre la prophétie et nous vous explique la clé maîtresse de la prophétie. Rejoignez-nous pour cette édition essentielle du Monde de Demain !

[Le texte ci-dessous est l’adaptation de la transcription de cette émission du Monde de Demain.]

L’Évangile du Royaume de Dieu est le cœur même de la prophétie biblique

Beaucoup de ceux qui professent la foi chrétienne considèrent la prophétie biblique comme un sujet curieux et nullement associé à l’Évangile du salut. Mais est-ce le cas ? Lorsque vous lisez dans la Bible les paroles mêmes de Jésus-Christ, vous découvrez une approche totalement différente du salut, un avenir et une éternité plus glorieux que ce que la plupart des prédicateurs vous annoncent. Quel Évangile ou « bonne nouvelle » Jésus prêcha-t-Il ? « Après que Jean eut été livré, Jésus alla dans la Galilée, prêchant l’Évangile de Dieu. Il disait : Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle » (Marc 1 :14-15).

Mes amis, le Royaume de Dieu que Jésus prêcha est encore à venir. C’est le cœur même de la prophétie biblique ! Vous devez comprendre les prophéties simples et puissantes de la Bible ! Dans l’émission d’aujourd’hui, nous discuterons de sept clés pour comprendre la prophétie biblique ! Et nous vous offrirons une brochure d’étude gratuite qui vous explique la clé maîtresse de la prophétie, Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie. Il vous faut connaître l’avenir et la bonne nouvelle du Royaume dans la prophétie biblique.

Rejoignez-nous pour cette édition essentielle du Monde de Demain !

La prophétie biblique révèle l’avenir du monde, et pour tout dire, l’avenir de l’Univers. La Bible confirme l’autorité de la prophétie. J’espère que vous avez pu voir notre émission télévisée : « Des prophéties bibliques extraordinaires accomplies ! » Du songe de Nebucadnetsar au sujet d’une statue dans le livre de Daniel dans l’Ancien Testament, aux visions de Jean dans le livre de l’Apocalypse dans le Nouveau Testament, la Bible révèle les événements majeurs de la fin des temps utilisant de mystérieux symboles prophétiques tels que la bête d’Apocalypse 13 à sept têtes et dix cornes montant de la mer ; et la femme prostituée d’Apocalypse 17 chevauchant une bête écarlate à sept têtes et dix cornes. Comment pouvez-vous comprendre la signification de ces symboles ?

Au cours de cette émission, nous discuterons de sept clés pour comprendre la prophétie biblique. Mes amis, ces sept clés pour comprendre la prophétie vous aideront à connaître l’avenir et les événements les plus étonnants que relativement peu de personnes ici-bas essaient même de comprendre.

Clé n°1 : laisser la Bible interpréter ses propres symboles

La première clé pour appréhender la prophétie consiste à laisser la Bible interpréter ses propres symboles. Comme nous l’avons vu plus tôt dans l’émission, le livre de l’Apocalypse utilise un langage symbolique. Le premier chapitre d’Apocalypse décrit le Messie glorifié, le Fils de l’homme, se tenant debout au milieu de sept chandeliers. Le verset 16 du même chapitre le décrit comme tenant sept étoiles. Que symbolisent ces étoiles et ces chandeliers ? Vous n’avez pas besoin de deviner ! Je n’ai pas besoin de deviner. La Bible elle-même vous en donne la signification.

Apocalypse 1 :16 : « Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants ; et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force. » Le verset 20 nous donne la réponse : « Le mystère des sept étoiles que tu as vues dans ma main droite, et des sept chandeliers d’or. Les sept étoiles sont les anges des sept Églises, et les sept chandeliers sont les sept Églises. »

Dans le symbolisme biblique, les étoiles sont des anges – et les chandeliers sont des Églises. Le rédacteur du livre de l’Apocalypse continue, dans les deux chapitres suivants, à rédiger le message et l’avertissement de Dieu aux sept Églises en Asie Mineure ou l’actuelle Turquie. Bien entendu, ce livre fut rédigé par l’apôtre Jean vers la fin du 1er siècle de notre ère.

Examinons quelques autres symboles bibliques. La littérature prophétique utilise le mot montagne comme symbole d’un royaume, d’un empire ou d’un gouvernement. La Bible que vous avez entre vos mains comporte probablement un sous-titre pour Jérémie 51 tel que « Prophétie contre Babylone. » Dieu annonce Son châtiment sur le grand Empire de Babylone.

« Je rendrai à Babylone et à tous les habitants de la Chaldée tout le mal qu’ils ont fait à Sion sous vos yeux, dit l’Éternel. Voici, j’en veux à toi, montagne de destruction, dit l’Éternel, à toi qui détruisais toute la terre ! J’étendrai ma main sur toi, je te roulerai du haut des rochers, et je ferai de toi une montagne embrasée » (Jérémie 51 :24-25).

Oui, Dieu jugera les nations rebelles, symbolisées ici par des montagnes. Quelle montagne ou quel royaume gouvernera la planète entière ? Comme l’expliquent tant de prophéties, ce royaume sera le Royaume de Dieu, dirigé par le Roi des rois, le Sauveur, Jésus-Christ ! Ceux qui étudient la Bible connaissent bien la prophétie d’Ésaïe 2 :

« Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l’Éternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, et que toutes les nations y afflueront. Des peuples s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de l’Éternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers, car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel. Il sera le juge des nations, l’arbitre d’un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes : une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, et l’on n’apprendra plus la guerre » (Ésaïe 2 :2-4).

Une montagne dans la prophétie biblique peut symboliser un Royaume, un Empire ou une nation. Ici, nous voyons la bonne nouvelle du Royaume de Dieu qui établira la paix mondiale ! Nous avons exploré quelques exemples de symbolisme : les étoiles sont le symbole des anges ; une montagne peut être le symbole d’un royaume ou d’un gouvernement.

La première clé pour appréhender la prophétie biblique consiste à laisser la Bible interpréter ses propres symboles.

Clé n°2 : considérer les preuves des prophéties déjà accomplies

La deuxième clé pour comprendre la prophétie biblique s’attarde sur les preuves des prophéties déjà accomplies. Nous voyons des dizaines de prophéties de l’Ancien Testament qui se sont accomplies dans le Nouveau Testament en la personne de Jésus-Christ. Un autre exemple de prophétie accomplie, et il y en a beaucoup, concerne le songe que Dieu permit à l’ancien roi Nebucadnetsar de Babylone de faire.

Consultez Daniel 2. Le prophète Daniel décrypte le songe au roi. La célèbre statue de Nebucadnetsar révèle quatre empires qui règnent sur le monde. Le roi Nebucadnetsar fit un songe qui le troubla. Daniel fut appelé devant le roi et décrivit la grande statue apparue dans le songe :

« Ô roi, tu regardais, et tu voyais une grande statue ; cette statue était immense, et d’une splendeur extraordinaire ; elle était debout devant toi, et son aspect était terrible. La tête de cette statue était d’or pur ; sa poitrine et ses bras étaient d’argent ; son ventre et ses cuisses étaient d’airain ; ses jambes, de fer ; ses pieds, en partie de fer et en partie d’argile. Tu regardais, lorsqu’une pierre se détacha sans le secours d’aucune main, frappa les pieds de fer et d’argile de la statue, et les mit en pièces » (Daniel 2 :31-34).

Daniel révéla au roi Nebucadnetsar qu’il était la tête d’or représentée par la statue. Daniel dit : « C’est toi qui es la tête d’or » (Daniel 2 :38). L’histoire confirme la prophétie de Daniel concernant les empires ultérieurs symbolisés par la statue.

Quels Empires mondiaux succédèrent à Nebucadnetsar ? La tête d’or représentait l’Empire babylonien allant de 625 à 539 av. J.-C. Il fut remplacé par l’Empire médo-perse de 558 à 330 av. J.-C., représenté par la poitrine et les bras en argent. Le ventre et les cuisses de bronze représentent l’Empire gréco-macédonien d’Alexandre le Grand de 333 à 31 av. J.-C. Les deux jambes de fer représentent l’Empire romain de 31 av. J.-C. à 476 apr. J.-C. Enfin, les dix orteils des deux pieds composés de fer mélangé à l’argile représentent une résurgence future de l’Empire romain. Les prophéties de Daniel sont authentiques. Les prédictions concernant quatre de ces Empires se sont effectivement réalisées. La deuxième clé consiste à examiner les preuves de prophéties accomplies.

Clé n°3 : saisir les décalages dans le temps des prophéties

La troisième clé pour appréhender la prophétie biblique consiste à saisir les décalages dans le temps des prophéties. Examinons Luc 4 :16. Alors que Jésus visitait Sa ville natale de Nazareth, il fut invité à lire les Écritures le jour du sabbat. Il Lui fut donné le rouleau d’Ésaïe.

« Il se rendit à Nazareth, où il avait été élevé, et, selon sa coutume, il entra dans la synagogue le jour du sabbat. Il se leva pour faire la lecture, et on lui remit le livre du prophète Ésaïe. L’ayant déroulé, il trouva l’endroit où il était écrit : L’Esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres ; il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, pour proclamer aux captifs la délivrance, et aux aveugles le recouvrement de la vue, pour renvoyer libres les opprimés, pour publier une année de grâce du Seigneur. [Veuillez noter ce qui suit :] Ensuite, il roula le livre, le remit au serviteur, et s’assit. Tous ceux qui se trouvaient dans la synagogue avaient les regards fixés sur lui. Alors il commença à leur dire : Aujourd’hui cette parole de l’Écriture, que vous venez d’entendre, est accomplie » (Luc 4 :16-21).

Oui, le Messie était venu annoncer l’Évangile aux pauvres, libérer les opprimés et proclamer l’année de grâce de l’Éternel. Jésus leur dit que cette même prophétie d’Ésaïe était en train de s’accomplir à travers Lui. Mais était-ce là la prophétie dans sa totalité ? Revenez à la prophétie citée par Jésus. Remarquez les deux missions édictées dans Ésaïe 61 :2 : « Pour publier une année de grâce de l’Éternel, et un jour de vengeance de notre Dieu ». Jésus ferma le rouleau qu’Il lisait, en plein milieu d’un verset. Il omit la deuxième partie du verset faisant référence au jour de la vengeance. Pourquoi ? Parce que le reste de la prophétie d’Ésaïe s’applique au second Avènement de Jésus – lorsque le Jour du Seigneur, le jour de la vengeance et de la colère de Dieu, aura lieu. Il y a un décalage d’environ 2000 ans entre l’accomplissement de la première partie du verset et la deuxième partie du verset. La troisième clé pour appréhender la prophétie biblique consiste à saisir les décalages dans le temps des prophéties.

Clé n°4 : reconnaître la dualité prophétie 

La quatrième clé pour appréhender la prophétie biblique consiste à reconnaître la dualité prophétique. « C’est pourquoi il est écrit : Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un Esprit vivifiant » (1 Corinthiens 15 :45). Qui était le dernier Adam ? « Le premier homme est de la terre, terrestre : le second homme est le Seigneur venu du ciel » (1 Corinthiens 15 :47, King James en français). Oui, le second Adam est Jésus-Christ.

La prophétie de Jésus sur le mont des Oliviers, dans Matthieu 24, est également un exemple de dualité. Certaines des terribles conditions décrites par Jésus eurent bien lieu lorsque Jérusalem fut détruite en l’an 70. Mais ce n’était qu’un type ou un signe avant-coureur de l’accomplissement final. Jésus nous mit en garde : « Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais. Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés » (Matthieu 24 :21-22).

Oui, la prophétie est double – et nous devrions tirer les leçons de l’Histoire. La destruction de Jérusalem par les armées romaines en 70 apr. J.-C. n’était qu’un avant-goût de la grande tribulation qui nous attend encore. La quatrième clé pour comprendre la prophétie biblique consiste à reconnaître la dualité prophétique.

Où les États-Unis sont-ils mentionnés dans la Bible ? Sous quel nom pouvons-nous les identifier ? Où pouvons-nous trouver la Grande-Bretagne dans la Bible ? Évidemment, leurs noms actuels n’y figurent pas, mais les ancêtres de ces nations sont nommés en bonne place dans la Bible.

Clé n°5 : connaître l’origine biblique des nations

La cinquième clé pour comprendre la prophétie biblique consiste à connaître l’origine biblique des nations. Mes amis, pouvez-vous trouver les États-Unis, le Canada, la Grande-Bretagne et les autres nations anglophones dans la prophétie biblique ? Si vous le pouvez, vous comprendrez des parties importantes de prophéties essentielles que très peu de gens aujourd’hui peuvent même commencer à comprendre. La Bible mentionne par leur nom des nations comme l’Égypte, la Libye et l’Éthiopie. Vous serez peut-être surpris d’apprendre que l’Assyrie moderne sera en définitive l’une des nations les plus importantes dans le Monde de Demain, avec l’Égypte et Israël.

Vous pouvez lire ce sujet dans Ésaïe 19 :23. Lisez aussi Ésaïe 10-11. Mais qui est l’Assyrie moderne ? Dans notre revue de juillet-septembre 2012 du Monde de Demain, nous avons publié un article complet sur ce sujet intitulé « Un Quatrième Reich ? » Voici ce qu’écrit Douglas Winnail dans cet article, à la page 23 :

« Bien que la plupart des historiens soient réticents, ou n’arrivent pas, à établir une relation entre la disparition des Assyriens et l’apparition des tribus germaniques, les faits montrent que l’identité et l’histoire nationales de l’Assyrie ressemblent à celles de l’Allemagne, plus qu’aucune autre nation. »

La simple connaissance de l’origine des nations dans la Bible, nous donne une compréhension plus claire de la prophétie biblique. Je vous lis une dernière citation de l’article, à la page 24 : « Quand la Bible parle de l’Assyrie des temps de la fin, elle parle de l’Allemagne. »

Clé n°6 : saisir les objectifs de la prophétie biblique

La sixième clé pour comprendre la prophétie biblique consiste à saisir les objectifs de la prophétie biblique. Mes amis, la prophétie biblique peut donner de l’espérance et inspirer la confiance. Comme nous l’avons vu dans Ésaïe 2, les Écritures prophétisent un monde pacifique et prospère sous le futur Royaume de Dieu ici-bas. Mais la prophétie biblique exhorte aussi les peuples et les nations de se repentir, afin d’éviter le châtiment. Jean-Baptiste baptisait des foules de gens émus par sa prédication. L’évangéliste Matthieu décrivit son œuvre : « En ce temps-là parut Jean-Baptiste, prêchant dans le désert de Judée. Il disait : Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche » (Matthieu 3 :1-2).

Plus tard, Jésus-Christ prêcha le même message (Marc 1 :14-15). Quelle fut la réponse à la prédication de Jean ? « Les habitants de Jérusalem, de toute la Judée et de tout le pays des environs du Jourdain, se rendaient auprès de lui ; et, confessant leurs péchés, ils se faisaient baptiser par lui dans les eaux du Jourdain » (Matthieu 3 :5-6).

Nous devons tous prêter attention à la prophétie biblique et à l’avertissement du jugement sur ceux qui ne se repentent pas. « Mais, voyant venir à son baptême beaucoup de pharisiens et de sadducéens, il [Jean] leur dit : Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir ? Produisez donc du fruit digne de la repentance » (Matthieu 3 :7-8).

Un autre objectif de la prophétie est de donner l’opportunité à ceux qui seront à l’avenir en captivité de se repentir et de recevoir la délivrance de Dieu, comme Il le promit dans Deutéronome 4 :27-31. Mes amis, vous préparez-vous au second Avènement de Christ ? Comprendre la prophétie biblique, tout en faisant face à la réalité, vous aidera à vous y préparer ! Lors du Jour de la Pentecôte, en l’an 31 de notre ère, l’apôtre Pierre exhorta les milliers de personnes présentes dans son auditoire à se repentir et à se faire baptiser (Actes 2 :38).

Pierre motiva la foule à changer de vie : « Sauvez-vous de cette génération perverse. Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés ; et, en ce jour-là, le nombre des disciples augmenta d’environ trois mille âmes » (Actes 2 :40-41). Mes amis, si vous avez étudié le baptême biblique, et si vous êtes arrivés à un point de votre vie où vous vous êtes repentis et avez accepté le sacrifice du Christ et Son autorité dans votre vie, nous vous invitons à prendre contact avec l’un de nos ministres. Nous avons des représentants dans de nombreuses régions du monde. Il vous suffit d’appeler le numéro qui apparaît sur votre écran ou d’écrire à l’un de nos bureaux régionaux.

La sixième clé pour comprendre la prophétie biblique consiste à saisir les objectifs de la prophétie biblique. La prophétie biblique démontre l’impressionnante souveraineté de Dieu comme elle nous l’indique dans Ésaïe 46 :9-10.

Clé n°7 : étudier le cadre prophétique de Dieu

La septième clé pour comprendre la prophétie biblique consiste à étudier le cadre prophétique de Dieu. Certains croient à tort que Jésus-Christ reviendra après le millénium prophétisé. Mais la Bible montre clairement que le Christ reviendra pour établir précisément un Royaume ici-bas pendant littéralement une période de mille ans. Le livre de l’Apocalypse décrit une période de trois ans et demi précédant le retour du Christ. Les cinq premiers sceaux de l’Apocalypse, décrits au chapitre six, couvrent une période d’environ deux ans et demi de la grande tribulation dont Jésus parla dans Matthieu 24. Le sixième sceau concerne les signes célestes. Le monde entier sera averti lorsque cet événement se produira :

« Je regardai, quand il ouvrit le sixième sceau ; et il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière devint comme du sang, et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme les figues vertes d’un figuier secoué par un vent violent. Le ciel se retira comme un livre qu’on roule ; et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leurs places » (Apocalypse 6 :12-14).

Le monde entier sera choqué et terrorisé. Il se rendra compte alors que le temps du jugement de Dieu est arrivé !

« Les rois de la terre, les grands, les chefs militaires, les riches, les puissants, tous les esclaves et les hommes libres, se cachèrent dans les cavernes et dans les rochers des montagnes. Et ils disaient aux montagnes et aux rochers : Tombez sur nous, et cachez-nous devant la face de celui qui est assis sur le trône, et devant la colère de l’Agneau ; car le grand jour de sa colère est venu, et qui peut subsister ? » (Apocalypse 6 :15-17).

Qu’est-ce qui succède aux signes célestes ? Les signes célestes introduisent la période prophétique d’une année connue sous le terme de Jour du Seigneur. Le fameux Jour du Seigneur est mentionné dans une trentaine de prophéties bibliques. C’est l’année du châtiment de Dieu sur les nations. Elle culmine avec l’annonce bien connue du retour du Christ et de l’établissement du Royaume de Dieu ici-bas. C’est la passionnante bonne nouvelle de la prophétie ! Apocalypse 11 :15 : « Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles. »

Comme vous pouvez le constater, la Bible nous donne un cadre global pour la prophétie. La septième clé pour comprendre la prophétie biblique consiste à étudier le cadre prophétique de Dieu.

Mes amis, la prophétie biblique est la révélation de Dieu aux êtres humains concernant Son plan pour toute l’humanité. Vous pouvez commencer à comprendre véritablement la prophétie biblique, si vous choisissez de chercher Dieu de tout votre cœur. La Bible décrit clairement le jugement que Dieu va prononcer contre les nations occidentales si nous persistons dans nos modes de vie immoraux et anti-Dieu. Mais vous pouvez échapper à ce jugement, si vous vous tournez vers Dieu et Lui obéissez.

Mes amis, vous pouvez beaucoup mieux comprendre la prophétie de la fin des temps lorsque vous comprenez qui sont les descendants modernes des anciennes nations bibliques. Cliquez donc sur le lien pour commander un exemplaire gratuit de notre brochure, Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie. Elle vous donnera la clé principale pour identifier les nations majeures dans la prophétie biblique.

 


Irez-vous en enfer?



Les défunts qui nous sont chers et qui n’ont jamais accepté Jésus-Christ sont-ils tourmentés pour l’éternité ? La vérité est très différente des croyances populaires.

Le faux prophète de l'Apocalypse

Le livre de l’Apocalypse nous met en garde quant à l’avènement d’un homme qui à l’aide de signes et de prodiges surnaturels, contribuera à inaugurer une ère de mort, de destruction et de dévastation comme le monde n’en a jamais connu. Qui est cet homme ? Que révèle la Bible à son sujet et qu’en devrions-nous faire ? Rejoignez-nous aujourd’hui sur Le Monde de Demain pour découvrir le fameux faux prophète de l’Apocalypse.

[Le texte ci-dessous est l’adaptation de la transcription de cette émission du Monde de Demain.]

Le livre de l’Apocalypse parle d’un personnage de la fin des temps appelé “le faux prophète”

Le livre de l’Apocalypse nous met en garde quant à l’avènement d’un homme qui incitera le monde entier à embrasser une fausse version trompeuse du christianisme. À l’aide de signes et de prodiges surnaturels, il contribuera à inaugurer une ère de mort, de destruction et de dévastation comme le monde n’en a jamais connu.

Le système mensonger et séducteur qu’il représente est déjà en place – les fidèles séduits l’approuvent chaque semaine. Ce système est destiné à croître en puissance et en influence jusqu’à ce qu’il ait un impact dans la vie de chaque être humain à l’échelle planétaire.

Qui est cet homme ? Que révèle la Bible à son sujet et qu’en devrions-nous faire ? Rejoignez-nous aujourd’hui sur Le Monde de Demain pour découvrir le fameux faux prophète de l’Apocalypse.

Bienvenue au Monde de Demain où nous vous aidons à donner un sens à ce monde à travers les pages de la Bible ! C’est un plaisir de vous avoir ici.

La Bible décrit certains personnages dont l’arrivée sur la scène mondiale est prophétisée pour les jours qui sont juste devant nous. Ils auront un impact dévastateur sur la vie telle que nous la connaissons, littéralement, pour chaque être humain sur la face du globe.

Ces personnages et leurs agissements auront un impact sur vous et votre famille, et sur moi et ma famille – aucune âme vivante ici-bas ne pourra éviter faire face à leur pouvoir et leur influence. Franchement, ils exerceront les pouvoirs les plus destructeurs que la Terre ait vu se déclencher par l’intermédiaire d’un être humain. Ils seront les serviteurs de Satan le diable. 

L’un de ces personnages est nommé dans le livre de l’Apocalypse, le « faux prophète ». Cet individu séduira des milliards de personnes – et le système religieux qu’il soutient est déjà en place de nos jours. Dans cette émission du Monde de Demain, nous examinerons ce que la Bible nous apprend sur le faux prophète de l’Apocalypse et comment nous pouvons le reconnaître, lui et le faux christianisme qu’il va promouvoir.

Le terme « faux prophète » apparaît pour la première fois dans Apocalypse 16. Apocalypse 19 nous dit que le faux prophète sera jeté, avec l’infâme bête de l’Apocalypse, dans l’étang de feu au retour de Jésus-Christ. Mais le faux prophète nous est présenté dès Apocalypse 13. Dans la première partie de ce chapitre, nous découvrons la bête de l’Apocalypse, un terme utilisé pour faire référence à la fois à un individu et à l’entité politique qu’il contrôle, une entité politique de la fin des temps, inspirée par Satan, qui gouvernera le monde et possédera une puissance économique et militaire stupéfiante.

Dans nos émissions, nous faisons souvent référence à cette entité comme étant le « pouvoir de la bête ». Apocalypse 13 :4 dit : « Et ils adorèrent le dragon, parce qu’il avait donné l’autorité à la bête ; ils adorèrent la bête, en disant : Qui est semblable à la bête, et qui peut combattre contre elle ? »

Le faux prophète est la deuxième bête d’Apocalypse 13, celle qui monte de la terre

Nous en apprendrons davantage sur cette bête aujourd’hui, puisque son rôle dans la fin des temps est intimement lié à celui du faux prophète. Remarquez qu’Apocalypse 13 parle ensuite d’une deuxième bête. Nous lisons au sujet de ce personnage distinct, symbolisé par une deuxième bête, à partir du verset 11 : « Puis je vis monter de la terre une autre bête, qui avait deux cornes semblables à celles d’un agneau, et qui parlait comme un dragon. »

Cette seconde bête est le partenaire de la première bête de l’Apocalypse mentionnée juste avant, elle est appelée ailleurs le faux prophète ! Cette description donnée au verset 11 est cruciale pour comprendre sa nature ! Remarquez qu’il a l’apparence d’un agneau, comme Jésus-Christ, mais il parle comme le dragon, Satan le diable ! Si l’on écoute attentivement ses enseignements et ses doctrines, nous pouvons discerner qu’ils ne sont pas ceux du Christ, mais ceux du diable.

Mais attention : cela ne signifie pas pour autant que la méchanceté de ces enseignements soit notoire pour tous ! Satan est le maître de la séduction, et voici ce que dit la Bible de Satan dans Genèse 3 :1 : « Le serpent était le plus rusé de tous les animaux des champs. »

Le faux prophète fera de faux prodiges et miracles surnaturels

Ses déformations de la véritable doctrine biblique sont subtiles, difficiles à discerner et très convaincantes. En plus de décrire ses enseignements, Apocalypse 13 :13-14 dit : « Elle opérait de grands prodiges, jusqu’à faire descendre du feu du ciel sur la terre, à la vue des hommes. Et elle séduisait les habitants de la terre par les prodiges qu’il lui était donné d’opérer en présence de la bête. »

Or, cela pourrait surprendre certains de nos téléspectateurs que de tels signes et prodiges surnaturels puissent être accomplis par un faux prophète. De telles œuvres ne sont-elles possibles qu’uniquement par la puissance divine ? La Bible dit que non, ce n’est pas le cas !

En fait, un faiseur de miracles précurseur de ce faux prophète au premier siècle fut Simon le magicien. Il est décrit dans Actes 8 :9-11 :

« Il y avait auparavant dans la ville un homme nommé Simon, qui, se donnant pour un personnage important, exerçait la magie et provoquait l’étonnement du peuple de la Samarie. Tous, depuis le plus petit jusqu’au plus grand, l’écoutaient attentivement, et disaient : Celui-ci est la puissance de Dieu, celle qui s’appelle la grande. Ils l’écoutaient attentivement, parce qu’il les avait longtemps étonnés par ses actes de magie. »

Simon le magicien était un magicien, et pas du tout un homme de Dieu, même si le peuple pensait qu’il l’était. Son pouvoir d’opérer des signes et des prodiges ne venait pas de Dieu, mais du diable. Le faux prophète suivra les traces de Simon ! Les miracles qu’il fera attireront l’attention du monde entier dans une époque à venir !

Le faux prophète persécutera ceux qui ne se soumettront pas au régime de la bête

En effet, Apocalypse 13 :12 dit que le faux prophète obligera « la terre et ses habitants à adorer la première bête » – c’est-à-dire, la bête de l’Apocalypse. Le verset 15 dit qu’elle fera que tous ceux qui n’adorent pas l’image de la bête « soient tués », et aux versets 16 à 18, il est dit comment le faux prophète, la seconde bête d’Apocalypse 13, obligera tous les hommes à obéir à la première bête, en prenant sa marque sur leur main droite ou leur front ; marque mentionnée au verset 18 en rapport avec le mystérieux chiffre six cent soixante-six (666). 

C’est la bête de l’Apocalypse – une entité politique et son chef, exerçant un pouvoir économique, politique et militaire insondable – qui donne la musculature. Mais nous voyons ici que le faux prophète utilise également cette bête à ses propres fins, dans une relation impie de l’Église et de l’État.

Nous voyons cette relation dramatiquement illustrée dans Apocalypse 17 :3-6. Là, un ange annonce à l’apôtre Jean, dans une vision, qu’il va lui montrer le système religieux qui contrôlera les affaires à la fin des temps :

« Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes. Cette femme était vêtue de pourpre et d’écarlate, et parée d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait dans sa main une coupe d’or, remplie d’abominations et des impuretés de sa prostitution. Sur son front était écrit un nom, un mystère : BABYLONE LA GRANDE, LA MÈRE DES PROSTITUÉES ET DES ABOMINATIONS DE LA TERRE. Je vis cette femme ivre du sang des saints et du sang des témoins de Jésus. Et, en la voyant, je fus saisi d’un grand étonnement. »

Cette bête monstrueuse correspond à la bête économique et militaire de l’Apocalypse dont nous avons déjà parlée. Mais la femme qui chevauche cette bête et qui l’influence est une grande prostituée, qui s’abreuve d’abominations et s’enivre du sang des vrais disciples de Jésus-Christ persécutés – pensez aux inquisitions sanglantes des siècles passés, mais en les surpassant de loin.

Dans la Bible, Dieu utilise symboliquement une femme pour représenter un système religieux et la prostitution représente la corruption de la vraie foi par des pratiques religieuses païennes. L’ancien Israël, par exemple, se prostitua spirituellement et ne garda pas la foi que Dieu lui confia, et ce faux christianisme corrompe la foi de la Bible – en la mélangeant avec des pratiques païennes pécheresses que Dieu n’approuve pas, ne cautionne pas et ne commande pas du tout.

Cette prostituée représente le système religieux séducteur dirigé par le faux prophète, et nous la voyons influencer la bête et profiter de son pouvoir. La relation entre ces deux puissances et leurs institutions sera turbulente, mais elles s’utiliseront mutuellement. Daniel 2 décrit l’empire de la bête de l’Apocalypse comme étant similaire à un mélange de fer et d’argile, notant que les peuples composant cette entité ne s’intègrent pas bien ensemble. Cette entité politique aura besoin de l’influence religieuse du faux prophète pour maintenir les peuples unis.

Le faux prophète cherchera à changer la loi et les temps bibliques

Le faux prophète utilise la bête à ses propres fins, également ! Plusieurs prophéties de la Bible expliquent comment ce chef religieux séducteur de la fin des temps cherche à supprimer la véritable compréhension de Dieu, de Ses commandements et de Ses lois, et persécuter la véritable Église de Dieu. Comme Daniel 7 :25 le dit de ce personnage : « Il prononcera des paroles contre le Très-Haut, il opprimera les saints du Très-Haut et il espérera changer les temps et la loi ; et les saints seront livrés entre ses mains pendant un temps, des temps, et la moitié d’un temps. »

Un temps, des temps et la moitié d’un temps – ou trois ans et demi – représentent la période englobant la grande tribulation et le Jour du Seigneur qui doit sévir ici-bas, pendant laquelle de nombreux vrais chrétiens seront martyrisés sur l’ordre de ce faux chef religieux qui se servira de la puissance militaire brutale et des ressources politiques de la bête pour accomplir ses objectifs diaboliques ! (Remarquez l’objectif du faux prophète qui est de « changer les temps et la loi » – mais nous y reviendrons plus tard.)

En fin de compte, la danse égoïste de ces deux despotes inspirés par le diable ne se termine pas bien. Selon la prophétie biblique, lorsque leurs plans commenceront à s’effondrer au cours des événements qui précéderont le retour du Christ, la bête finira par se retourner contre la prostituée qui la chevauche et la dévorera, comme nous le voyons dans Apocalypse 17 :16 : « Les dix cornes que tu as vues et la bête haïront la prostituée, la dépouilleront et la mettront à nu ; elles mangeront ses chairs, et la consumeront par le feu. »

Le système religieux que le faux prophète représente existait déjà à l’époque des apôtres

Il est également important de comprendre que cette religion séductrice de contrefaçon ne sera pas nouvelle aux temps de la fin ! Beaucoup pensent que le faux prophète va apparaître sur la scène et créer un mouvement complètement nouveau, mais la Bible dit le contraire. Paul révéla dans 2 Thessaloniciens 2 :7 que « le mystère de l’iniquité [ou transgression de la loi] agit déjà ».

Il est important de comprendre le terme « iniquité », car nous avons lu précédemment dans Daniel que le faux prophète et la religion qu’il représente cherchent à « changer les temps et la loi ».

Autrement dit, les fondements de ce christianisme de contrefaçon qui cherche à éliminer et à remplacer les lois de Dieu étaient déjà présents aux temps de Paul, s’opposant à la vraie foi en tentant de la remplacer. La présence de cette version détournée du christianisme, s’infiltrant dans les congrégations des vrais disciples du Christ, est l’une des raisons qui motivèrent Jude, l’un des frères de Jésus, à écrire à ses compagnons chrétiens :

« Bien-aimés, alors que je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de vous envoyer cette lettre pour vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes. Car il s’est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en dérèglement, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus-Christ » (Jude 1 :3-4).

Ce n’est pas une coïncidence si l’apôtre Jean écrivit sur l’Antéchrist à venir et sa religion en des termes très similaires ! Dans 1 Jean 2 nous voyons que Jean écrivit également au premier siècle pour avertir que ce faux christianisme sans loi opérait déjà à son époque ! « Petits enfants, c’est la dernière heure, et comme vous avez appris qu’un antéchrist vient, il y a maintenant plusieurs antéchrists : par là nous connaissons que c’est la dernière heure » (verset 18).

En effet ! Même à l’époque de Jean, quelques années seulement après la fondation de la véritable Église, une fausse version du christianisme était en train de surgir ! Ici, nous voyons Jean désigner ceux qui représentent cette version, y compris le faux prophète à venir, par un terme que beaucoup ont déjà entendu : « Antéchrist » ! Le préfixe « anté » peut signifier « contre », « en opposition à » ou « à la place de », et le faux prophète sera un Antéchrist de la fin des temps et le leader de la religion qui porte bien l’étiquette « d’Antéchrist » – une religion qui, depuis le début du vrai christianisme au premier siècle, cherche à le remplacer par une contrefaçon impie sans loi !

La religion de l’Antéchrist est une contrefaçon du véritable christianisme

En fait, dans 1 Jean 4 :3 (Martin), l’apôtre dit que l’esprit de l’Antéchrist était déjà dans le monde à son époque. Nous devons nous rappeler que cette contrefaçon a une apparence chrétienne !  Apocalypse 13 dit que le faux prophète apparaît tel un agneau ! L’apôtre Paul parla de ceux qui enseignent de telles contrefaçons de la vraie foi lorsqu’il avertit ceux de Corinthe dans 2 Corinthiens 11 :4 : « Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre esprit que celui que vous avez reçu, ou un autre évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien. »

Beaucoup le supportent depuis des siècles. Les écrits de Paul, de Jean et d’autres montrent clairement que ce faux système séducteur qui commença à leur époque se poursuivrait à travers le temps jusqu’à notre époque – et qu’il serait, de loin, la version dominante du « christianisme » !

Quoi que le faux prophète de l’Apocalypse, le chef ultime de cette institution religieuse, accomplira des signes et des prodiges étonnants avant le retour du Christ, ces versets montrent clairement que les enseignements religieux qu’il propagera et imposera sont enseignés depuis longtemps sous l’apparence du christianisme ! Ces enseignements sont les bases de la séduction ultime qui se manifestera dans les jours à venir, et sans la protection divine, ceux qui y résisteront seront impitoyablement martyrisés. Ces doctrines sont prêchés au cours de cultes religieux à travers le monde par ceux qui se réclament du nom de Jésus-Christ !

Mais comment faire la différence ? Comment reconnaître quelqu’un qui a l’esprit de l’Antéchrist, répandant la foi contrefaite qui soutiendra un jour le faux prophète de l’Apocalypse ?

Le faux prophète de l’Apocalypse sera l’un des hommes les plus puissants qui aient jamais vécu. Pourtant, comme nous l’avons entendu au début, sa fin consistera à être jeté par le Christ dans l’étang de feu et d’être détruit en tant qu’ennemi de Jésus-Christ. Mais avant cela, il contribuera à plus de dévastation et de mort que le monde n’ait jamais connu auparavant.

Nous avons vu qu’il dispensera les enseignements du diable, mais en ayant l’air d’être chrétien, et que sa fausse religion chrétienne ressemblera beaucoup à ce que l’on pourrait attendre d’une « bonne » Église chrétienne. C’est le mode opératoire du diable, comme l’avertit l’apôtre Paul dans 2 Corinthiens 11. Parlant de ceux qui prêchent cette version édulcorée de Jésus-Christ, qui semble si crédible et si proche de « la vérité », Paul dit : « Ces hommes-là sont de faux apôtres, des ouvriers trompeurs, déguisés en apôtres de Christ. Et cela n’est pas étonnant, puisque Satan lui-même se déguise en ange de lumière. Il n’est donc pas étrange que ses ministres aussi se déguisent en ministres de justice. Leur fin sera selon leurs œuvres » (versets 13-15).

Donc, si ces faux ministres du christianisme sont à l’œuvre aujourd’hui, comment pouvez-vous les identifier pour ce qu’ils sont ?

Je ne saurais trop vous recommander de lire la brochure d’aujourd’hui : Quelle est l’identité de l’Antéchrist ? Cette brochure vous emmènera à travers les prophéties de Daniel et de l’Apocalypse et d’autres passages de la Bible et rendra l’identité de l’Antéchrist et du faux prophète ultime, ainsi que de ses systèmes religieux, tout à fait clairs et irréfutables. Mais laissez-moi résumer plusieurs des caractéristiques dont nous avons déjà parlé dans l’émission d’aujourd’hui pour vous aider dans votre cheminement.

Le système religieux du faux prophète est “le mystère de l’iniquité” ou transgression de la loi 

Nous observons, par exemple, que le système religieux de ce faux prophète, qui opère à notre époque et qui opérait déjà à l’époque de Paul, est appelé par Paul le « mystère de l’iniquité ». Il ne s’agit pas d’une religion qui enseigne des choses contraires aux lois humaines – comme les limites de vitesse ou les lois fiscales – mais contraires aux lois divines. Nous avons vu que la religion du faux prophète consiste à « changer les temps et la loi ».

Combien d’Églises « chrétiennes » enseignent l’obéissance aux Dix Commandements – tous les Dix, y compris le quatrième concernant le sabbat du septième jour – par opposition à certains commandements seulement, ou à l’absence totale d’obéissance ? Combien d’Églises « chrétiennes » enseignent-elles les temps et les Jours saints donnés dans la Bible tels que la Pâque, les Jours des Pains sans Levain et la Fête des Trompettes, par opposition aux temps et aux fêtes aux origines et traditions païennes qui se cachent sous le vernis d’une réinterprétation « chrétienne » ?

Rappelez-vous qu’Apocalypse 17 ne décrit pas seulement le système religieux du faux prophète comme une prostituée qui corrompe le vrai culte avec des mensonges païens, mais dit au verset 5 qu’elle est la « mère des prostituées ». Quelle organisation religieuse dans le monde non seulement revendique l’autorité de changer les lois et les commandements de Dieu, en y substituant ses propres lois et traditions ecclésiastiques, mais engendra aussi d’innombrables filles prostituées, chacune avec ses propres enseignements, mais chacune avec des idées corrompues et des influences païennes ?

Lorsque vous identifiez cette religion dite « chrétienne », vous saurez qui est la grande prostituée et qui sont ses filles ! Vous reconnaîtrez le faux christianisme que le faux prophète utilisera pour séduire le monde entier, persécutant ceux qui sont décrits dans Apocalypse 12 :17 comme étant ceux « qui gardent les commandements de Dieu et qui retiennent le témoignage de Jésus ».


Jérusalem, bientôt la capitale du monde

La prophétie biblique révèle qu’un autre grand dictateur, appelé la « bête » dans le livre de l’Apocalypse, voudra dominer le monde et établir sa propre capitale. Heureusement, Jésus-Christ, le Roi des rois à venir, vaincra et détruira la domination de cette bête qui est en passe de surgir et établira une capitale mondiale juste. Quelle ville deviendra la capitale du monde ? Reste à l’écoute !

[Le texte ci-dessous est l’adaptation de la transcription de cette émission du Monde de Demain.]

Les capitales des empires du monde, source d’orgueil pour leurs empereurs

Des militaires, des dictateurs et des despotes tentèrent de diriger le monde. Leurs capitales étaient monumentales et impressionnantes. Le roi Nebucadnetsar de Babylone construisit l’une des sept merveilles du monde, les jardins suspendus de Babylone. L’historien Hérodote écrivit au sujet de Babylone : « En plus de sa taille, Babylone surpassait en splendeur toutes les villes du monde connu » (“A Glimpse into the Mysterious Hanging Gardens of Babylon”, AncientArt.as.ua.edu).

La Bible fait état de l’immense orgueil du roi et de sa vanité sur ses réalisations. Le prophète Daniel conseilla le roi à être humble : « Au bout de douze mois, comme il [le roi Nebucadnetsar] se promenait dans le palais royal à Babylone, le roi prit la parole et dit : N’est-ce pas ici Babylone la grande, que j’ai bâtie, comme résidence royale, par la puissance de ma force et pour la gloire de ma magnificence ? » (Daniel 4 :29-30).

Dieu punit le roi Nebucadnetsar, lequel apprit finalement sa leçon : « Maintenant, moi, Nebucadnetsar, je loue, j’exalte et je glorifie le roi des cieux, dont toutes les œuvres sont vraies et les voies justes, et qui peut abaisser ceux qui marchent avec orgueil » (Daniel 4 :37).

Le dictateur nazi, Adolf Hitler, dans son projet de domination du monde, envisageait une capitale mondiale qui durerait mille ans. Albert Speer, l’architecte d’Hitler pour la future ville, avait prévu un grand Hall à côté du Reichstag qui « aurait été le plus grand espace clos du monde, avec un dôme 16 fois plus grand que celui de Saint-Pierre à Rome », selon HistoryToday.com (“Germania: Hitler’s Dream Capital”, HistoryToday.com, 3 mars 2012). Hitler tomba devant les armées alliées lors de la Seconde Guerre mondiale.

Un dictateur à venir prétendra établir une capitale mondiale, mais le Christ le vaincra à Son retour

La prophétie biblique révèle qu’un autre grand dictateur, appelé la « bête » dans le livre de l’Apocalypse, voudra dominer le monde et établir sa propre capitale. Comme il est dit dans Apocalypse 13 :7 : « Il lui fut donné autorité sur toute tribu, tout peuple, toute langue, et toute nation. »

Heureusement, Jésus-Christ, le Roi des rois à venir, vaincra et détruira la domination de cette bête qui est en passe de surgir (Apocalypse 17 :14) et établira une capitale mondiale juste. Quelle ville deviendra la capitale du monde ? Malgré les conflits actuels, Jérusalem en Israël deviendra bientôt la glorieuse capitale du monde. Cela vous semble-t-il impossible ? Vous pouvez en apprendre davantage sur l’avenir de Jérusalem dans notre brochure gratuite intitulée Le Moyen-Orient selon la prophétie. N’oubliez pas de commander votre exemplaire gratuit.

La Bible révèle les événements prophétiques conduisant à la paix mondiale et à l’établissement d’un gouvernement mondial juste, centré sur la ville de la paix, Jérusalem ! Vous pouvez le prouver grâce à la Bible !

L’actualité mondiale d’aujourd’hui présente la montée en puissance de la Chine, l’agression de la Russie contre l’Ukraine, la détermination des puissances européennes, en particulier l’Allemagne, à accroître considérablement leurs forces armées ! Tous ces événements joueront leur rôle dans les prophéties de la fin des temps. Mais finalement, le Moyen-Orient sera au centre des événements dramatiques. Il vous faut connaître la séquence des événements prophétiques. Dans l’émission d’aujourd’hui, nous vous proposons un guide d’étude inspirant, Le Moyen-Orient selon la prophétie.

Considérez les grandes capitales nationales dans le monde d’aujourd’hui. Bien que vous puissiez ne pas être d’accord avec cette liste, The News International dresse une liste des dix plus belles capitales du monde. Dans un ordre inversé, en commençant par le numéro dix :

10. Moscou, en Russie
9. Ottawa, au Canada
8. Budapest, en Hongrie
7. Tokyo, au Japon
6. Rome, en Italie
5. Paris, en France
4. Washington, D.C., aux États-Unis
3. Berlin, en Allemagne
2. Islamabad, au Pakistan
1. Londres, en Angleterre.

Une autre capitale nationale impressionnante que mon épouse et moi avions eu le privilège de visiter il y a quelques années est Canberra, en Australie. La ville fut conçue en 1912 par les architectes Walter Burley Griffin et Marion Mahony Griffin. Le siège de la capitale lui-même est impressionnant.

L’un de mes passe-temps consiste à visiter les capitales des États américains. Je vais en partager deux avec vous. La capitale de l’État de Washington, Olympia, est ornée de marbre scintillant « extrait de carrières du monde entier », selon un magazine d’histoire :

« Décoré de manière ornementale, le bâtiment législatif de style romano-néoclassique est surmonté du cinquième plus haut dôme en maçonnerie de pierre du monde. À l’intérieur est suspendu un lustre Tiffany de cinq tonnes, si massif qu’on pourrait y loger le modèle de la coccinelle de chez Volkswagen » (“History, Architecture and Politics Combine in a Salem-to-Olympia Tour”, 1889mag.com, 15 novembre 2016).

Frankfort, la capitale de l’État du Kentucky, présente également d’extraordinaires colonnes et murs en marbre. Un journal du Kentucky le décrit comme suit :

« L’auguste extérieur du Capitole, en calcaire de l’Indiana, et son intérieur composé de marbre de Géorgie, de marbre gris du Tennessee et de marbre vert foncé du Vermont, avec de grands couloirs comportant 36 colonnes en granit du Vermont et de délicats puits de lumière en verre d’art et des peintures murales, en font un lieu de toute beauté » (“Capitol building in Frankfort full of history, beauty”, Lexington Herald Leader, 5 octobre 2015).

La beauté et la grandeur des capitales nationales et des capitales régionales témoignent de la puissance et de la majesté des gouvernements. Nous avons vu précédemment que le dictateur nazi, Adolf Hitler, dans son projet de domination du monde, envisageait une capitale mondiale construite pour durer mille ans. Albert Speer, l’architecte d’Hitler pour la future ville, prévoyait un Grand Hall à côté du Reichstag qui « aurait été le plus grand espace clos du monde, avec un dôme 16 fois plus grand que celui de Saint-Pierre à Rome », selon HistoryToday.com (“Germania : Hitler’s Dream Capital”, HistoryToday.com, 3 mars 2012).

Quelle sera la capitale du gouvernement juste et pacifique de Jésus-Christ ?

La superpuissance mondiale prophétisée, appelée la bête dans le livre de l’Apocalypse, pourrait prétendre établir aussi une capitale du monde. Mais Jésus-Christ écrasera la bête et le faux prophète, et les jettera dans un étang de feu, comme mentionné dans Apocalypse 19 :20. Mais le Christ Roi établira-t-Il Son gouvernement ? Quelle ville ici-bas sera la capitale du monde ? Jérusalem ! De nombreuses Écritures confirment ce merveilleux fait.

Si vous avez une Bible, reportez-vous à l’une des principales prophéties concernant l’avenir du monde. Le deuxième chapitre d’Ésaïe nous donne une vision merveilleuse et encourageante du Monde de Demain. Remarquez cette prophétie spécifique concernant Jérusalem :

« Prophétie d’Ésaïe, fils d’Amots, sur Juda et Jérusalem. Il arrivera, dans la suite des temps, que la montagne de la maison de l’Éternel sera fondée sur le sommet des montagnes, qu’elle s’élèvera par-dessus les collines, et que toutes les nations y afflueront » (Ésaïe 2 :1-2).

Comme nos téléspectateurs réguliers du Monde de Demain l’ont appris dans une émission précédente sur les principes de la prophétie, les montagnes peuvent symboliser dans la Bible un royaume ou un gouvernement. Ésaïe déclara sans ambages que le Royaume du Seigneur serait établi à Jérusalem. Oui, Jérusalem sera la capitale du monde ! Remarquez que « toutes les nations y afflueront ». Toutes les nations se soumettront au gouvernement mondial de Jésus-Christ.

Comprenons bien, ce ne sera pas un gouvernement aux mains d’êtres humains égoïstes. Ce tout nouveau gouvernement sera un Royaume divin régnant sur le monde. Le Royaume de Dieu qui gouvernera le monde sera dirigé par le Sauveur, le Roi des rois, Jésus-Christ ! C’est la bonne nouvelle dont nous attendons tous avec impatience. J’espère que vous attendez avec impatience ce temps de paix mondiale ! J’espère que vous désirez que le Royaume de Dieu vienne ! J’espère que vous priez : « Que ton règne vienne », comme le Christ nous l’a enseigné dans Matthieu 6 :10 ! Serez-vous prêts lorsque le Christ reviendra ?

Pendant le règne de mille ans du Christ, toutes les nations de la Terre reconnaîtront Jérusalem comme la capitale mondiale et enverront des représentants pour adorer le Roi des rois : « Tous ceux qui resteront de toutes les nations venues contre Jérusalem monteront chaque année pour adorer le roi, l’Éternel des armées, et pour célébrer la fête des tabernacles » (Zacharie 14 :16).

Toutes les nations apprendront enfin le chemin de la paix, et non celui de la guerre. Et elles apprendront la véritable voie de l’amour envers Dieu et envers son prochain. Les nations ne chercheront plus la dominance militaire et la guerre pour résoudre les problèmes. Elles voudront que la vérité leur soit enseignée depuis la capitale, Jérusalem :

« Des peuples s’y rendront en foule, et diront : Venez, et montons à la montagne de l’Éternel, à la maison du Dieu de Jacob, afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel. Il sera le juge des nations, l’arbitre d’un grand nombre de peuples. De leurs glaives ils forgeront des hoyaux, et de leurs lances des serpes : une nation ne tirera plus l’épée contre une autre, et l’on n’apprendra plus la guerre » (Ésaïe 2 :3-4).

Le nom même de Jérusalem signifie « ville de la paix ». Mais aujourd’hui encore, des tensions et des conflits éclatent en son sein. La Bible relate son histoire ancienne. Dans Genèse 14, il est question de Melchisédek, roi de Salem, ou, comme le savent tous les spécialistes de la Bible, Roi de Jérusalem.

Un aperçu de la longue histoire de Jérusalem

Notre Cours de Bible du Monde de Demain donne une chronologie des événements marquants de la longue histoire de Jérusalem. Je vais vous faire part de quelques-uns de ces événements. Ce tableau s’intitule : « Jérusalem : Rétrospective historique – Une ville, aspergée de sang au cours des siècles de conflits sans fin, attend sa destinée prophétique. »

Nous commencerons cet aperçu historique par les plus anciennes références bibliques :

  • Vers 1895 av. J.-C. – Melchisédech, Roi de Salem, bénit Abram et reçoit ses dîmes (Genèse 14 :18-20).
  • Vers 1850 av. J.-C. – Dieu ordonne à Abraham d’emmener Isaac au pays de Morija pour le sacrifier. Plus tard, Dieu pourvoira un bélier pour le sacrifice à la place d’Isaac.
  • Vers 1406 av. J.-C. – Josué bat Adoni-Tsédek, roi de Jérusalem (Josué 10 :1-5, 23-26). Les Jébusiens conservent une partie de la ville (Josué 15 :63).
  • Environ 400 ans plus tard, le roi David gouverna tout Israël depuis Jérusalem.
  • Vers 1000 av. J.-C. – Jérusalem est capturée par le roi David (2 Samuel 5 :6-9) […] Jérusalem devint la capitale de tout Israël. Elle deviendra le futur emplacement du temple de Dieu.

Au cours d’une période d’environ vingt ans, le royaume de Juda fut emmené en captivité à Babylone graduellement, ce qui aboutit à la destruction de Jérusalem.

  • 586 av. J.-C. – Le roi Nebucadnetsar conquiert et détruit Jérusalem, ainsi que le temple (2 Rois 25 :8-10).
  • 539 av. J.-C. – Cyrus le Grand, roi de Perse conquiert Babylone. Il permet aux exilés juifs de rentrer à Jérusalem pour reconstruire le temple (2 Chroniques 36 :22-23).

Après avoir été soumise à l’Empire perse et à l’Empire gréco-macédonien, Jérusalem fut gouvernée par Rome :

  • 63 av. J.-C. – Pompée conquiert Jérusalem et l’intègre dans l’Empire romain.
  • 37 av. J.-C. – Hérode le Grand assume la royauté à Jérusalem.
  • 31 apr. J.-C. – Crucifixion de Jésus-Christ, Sa résurrection et le début de l’Église.
  • 70 apr. J.-C. – Le second temple fut détruit par les Romains.

Au cours des 1800 ans qui suivirent l’an 70, Jérusalem connut de nombreux conflits, dont la domination musulmane. Puis, en 1917, Jérusalem entra dans une nouvelle phase :

  • 1947 – Partage de Jérusalem par les Nations Unies. La ville est partagée entre Juifs et Arabes.
  • 1948 – Le 14 mai, Israël devient une nation indépendante. Israël se défend avec succès contre l’attaque de la Ligue arabe.
  • 1967 – Pendant la guerre des Six Jours, Israël capture l’ensemble de Jérusalem, la soumettant à la domination juive pour la première fois depuis la destruction romaine en 70 apr. J.-C.

Jérusalem atteindra-t-elle un jour l’objectif inhérent de la signification de son nom, « ville de la paix » ? Depuis la guerre des Six Jours en 1967, Israël connut des conflits et négocia des traités de paix avec plusieurs États arabes. Mais Israël ne fut jamais en mesure de négocier un accord de paix durable avec les Palestiniens.

Jérusalem au centre du conflit au Moyen-Orient

Juifs et Palestiniens revendiquent Jérusalem comme leur capitale. La seule question qui semble insoluble est : « Qui contrôlera Jérusalem ? » En 1980, Israël déclara Jérusalem sa « capitale éternelle et indivisible » (“FACTBOX : Jérusalem, une ville au cœur du conflit”, Reuters.com, 22 juillet 2008).

Si les deux parties considèrent que leurs positions ne sont pas négociables, elles sont dans une impasse. La position israélienne reste inchangée – c’est-à-dire qu’elle insiste sur le fait que Jérusalem reste indivisible sous la seule souveraineté israélienne.

Oui, le fossé entre les points de vue sur la souveraineté de Jérusalem est large et profond ! Que pense la communauté internationale de ce conflit ? Quelle est la solution ? En 1980, lorsque Israël déclara que Jérusalem était sa « capitale éternelle et indivisible », le Vatican s’opposa fermement à cette déclaration. Plus tard, en 1984, le pape Jean-Paul II demanda que Jérusalem ait un « statut spécial internationalement garanti » (“Communiqué du Bureau de presse du Saint-Siège : Audience avec le président de l’État de Palestine”, Press.Vatican.va, 4 novembre 2021).

Deux signes à surveiller : Jérusalem investie par des armées et l’abomination de la désolation

Jésus parla d’un temps où des armées ennemies envahiront la Terre sainte et investiront la ville de Jérusalem. « Lorsque vous verrez Jérusalem investie par des armées, sachez alors que sa désolation est proche » (Luc 21 :20). Ainsi, nous voyons qu’il y a au moins deux signes que Jésus nous dit de surveiller : L’abomination de la désolation soulignée dans Matthieu 24 :15, et Jérusalem cernée par des armées. Il ne s’agira pas seulement des armées en provenance du Moyen-Orient, mais des armées des nations qui contrôleront Jérusalem pendant trois ans et demi, comme nous le lisons dans Apocalypse 11 :2.

« Car ce seront des jours de vengeance, pour l’accomplissement de tout ce qui est écrit. Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là ! Car il y aura une grande détresse dans le pays, et de la colère contre ce peuple. Ils tomberont sous le tranchant de l’épée, ils seront emmenés captifs parmi toutes les nations, et Jérusalem sera foulée aux pieds par les nations, jusqu’à ce que les temps des nations soient accomplis » (Luc 21 :22-24).

Combien de temps les Gentils contrôleront Jérusalem ? L’apôtre Jean écrit dans Apocalypse 11 :

« On me donna un roseau semblable à une verge, en disant : Lève-toi, et mesure le temple de Dieu, l’autel, et ceux qui y adorent. Mais le parvis extérieur du temple, laisse-le de côté, et ne le mesure pas ; car il a été donné aux nations, et elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant quarante-deux mois » (Apocalypse 11 :1-2).

La ville sainte sera contrôlée non pas par les Juifs, mais par les Gentils pendant 42 mois. En étudiant le livre de l’Apocalypse, vous verrez que cette période de trois ans et demi précède le retour du Christ.

Daniel avait reçu une révélation d’un ange. Lorsqu’il lui fut demandé la signification de ce message, l’ange lui répondit dans Daniel 12 :9 : « Va, Daniel, car ces paroles seront tenues secrètes et scellées jusqu’au temps de la fin. » Plus de 2500 ans plus tard, nous pouvons désormais comprendre ces prophéties – Nous sommes au temps de la fin ! Mais remarquez le verset 11 : « Depuis le temps où cessera le sacrifice perpétuel, et où sera dressée l’abomination du dévastateur, il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix jours. »

Les sacrifices journaliers reprendront avant d’être arrêtés par la bête

Au moment de la fin, avant le retour du Christ, Dieu révèle que les sacrifices quotidiens seront arrêtés ou « supprimés ». Cela implique évidemment que les sacrifices doivent être repris avant de les faire cesser ! Les armées romaines détruisirent Jérusalem et le second temple en l’an 70. Les Juifs n’ont pas offert de sacrifices au temple depuis cette époque.

Mais attention : Dans les temps anciens, lorsque les Juifs revinrent à Jérusalem après l’exil, ils recommencèrent en fait les sacrifices avant même que les fondations du temple ne soient posées (Esdras 3 :6). Les Juifs observaient aussi la Fête des Tabernacles avec des sacrifices journaliers comme cela est mentionné dans Esdras 3 :4. « Dès le premier jour du septième mois, ils commencèrent à offrir à l’Éternel des holocaustes. Cependant les fondements du temple de l’Éternel n’étaient pas encore posés » (Esdras 3 :6).

Notez un autre point important. rentrèrent-ils les exilés ? Remarquons qu’Esdras appelait l’emplacement du lieu saint, la maison de Dieu, alors même que le temple n’avait pas encore été construit. « La seconde année depuis leur arrivée à la maison de Dieu à Jérusalem » (Esdras 3 :8). C’était aux alentours de l’an 536 av. J.-C. Mais il n’y avait pas encore de bâtiment. Les versets suivants décrivent la fondation du temple.

Un bâtiment physique comme temple n’est pas essentiel pour la reprise des sacrifices

L’essentiel, mes amis, est que les sacrifices doivent être offerts dans un lieu saint. Mais comme vu dans cet exemple, les sacrifices étaient offerts quotidiennement, sans qu’il y ait un bâtiment physique comme temple. Les exilés juifs qui rentrèrent au pays appelaient le lieu saint « la maison de Dieu », même si aucun temple n’existait. Le lieu le plus saint sous le contrôle des autorités religieuses juives aujourd’hui est le mur occidental, ou le Mur des Lamentations. Il s’agit du mur de soutènement occidental du mont du Temple. Les Juifs ne sont pas autorisés à pratiquer leur culte en public sur le mont du Temple, seuls les musulmans le font. Ces dernières années, les Juifs ont fait pression pour obtenir une présence religieuse sur le mont du Temple. Il reste donc à voir où et quand les Juifs recommenceront à faire des sacrifices. Il faudra probablement une crise nationale pour précipiter cet événement.

La ville de Jérusalem sera enfin à la mesure de son nom, “ville de la paix”

Le grand Éducateur et Enseignant, le Seigneur Jésus-Christ, enseignera la vraie connaissance basée sur la parole de Dieu. Comme nous le voyons dans Zacharie 8 :3 : « Jérusalem sera appelée la ville de vérité » (Darby). Toutes les nations apprendront les principes, les lois et les valeurs éternelles qui garantissent la paix et la prospérité pour tous. Comme le dit Ésaïe, les peuples viendront en Terre sainte et diront : « Afin qu’il nous enseigne ses voies, et que nous marchions dans ses sentiers. Car de Sion sortira la loi, et de Jérusalem la parole de l’Éternel » (Ésaïe 2 :3).

Le grand Éducateur et Enseignant, le Seigneur Jésus-Christ, enseignera la vraie connaissance basée sur la parole de Dieu :

« Ainsi dit l’Éternel : Je suis revenu à Sion, et j’habiterai au milieu de Jérusalem ; et Jérusalem sera appelée la ville de vérité, et la montagne de l’Éternel des armées, la montagne sainte. Ainsi dit l’Éternel des armées : Il y aura encore des vieillards et des femmes âgées, assis dans les rues de Jérusalem, chacun son bâton à sa main, à cause du nombre de [leurs] jours. Et les places de la ville seront pleines de jeunes garçons et de jeunes filles, jouant dans ses places » (Zacharie 8 :3-5, Darby).

La ville de Jérusalem sera enfin à la mesure de son nom, « ville de la paix ». Parce que le Seigneur, l’Éternel, le Messie glorifié, Jésus de Nazareth, y habitera réellement. Comme Il le dit : « Je suis revenu à Sion, et j’habiterai au milieu de Jérusalem ». C’est à ce moment-là que nous commencerons à connaître une véritable paix mondiale. Jérusalem sera appelée « ville de vérité ».

C’est la bonne nouvelle de votre avenir – et de l’avenir de ce monde. Par la suite, la nouvelle Jérusalem descendra du ciel ici-bas comme la capitale de l’Univers, plus glorieuse que n’importe quelle capitale humainement conçue. Vous pouvez lire sur cette époque magnifique dans Apocalypse 20-21. Entre-temps, nous attendons avec impatience la capitale mondiale à venir, Jérusalem qui sera le centre du gouvernement, de l’éducation et de la religion du monde. Le mot « Jérusalem » signifie « ville de la paix ». Jérusalem connut bien des combats et des guerres sanglantes au cours des millénaires. Mais bientôt, cette grande ville sera véritablement la cité de la paix pour tous les peuples. C’est la bonne nouvelle que vous pouvez espérer !

Si vous souhaitez savoir ce que la prophétie biblique révèle au sujet de l’avenir d’Israël et des nations qui l’entourent, cliquez simplement sur le lien dans la description pour obtenir le guide d’étude gratuit, Le Moyen-Orient selon la prophétie.


L'Apocalypse et le Jour du Seigneur

Sommes-nous proches d’Harmaguédon et de la fin du monde ? Quels sont les événements prophétiques majeurs qui vont bientôt commotionner le monde ?  Le livre de l’Apocalypse révèle un jour de jugement sur les nations appelé « le Jour du Seigneur ». Quel est ce mystérieux Jour du Seigneur ? Vous devez connaître les prophéties de l’Apocalypse et ce qu’est le Jour du Seigneur. Restez à l’écoute !

[Le texte ci-dessous est l’adaptation de la transcription de cette émission du Monde de Demain.]

La Bible est le seul livre au monde qui révèle l’avenir et le but de la vie

Sommes-nous proches d’Harmaguédon et de la fin du monde ? Que révèle la Bible ? Vous en possédez probablement une. Je vous exhorte à lire l’un de ses livres les plus révélateurs au sujet de l’avenir, le livre de l’Apocalypse. De tous les livres jamais écrits, c’est la Bible que vous devriez lire. Combien de livres ont-ils jamais été publiés ?  PCWorld déclare ce qui suit :

« Pour ceux qui se sont déjà demandé combien de livres différents existent dans le monde, Google a une réponse pour vous : 129.864.880, selon Leonid Taycher, un ingénieur logiciel de Google qui travaille sur le projet Google Books » (“Google: 129 Million Different Books Have Been Published”, PCWorld.org, 6 août 2010).

Nombreux sont ceux qui passent leur vie à consulter des ressources documentaires pour acquérir des connaissances, s’instruire, se former et même se divertir. Mais la Sainte Bible est le seul livre au monde qui révèle les grands mystères et le but de la vie !  Le livre de l’Apocalypse révèle un jour de jugement à venir appelé « le Jour du Seigneur ». Quel est ce mystérieux Jour du Seigneur ? 

Quels sont les événements prophétiques majeurs qui vont bientôt commotionner le monde ?  Vous devez connaître les prophéties de l’Apocalypse et ce qu’est le Jour du Seigneur. Restez à l’écoute !

Plus de 30 prophéties dans la Bible parlent d’un « Jour du Seigneur »

Le livre de l’Apocalypse dans la Bible décrit un événement impressionnant qui bouleversera le monde entier. Cet événement est annoncé dans plus de 30 prophéties de la Bible. Il s’appelle le Jour du Seigneur. Le Jour du Seigneur affectera toutes les nations et tous les peuples de la Terre. Il vous affectera, vous et vos proches, si vous êtes en vie pour le voir.

Qu’est que le Jour du Seigneur ? Est-ce un jour de la semaine ? Combien de temps durera-t-il ? Comment affectera-t-il chaque nation et chaque personne ici-bas ? Quelle importance aura-t-il dans le déroulement de la prophétie biblique ?

Le livre de l’Apocalypse introduit le Jour du Seigneur par des perturbations cosmiques dramatiques. « Les étoiles du ciel tombèrent sur la terre » (Apocalypse 6 :13). « Le soleil devint noir comme un sac de crin, et la lune entière devint comme du sang » (Apocalypse 6 :12). « Il y eut un grand tremblement de terre » et comme il est dit dans Apocalypse 6 :14 : « toutes les montagnes et les îles furent remuées de leurs places. »

Le Jour prophétique du Seigneur préparera toutes les nations de la Terre à l’événement le plus grand et le plus encourageant de l’Histoire mondiale, le retour du Sauveur, Jésus-Christ. Mes amis, vous devez comprendre cette période dramatique et mystérieuse qui affectera chaque être humain sur Terre ! Qu’est-ce que le Jour du Seigneur ? Plus de 30 prophéties dans la Bible font référence au Jour du Seigneur, bien plus que ce que nous pouvons couvrir dans cette courte émission.

Qu’est-ce que le Jour du Seigneur ?

Le Jour du Seigneur est un événement prophétique majeur qui se profile à l’horizon. Mais de quoi s’agit-il ? Comment s’inscrit-il dans le cadre de la prophétie biblique ? Si vous avez une Bible, consultez l’Apocalypse, ou le livre de la révélation. L’apôtre Jean écrit : « Je fus saisi par l’Esprit au jour du Seigneur, et j’entendis derrière moi une voix forte, comme le son d’une trompette » (Apocalypse 1 :10).

Jean ne parle pas d’un jour de la semaine, comme le croient certains. Jean parle de l’époque prophétique décrite dans le reste du livre comme le Jour du Seigneur. Jean ne parle pas du dimanche comme étant le Jour du Seigneur.

Si Jean avait fait cela, il l’aurait appelé « le premier jour » de la semaine, comme il le fit dans l’Évangile de Jean (Jean 20 :1, 19). En outre, Jésus se qualifia Lui-même de maître du sabbat, non pas du dimanche, comme il nous est dit dans Marc 2 :28 !  Écoutez bien ! Le terme « Jour du Seigneur » ici dans l’Apocalypse fait clairement référence au thème de tout le livre, le Jour prophétique du Seigneur, qui culmine avec le retour de Jésus-Christ comme Roi des rois et Seigneur des seigneurs !

Un rouleau scellé par sept sceaux

Dans Apocalypse 5, il est question d’un rouleau scellé par sept sceaux. Jésus, le Révélateur, ouvre les sceaux du livre. Nous lisons la description de ces sceaux dans Apocalypse 6. Les quatre premiers sceaux sont souvent surnommés les quatre cavaliers de l’Apocalypse. Le premier cheval, le cheval blanc et son cavalier représentent les fausses religions et les faux christs.

Jésus Lui-même indique la séquence de ces événements de la fin des temps dans la prophétie du mont des Oliviers, dans Matthieu 24. Nous avons expliqué cette convergence dans des émissions précédentes.

Le deuxième sceau révèle un cavalier montant un cheval roux ayant le pouvoir de retrancher la paix de la Terre. Le troisième sceau présente un cavalier sur une monture noir symbolisant la pénurie alimentaire et la famine qui en résulte. Le quatrième sceau montre un cavalier sur un cheval verdâtre dont le cavalier est nommé la mort et le séjour des morts.

Ces quatre cavaliers reçurent le pouvoir sur un quart de la Terre pour tuer des grandes populations. Jésus parla également de la peste qui survient normalement après la famine.

Puis, le Christ ouvre le cinquième sceau dans l’Apocalypse 6 :9 : « Quand il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu’ils avaient rendu. »

Cela décrit le martyre des saints, des vrais chrétiens. Au premier siècle de notre ère, l’empereur Néron persécuta violemment les chrétiens et les mit à mort. Ce cinquième sceau annonce qu’une autre grande persécution des saints aura lieu à la fin des temps. Puis Jésus ouvre le sixième sceau, révélant les signes célestes qui traumatiseront les habitants de la Terre :

« Je regardai, quand il ouvrit le sixième sceau ; et il y eut un grand tremblement de terre, le soleil devint noir comme un sac de crin, la lune entière devint comme du sang, et les étoiles du ciel tombèrent sur la terre, comme les figues vertes d’un figuier secoué par un vent violent. Le ciel se retira comme un livre qu’on roule ; et toutes les montagnes et les îles furent remuées de leurs places » (Apocalypse 6 :12-14).

Le Dieu tout-puissant attirera l’attention des êtres humains rebelles au moyen de séismes violents et de signes célestes bouleversants. Le Dieu Créateur nous dit dans Hébreux 12 :26 : « Une fois encore j’ébranlerai non seulement la terre, mais aussi le ciel. »

Les signes célestes sont le prélude du Jour du Seigneur

Ces perturbations cosmiques et ces séismes introduiront la période de jugement sur toutes les nations. Jésus-Christ jugera les nations pendant le Jour du Seigneur. Quels signes célestes auront lieu ?

Le Jour du Seigneur est l’époque pendant laquelle le Dieu tout-puissant interviendra dans les affaires mondiales, comme jamais auparavant. Il prononcera un jugement contre les nations rebelles et, comme nous le verrons, Il les laissera même tenter de se détruire mutuellement dans un conflit mondial.

La Bible révèle ce qui se passera pendant le Jour du Seigneur. Encore une fois, si vous avez une Bible, reportez-vous au livre de Joël qui se trouve vers la fin de l’Ancien Testament. C’est le deuxième de ceux qu’on appelle les petits prophètes. Voici un avertissement pour notre génération :

« Sonnez de la trompette en Sion ! Faites-la retentir sur ma montagne sainte ! Que tous les habitants du pays tremblent ! Car le jour de l’Éternel vient, car il est proche, — jour de ténèbres et d’obscurité, jour de nuées et de brouillards, — il vient comme l’aurore se répand sur les montagnes. Voici un peuple nombreux et puissant, tel qu’il n’y en a jamais eu, et qu’il n’y en aura jamais dans la suite des âges » (Joël 2 :1-2).

La trompette est utilisée pour sonner l’alarme – pour aider les gens à se préparer à de grandes batailles, ou comme décrit ici, à une armée envahissante ! Le prophète Joël nous avertit d’une époque unique dans l’Histoire. « Voici un peuple nombreux et puissant, tel qu’il n’y en a jamais eu, et qu’il n’y en aura jamais dans la suite des âges » (Joël 2 :2).

Les versets suivants décrivent une destruction terrible, nous pourrions la qualifier de « politique de la terre brûlée » qui laissera derrière elle un spectacle de désolation. « Devant lui est un feu dévorant, et derrière lui une flamme brûlante ; le pays était auparavant comme un jardin d’Éden, et depuis, c’est un désert affreux : rien ne lui échappe » (Joël 2 :3).

L’humanité assistera également à des perturbations incroyables dans les cieux et à une dévastation de la surface terrestre :

« Devant eux la terre tremble, les cieux sont ébranlés, le soleil et la lune s’obscurcissent, et les étoiles retirent leur éclat. L’Éternel fait entendre sa voix devant son armée ; car son camp est immense, et l’exécuteur de sa parole est puissant ; car le jour de l’Éternel est grand, il est terrible : Qui pourra le soutenir ? » (Joël 2 :10-11)

Dieu continue de décrire Son jugement dans Joël 3 :12-16 :

« Que les nations se réveillent, et qu’elles montent vers la vallée de Josaphat ! Car là je siégerai pour juger toutes les nations d’alentour. Saisissez la faucille, car la moisson est mûre ! Venez, foulez, car le pressoir est plein, les cuves regorgent ! Car grande est leur méchanceté. C’est une multitude, une multitude, dans la vallée du jugement ; car le jour de l’Éternel est proche, dans la vallée du jugement. Le soleil et la lune s’obscurcissent, et les étoiles retirent leur éclat. De Sion l’Éternel rugit, de Jérusalem il fait entendre sa voix ; les cieux et la terre sont ébranlés. Mais l’Éternel est un refuge pour son peuple, un abri pour les enfants d’Israël. »

Le Jour du Seigneur est le temps de l’intervention divine dans les affaires mondiales

Le Dieu tout-puissant interviendra dans les affaires humaines de façon spectaculaire. Il y aura de grandes guerres pendant la période où Dieu répandra Son jugement sur les nations. En termes simples, le Jour du Seigneur est le temps de l’intervention divine dans les affaires mondiales.

Il s’agira non seulement d’une destruction militaire, mais aussi d’une incroyable catastrophe écologique. Lorsque Dieu châtiera les nations rebelles pendant le Jour du Seigneur, Il appellera ces nations à s’humilier et à se repentir ! Bien sûr, nous n’avons pas besoin d’attendre jusque-là ! Alors que les conditions se détériorent sur la scène mondiale, chacun d’entre nous doit prier avec ferveur et implorer Dieu – et nous devons nous assurer que nous sommes du côté de Dieu !

Maintenant, où se situe le Jour du Seigneur dans la chronologie prophétique de la fin des temps ? Apocalypse 8 et 9 révèlent des bouleversements dramatiques au cours du Jour du Seigneur. Quels sont ces événements futurs ? Il y a trois grandes périodes ou étapes que nous devons examiner. Il s’agit de la grande tribulation, des signes célestes et du Jour du Seigneur. Il est important d’en comprendre l’ordre. Jésus parla du point culminant à venir de notre ère :

« Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais. Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés » (Matthieu 24 :21-22).

Cette période unique dans l’Histoire, qualifiée de grande tribulation, est parfois appelé un temps d’angoisse pour Jacob, comme indiqué dans Jérémie 30 :7 : « Malheur ! car ce jour est grand ; il n’y en a point eu de semblable. C’est un temps d’angoisse pour Jacob ; mais il en sera délivré. »

Notez la séquence des événements telle que Jésus la décrit : « Aussitôt après ces jours de détresse, le soleil s’obscurcira, la lune ne donnera plus sa lumière, les étoiles tomberont du ciel, et les puissances des cieux seront ébranlées » (Matthieu 24 :29).

La première étape prophétique est la grande tribulation, suivie des signes célestes. Le Jour du Seigneur, troisième étape, conduit au second Avènement du Christ. Joël 2 confirme que le Jour du Seigneur suit les signes célestes :

« Je ferai paraître des prodiges dans les cieux et sur la terre, du sang, du feu, et des colonnes de fumées ; le soleil se changera en ténèbres, et la lune en sang, avant l’arrivée du jour de l’Éternel, de ce jour grand et terrible » (Joël 2 :30).

Nous voyons donc la séquence des étapes. La première étape concerne la grande tribulation ; la deuxième concerne les signes célestes (ou le sixième sceau de l’Apocalypse) ; et la troisième concerne le Jour du Seigneur (ou le septième sceau de l’Apocalypse).

Le Jour du Seigneur est l’année qui précède le retour du Christ

Combien de temps durera le Jour du Seigneur ? Beaucoup de lecteurs de la Bible sont familiers avec le principe prophétique d’une année pour un jour. Vous rappelez-vous quand les douze espions de l’ancien Israël, sous la direction de Josué, explorèrent la Terre promise ?

« De même que vous avez mis quarante jours à explorer le pays, vous porterez la peine de vos iniquités quarante années, une année pour chaque jour ; et vous saurez ce que c’est que d’être privé de ma présence » (Nombres 14 :34).

« Car c’est un jour de vengeance pour l’Éternel, une année de représailles pour la cause de Sion » (Ésaïe 34 :8). Là encore, le châtiment de Dieu, le jour de la vengeance de l’Éternel, équivaut à une année. Cette période d’une année est représentée par le septième sceau qui se compose de sept plaies de trompettes. Ces plaies de trompettes sont décrites dans les 8e et 9e chapitres de l’Apocalypse. « Quand il ouvrit le septième sceau, il y eut dans le ciel un silence d’environ une demi-heure. Et je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu, et sept trompettes leur furent données » (Apocalypse 8 :1-2).

Alors, combien de temps dure le Jour du Seigneur ? Le Jour du Seigneur est, en un sens, l’année qui précède le retour du Christ ! C’est une partie importante du plan de Dieu, que tous les chrétiens devraient connaître !

Le Jour du Seigneur, ou le septièmesceau, est composé de sept plaies de trompettes

Les trompettes nous mettent en garde : elles annoncent sept plaies ou jugements ! En lisant Apocalypse 8, vous remarquerez que, lorsque les quatre premiers anges sonneront de la trompette, il y a une grande dévastation écologique sur toute la Terre. Il y aura des séismes, de grandes zones de végétation brûleront, un tiers de la vie aquatique mourra, les sources d’eau seront empoisonnées et les cieux s’obscurciront.

Les plaies des trois dernières trompettes sont qualifiées des malheurs. Ce mot « malheur » est une exclamation de douleur !

« Je regardai, et j’entendis un aigle qui volait au milieu du ciel, disant d’une voix forte : Malheur, malheur, malheur aux habitants de la terre, à cause des autres sons de trompette que les trois anges vont faire retentir ! » (Apocalypse 8 :13).

Le premier malheur, la plaie de la cinquième trompette, est décrit dans Apocalypse 9. Le cinquième ange sonnera d’une trompette qui déclenchera une campagne militaire qui durera 5 mois. Le deuxième malheur, la plaie de la sixième trompette, est représenté par des symboles de chevaux et de cavaliers. Nous assistons ici à une puissante contre-offensive armée :

« Le premier malheur est passé. Voici il vient encore deux malheurs après cela. Le sixième ange sonna de la trompette. Et j’entendis une voix venant des quatre cornes de l’autel d’or qui est devant Dieu, et disant au sixième ange qui avait la trompette : Délie les quatre anges qui sont liés sur le grand fleuve, l’Euphrate » (Apocalypse 9 :12-14).

Une armée de 200 millions d’hommes se dirigera vers l’ouest, en direction de l’Euphrate, franchira le fleuve et détruira un tiers de la population mondiale ! Cette phase de la Troisième Guerre mondiale tuera des milliards d’êtres humains ! Comme Jésus le dit, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé – toute forme de vie serait détruite sur la Terre.

La septièmetrompette annonce l’établissement du Royaume de Dieu

Enfin, la septième trompette retentira. Pour les véritables disciples du Christ, le son de la septième trompette est une bonne nouvelle car elle annonce l’établissement du Royaume de Dieu sur Terre et le retour de Jésus-Christ. Nous devons tous nous préparer pour cette époque !

« Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient : le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ ; et il régnera aux siècles des siècles » (Apocalypse 11 :15).

C’est la bonne nouvelle que nous attendons tous avec impatience ! À présent, quel autre événement aura lieu lorsque la septièmetrompette sonnera ? Que se passera-t-il après le Jour du Seigneur ?

La septièmetrompette contient aussi les sept derniers fléaux

Le Jour du Seigneur, dans la prophétie de la fin des temps, est composé de sept événements au son de sept trompettes qui auront lieu sur une période d’un an culminant avec le retour de Jésus-Christ. La septième trompette annonce la bonne nouvelle de la prise de contrôle des gouvernements mondiaux par le Christ. Mais la septième trompette est également appelée le troisième malheur ! Pourquoi ? Parce qu’elle annonce également les sept derniers fléaux ! Vous pouvez lire la description de ces fléaux dans Apocalypse 16.

Une plaie douloureuse frappera ceux qui ont adoré la bête et son image. Les mers et les cours d’eau seront tellement empoisonnés que « tout ce qui avait vie dans la mer » mourra, tel que mentionné dans Apocalypse 16 :3 (Ostervald). Le Soleil deviendra brûlant et tourmentera ceux qui ne se repentiront pas de leurs péchés !

Dans le nord du territoire actuel de l’État d’Israël, dans la plaine de Jizreel, se réuniront des armées immenses et d’énormes forces militaires ! Elles s’assembleront pour combattre Jésus-Christ, le Commandement des armées des cieux. L’apôtre Jean écrit :

« Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice. Ses yeux étaient comme une flamme de feu ; sur sa tête étaient plusieurs diadèmes ; il avait un nom écrit, que personne ne connaît, si ce n’est lui-même : et il était revêtu d’un vêtement teint de sang. Son nom est la Parole de Dieu. Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d’un fin lin, blanc, pur. De sa bouche sortait une épée aiguë, pour frapper les nations ; il les paîtra avec une verge de fer ; et il foulera la cuve du vin de l’ardente colère du Dieu Tout-Puissant. Il avait sur son vêtement et sur sa cuisse un nom écrit : Roi des rois et Seigneur des seigneurs » (Apocalypse 19 :11-16).

Lorsque le Christ reviendra sur Terre, Il conquerra tous Ses ennemis, y compris les nations et leurs puissantes armées qui Le combattront à Son retour. Le Jour du Seigneur apportera le jugement de Dieu sur les nations.

Dans son sens large, le Jour du Seigneur s’étend après le retour du Christ pour toute l’éternité

Comme nous l’avons vu, dans le sens strict, le Jour du Seigneur est l’année qui précède le retour du Christ. Mais dans le sens large, le Jour du Seigneur s’étendra tout au long du millénaire et jusqu’à l’éternité. L’apôtre Pierre nous exhorte à être dans un état de préparation spirituelle. Dieu, dans Son grand amour à notre égard, révèle l’avenir à Ses serviteurs. L’apôtre Jean écrit dans le dernier chapitre de la Bible :

« Et il me dit : Ces paroles sont certaines et véritables ; et le Seigneur, le Dieu des esprits des prophètes, a envoyé son ange pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt. – Et voici, je viens bientôt. – Heureux celui qui garde les paroles de la prophétie de ce livre ! » (Apocalypse 22 :6-7).

Nous devons être prêts pour le Jour du Seigneur, cette époque difficile qui apportera d’abord un jugement sur les nations. Mais au-delà, ce sera aussi le début du monde de demain, une époque formidable de beauté, de prospérité et de restauration sous la direction du Christ. Que Dieu hâte ce jour !

Si vous souhaitez en savoir plus, cliquez sur le lien pour commander le CD gratuit intitulé « Le Jour du Seigneur ». Ce CD audio inspirant vous fournira beaucoup plus d’informations essentielles que ce que nous avons eu le temps d’aborder dans cette émission.


Pages