Richard Ames | Page 4 | Le Monde de Demain

Richard Ames

Quatre vérités cachées de Jean 3:16



Jean 3 :16 est un des versets les plus connus de la Bible, mais peu de gens comprennent les implications contenues dans cette vérité. Pourquoi ?

Stress, réussite et bonheur!

Des millions de personnes subissent un stress important dans leur vie, ce qui nuit à leur santé. Êtes-vous l’une de ces personnes dont le stress affecte négativement votre réussite et votre bonheur ? Comment pouvez-vous surmonter le stress et vivre une vie de réussite et de bonheur ? La Bible donne des clés éprouvées pour faire face aux défis de la vie, et des clés pour réussir et jouir du bonheur. Nous examinerons ces clés bibliques dans cet épisode du Monde de Demain.

[Le texte ci-dessous est l’adaptation de la transcription de cette émission du Monde de Demain.]

Des millions, voire des milliards de personnes de par le monde, subissent un stress important dans leur vie, ce qui nuit à leur santé. Êtes-vous l’une de ces personnes dont le stress affecte négativement votre réussite et votre bonheur ? Un rapport sur le bonheur dans le monde résume ainsi la situation : « Le triste état du bonheur aux États-Unis et le rôle des réseaux sociaux. »

« Les années écoulées depuis 2010 n’ont pas brillé, sur le plan du bonheur et du bien-être des Américains… Le bonheur et la joie de vivre des adolescents américains, qui avaient augmenté entre 1991 et 2011, ont soudainement diminué après 2012… Ainsi, en 2016-2017, les adultes et les adolescents se déclaraient nettement moins heureux que dans les années 2000 » (WorldHappiness.report, 20 mars 2019).

Mes amis, comment pouvez-vous surmonter le stress et vivre une vie de réussite et de bonheur ? La Bible vous donne des clés éprouvées pour faire face aux défis de la vie, et des clés pour réussir et jouir du bonheur dans la vie.

Nous sommes tous confrontés à des tensions importantes dans notre vie. Mais vous pouvez trouver la voie de la réussite et du contentement. Vous pouvez relever les défis du stress et même connaître la réussite et le bonheur si vous suivez les clés anciennes et éprouvées révélées dans la Bible.

Le stress nuit à la santé de milliards de personnes dans le monde

Nous sommes confrontés à des dangers, tant au niveau national que personnel. La pandémie de Covid-19 et la guerre en Ukraine sont sources d’inquiétude et d’angoisse. Nombreux sont ceux qui craignent une Troisième Guerre mondiale, voire une pandémie encore plus grave. Alors que la technologie avance à grande vitesse et que le rythme de la vie au 21e siècle s’accélère, des millions de personnes souffrent de plus en plus de stress, de dépression et de maladies physiques.

Les téléspectateurs réguliers du Monde de Demain voient ces tendances bibliques, prophétisées il y a longtemps, se réaliser ici au 21ème siècle. Les titres des journaux semblent présenter une série ininterrompue de conflits, de guerres et d’émeutes. La pandémie et l’inflation ont gravement éprouvé les nations et les peuples. Les catastrophes naturelles établissent de nouveaux records de dévastation, de mort et de destruction. 

Pouvons-nous survivre à ces stress ? Pouvons-nous même réussir malgré eux ? Pouvons-nous connaître le bonheur dans ce monde plein de dangers ? Nous répondons à ces questions dans l’émission d’aujourd’hui.

Dans quelle mesure arrivons-nous à faire face au stress ? L’American Psychological Association publia dans un rapport qu’« Environ trois quarts des adultes (76%) ont déclaré avoir éprouvé des répercussions sur leur santé en raison du stress au cours du mois précédent… » (“Stress in America 2022,” APA.org, octobre 2022). Nous avons également vu que le rapport sur le bonheur dans le monde affirme que « les années depuis 2010 n’ont pas brillé sur le plan du bonheur et du bien-être des Américains ». Le rapport indique également que les adolescents ont été gravement touchés par ces tendances :

« Les adolescents ont passé moins de temps à assister au culte religieux (Twenge et al., 2015), moins de temps à lire des livres et des revues (Twenge et al., 2019b), et (peut-être le plus critique) moins de temps à dormir (Twenge et al., 2017). Ces baisses ne sont pas dues à davantage de temps consacré aux devoirs, qui a diminué ou stagné, ni au temps consacré aux activités extrascolaires, qui est resté à peu près le même (Twenge & Park, 2019). La seule activité à laquelle les adolescents ont consacré beaucoup plus de temps au cours de la dernière décennie est celle des réseaux sociaux… le temps que les adolescents passent en ligne a augmenté en même temps que diminuaient le sommeil et les interactions sociales en personne, ainsi que le niveau de bonheur en général. »

Dans l’émission d’aujourd’hui, nous partagerons avec vous sept stratégies pour réussir et être heureux en ces temps de stress. N’oubliez pas de noter les coordonnées pour commander votre brochure gratuite, Quel est le but de la vie ? La première stratégie pour réussir et être heureux en période de stress est la suivante :

Stratégie n°1 : Rechercher les objectifs les plus élevés dans la vie

Des millions de personnes se trompent d’objectifs dans la vie. Beaucoup considèrent la richesse et les possessions matérielles comme le signe de la réussite. Plus ils ont d’argent, de vêtements de marque, de voitures de luxe et de biens clinquants, plus ils pensent avoir réussi dans la vie.

Mais la Bible met l’accent sur des valeurs plus importantes dans la vie. Proverbes 8 :10 dit, par exemple : « Préférez mes instructions à l’argent, et la science à l’or le plus précieux ; car la sagesse vaut mieux que les perles, elle a plus de valeur que tous les objets de prix. »

Lorsque vous recherchez les vraies valeurs de la vie, vous pouvez relativiser les poursuites charnelles qui génèrent du stress. L’un des passages les plus importants de la Bible traite du besoin humain universel de se nourrir et de se vêtir. Dans Matthieu 6, le Messie, Jésus de Nazareth, parle des gens de peu de foi. Ces gens sont stressés par leurs besoins physiques. Que leur dit Jésus ?

« Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas : Que mangerons-nous ? que boirons-nous ? de quoi serons-nous vêtus ? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin » (Matthieu 6 :31-32).

Nous trouvons ici une vérité impressionnante que beaucoup rejettent. En rejetant cette vérité, ils rejettent la solution même à leur problème. Dieu est le dispensateur de tout ce qui est bon et parfait, comme cela est mentionné dans Jacques 1 :17. Il promet de répondre à tous nos besoins dans Philippiens 4 :19. Mes amis, vous devez écouter ce que Jésus dit à ceux qui manquent de foi. Lisez-le dans la Bible : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus » (Matthieu 6 :33).

Lorsque vous définissez les bonnes priorités dans la vie, vous pouvez surmonter de nombreux soucis et angoisses. La deuxième stratégie pour réussir et être heureux en période de stress est la suivante :

Stratégie n°2 : Réclamer les promesses de Dieu

La Bible est un trésor qui contient les promesses sûres et merveilleuses de Dieu à votre égard. L’apôtre Pierre nous encourage vivement ! Il nous écrit :

« Que la grâce et la paix vous soient multipliées par la connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur ! Sa divine puissance nous a donné tout ce qui contribue à la vie et à la piété, au moyen de la connaissance de celui qui nous a appelés par sa propre gloire et par sa vertu ; celles-ci nous assurent de sa part les plus grandes et les plus précieuses promesses, afin que par elles vous deveniez participants de la nature divine, en fuyant la corruption qui existe dans le monde par la convoitise » (2 Pierre 1 :2-4).

J’ai énuméré certaines de ces merveilleuses promesses dans des émissions précédentes. Et je vous encourage à dresser votre propre liste des promesses divines. Dieu promet de :

  • Répondre à nos prières (Matthieu 7 :8).
  • Il promet de pourvoir à tous nos besoins (Philippiens 4 :19) ; Il promet de guider nos vies (Proverbes 3 :5-6).
  • Il nous promet une longue vie, si nous honorons notre père et notre mère (Éphésiens 6 :2-3).
  • Il promet de nous accorder les désirs de notre cœur, si nous prenons plaisir en Lui (Psaume 37 :4-5).
  • Il nous promet la paix d’esprit (Philippiens 4 :6-7).
  • Il nous promet le don du Saint-Esprit (Actes 2 :38 ; Luc 11 :13).
  • Il nous promet le don de Son amour (Romains 5 :5).
  • Il nous promet la vie éternelle (1 Jean 2 :25).

Et il y a beaucoup, beaucoup d’autres promesses dans la Bible pour vous et votre famille, et pour tous les êtres humains sur Terre, si vous vous présentez devant Dieu dans la prière et dans la foi, par l’intermédiaire de notre Sauveur, Jésus-Christ.

Nous avons brièvement discuté de deux clés pour résoudre ces problèmes. La troisième stratégie pour réussir et être heureux en période de stress est :

Stratégie n°3 : Prier au sujet de tout ce qui vous préoccupe

Reportez-vous à Job 3 :25. Êtes-vous de ceux que certains appellent, une « personne qui se fait du souci » ? Laissez-vous vos peurs et vos inquiétudes engendrer un stress émotionnel et physique dans votre vie ? Le patriarche Job dit : « Ce que je crains, c’est ce qui m’arrive ; ce que je redoute, c’est ce qui m’atteint » (Job 3 :25).

Job s’attendait à ce que ses craintes se matérialisent. Il n’a pas prié au sujet de ses craintes. Mes amis, vous devez reconnaître vos craintes et vos inquiétudes et demander à Dieu Son aide ! Quelle était la solution de l’apôtre Paul pour lutter contre l’anxiété ? Comment faites-vous face à l’inquiétude et à la peur ? Lisons cette étonnante stratégie biblique dans Philippiens 4 :6 : « Ne vous mettez en souci pour rien, mais, en toute chose, exposez vos besoins à Dieu. Adressez-lui vos prières et vos requêtes, en lui disant aussi votre reconnaissance » (Semeur).

En d’autres termes, partagez vos soucis, vos peurs et vos préoccupations avec Dieu dans vos prières !

Affrontez-vous vos soucis, vos préoccupations et vos peurs ? Priez au sujet de tout ce qui vous inquiète. Partagez vos pensées intimes avec Dieu. Il les connaît déjà de toute façon ! À présent, remarquez comment prier à propos de tout. Rappelez-vous Philippiens 4 :6 : « Ne vous mettez en souci pour rien, mais, en toute chose, exposez vos besoins à Dieu. Adressez-lui vos prières et vos requêtes, en lui disant aussi votre reconnaissance. »

L’apôtre Paul dit qu’il faut prier avec reconnaissance ! Remerciez Dieu pour toutes vos bénédictions. Remerciez Dieu pour le privilège même de pouvoir demander Son intervention et la victoire sur vos angoisses et priez avec une attitude de reconnaissance. Remerciez Dieu de vouloir vous aider à surmonter vos angoisses et vos peurs, et de vouloir vous donner la paix d’esprit. La quatrième stratégie pour réussir et être heureux en période de stress est la suivante :

Stratégie n°4 : Maintenir une attitude positive

L’apôtre Paul eut affaire au stress, aux épreuves et aux tribulations : « Cinq fois j’ai reçu des Juifs quarante coups moins un, trois fois j’ai été battu de verges, une fois j’ai été lapidé, trois fois j’ai fait naufrage, j’ai passé un jour et une nuit dans l’abîme » (2 Corinthiens 11 :24-25).

Comment fit-il face à ce stress ? Il s’est efforcé de conserver une attitude positive. Même en prison, Paul adressait par écrit des encouragements aux autres :

« Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées. Ce que vous avez appris, reçu et entendu de moi, et ce que vous avez vu en moi, pratiquez-le. Et le Dieu de paix sera avec vous » (Philippiens 4 :8-9).

Méditez sur ces choses qui sont vraies ! Qu’est-ce que la vérité ? Jésus pria le Père. Nous lisons dans Jean 17 :17 : « Sanctifie-les par ta vérité : ta parole est la vérité. » La Bible, la parole de Dieu, est la vérité. Méditez sur les passages bibliques qui parlent à votre cœur. Lisez la Bible. Surlignez ou soulignez les versets avec une signification particulière ou importante pour vous ! Mes amis, nous devons lire la Bible. Je vous encourage à la lire tous les jours ! La parole de Dieu vous inspirera. Elle vous aidera à purifier vos pensées et votre esprit. Comme Jésus le dit dans Jean 15 :3 : « Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée. » La cinquième stratégie pour réussir et être heureux en période de stress est la suivante :

Stratégie n°5 : S’engager à faire la volonté de Dieu

En fait, la prière modèle de Jésus nous instruit de prier : « que ton règne vienne ; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel » (Matthieu 6 :10).

L’une des plus grandes clés de la réussite et du bonheur est de faire la volonté divine. L’un des messages de la Bible, de la Genèse à l’Apocalypse, souligne que l’obéissance au mode de vie de Dieu et à Ses Commandements n’apporte que des bénédictions. La désobéissance n’entraîne que des malédictions. Mes amis, priez pour que vous puissiez accomplir la loi d’amour de Dieu. Priez pour que la volonté de Dieu soit faite dans votre vie. Lisez la Bible tous les jours pour connaître la volonté de Dieu. Lisez le sermon sur la montagne dans Matthieu 5, 6 et 7. Jésus dit dans Matthieu 5 :7 : « Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde ! »

Beaucoup se sentent frustrés parce qu’ils ne croissent pas, n’apprennent pas, ne donnent pas et ne partagent pas. Ils commettent l’erreur de considérer le bonheur comme une fin ou un but en soi. Comme l’écrivit Dennis Prager dans son article du Reader’s Digest intitulé « Une vérité simple sur le bonheur », un des « secrets » du bonheur « consiste à comprendre que le bonheur est un sous-produit d’une autre poursuite. Les sources les plus évidentes sont les poursuites qui donnent un sens à notre vie, qu’il s’agisse d’étudier les insectes ou de jouer au baseball. Plus nous avons de passions, plus nous sommes susceptibles d’être heureux » (Reader’s Digest, juin 1998, page 99).

Mes amis, veillez à ne pas faire du « bonheur » un objectif obsessionnel. De telles personnes me rappellent la bande dessinée de l’étudiante Luann qui confie à sa conseillère Miss Phelps : « La semaine dernière, j’ai décidé d’arrêter d’essayer d’être heureuse. » À la fin de la bande dessinée, Luann conclut : « À présent, je suis beaucoup plus heureuse » (News America Syndicate, 19 mars 1986).

La volonté de Dieu est que vous donniez aux autres et que vous partagiez votre vie. Comme Jésus le déclara dans Actes 20 :35 : « Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. » Ou comme le traduit la version Darby : « Il est plus heureux de donner que de recevoir. »

Accomplir la volonté de Dieu comprend de nombreux principes bibliques d’amour à l’égard de son prochain. Par exemple, Jésus nous enseigna à pardonner aux autres. Encore une fois, vous pouvez lire cela dans le modèle de prière dans Matthieu 6 :12. Avez-vous récemment pardonné à quelqu’un ? Le pardon peut même aider à surmonter la dépression, selon le psychiatre Paul Meier. Le Dr Meier écrit dans son livre Ne permettez pas aux gens indésirables de vous provoquer :

« Un patient peut être déprimé pendant de nombreuses années, puis pardonner à celui qui a provoqué sa colère refoulée et se remettre totalement de la dépression, parce que sa sérotonine a été restaurée naturellement et que le cerveau est en mesure de fonctionner correctement » (Meier, Don’t Let Jerks Get The Best of You, 1993, page 170).

Pardonner aux autres vous apporte la paix d’esprit. Faire la volonté de Dieu transforme votre vie déprimée et vous apporte de la joie et du bonheur.

Stratégie n°6 : Se repentir et remettre sa vie à Dieu

Les pharisiens et les scribes se plaignaient que Jésus passait du temps avec les collecteurs d’impôts et les pécheurs. Jésus donna alors la parabole de la brebis perdue. Le propriétaire de cent brebis laissa les 99 autres et se mit à la recherche de la brebis perdue. Il se réjouit lorsqu’il retrouva la brebis perdue. Jésus dit dans Luc 15 :7 : « De même, je vous le dis, il y aura plus de joie dans le ciel pour un seul pécheur qui se repent, que pour quatre-vingt-dix-neuf justes qui n’ont pas besoin de repentance. »

Ensuite, Jésus donna la parabole de la pièce de monnaie perdue et souligna le même principe au verset 10 : « De même, je vous le dis, il y a de la joie devant les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se repent. » Mes amis, le vrai bonheur commence par le repentir de nos péchés. Après le repentir et le baptême, Dieu nous accorde le don impressionnant de Son Saint-Esprit, comme nous le lisons dans Actes 2 :38.

Demandez à Dieu le don du repentir. Lorsque votre Père céleste verra votre repentance, vous apprendrez à mieux Le connaître, ainsi que votre Sauveur et Seigneur Jésus-Christ. Vous trouverez alors la vraie joie et le vrai bonheur. Le message de Dieu au monde est souligné dans Ésaïe 55 :6-7. Il dit à chacun de le chercher pendant qu’il est encore temps. Mes amis, si vous avez étudié le baptême biblique décrit dans Actes 2 :38, et si vous êtes parvenus à un stade de votre vie où vous vous êtes repentis, où vous avez accepté le sacrifice du Christ et Son autorité sur votre vie, nous vous invitons à consulter l’un de nos ministres. Nous avons des représentants dans de nombreuses régions du monde. Il vous suffit d’appeler le numéro qui s’affiche sur votre écran ou d’écrire à l’un de nos bureaux régionaux.

Pouvons-nous vaincre nos peurs, nos inquiétudes et nos angoisses ? Oui, avec l’aide de Dieu. Nous devons entretenir une attitude positive et tranquille. Notre dernière stratégie nous y aidera. La septième stratégie pour réussir et être heureux en période de stress est :

Stratégie n°7 : Remercier Dieu en permanence

Veillez à marquer ces versets dans votre Bible : « Soyez toujours dans la joie. Priez sans cesse. Remerciez Dieu en toute circonstance : telle est pour vous la volonté que Dieu a exprimée en Jésus-Christ » (1 Thessaloniciens 5 :16-18, Semeur).

Une personne reconnaissante sera une personne heureuse. Encore une fois, Dennis Prager, dans son article du Reader’s Digest intitulé « Une vérité simple sur le bonheur », écrivit : « Le premier secret [du bonheur] est la gratitude. Toutes les personnes heureuses sont reconnaissantes. Les personnes ingrates ne peuvent pas être heureuses » (Prager, page 99).

Avez-vous observé cette caractéristique en vous-même ou chez les autres ? Rick Foster et Greg Hicks, auteurs d’Être heureux est un choix, l’expliquent simplement : « Les personnes heureuses apprécient activement leur vie, expriment leur gratitude et leurs remerciements aux personnes qui les entourent » (Foster and Hicks, How We Choose To Be Happy, 1999).

Souvenez-vous du verset que nous avons lu plus tôt en cours d’émission : « Ne vous mettez en souci pour rien, mais, en toute chose, exposez vos besoins à Dieu. Adressez-lui vos prières et vos requêtes, en lui disant aussi votre reconnaissance » (Philippiens 4 :6, Semeur).

Dans l’émission d’aujourd’hui, nous avons examiné sept clés essentielles au succès et au bonheur en ces temps de stress. Mes amis, lorsque vous appliquerez ces principes bibliques, ils vous aideront à avoir une vie remplie de joie et de bonheur. Le Messie, Jésus-Christ, est venu ici-bas par amour. Il donna Sa vie pour le monde afin que nous puissions être pardonnés. Vous pouvez être pardonnés. Vous pouvez commencer une nouvelle vie en Christ. Comme Jésus l’a dit dans Jean 10 :10 : « Je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles l’aient en abondance. » Rappelez-vous ce que l’apôtre Paul a écrit dans Philippiens 4 :4 : « Réjouissez-vous toujours dans le Seigneur ; je le répète, réjouissez-vous. »

Que Dieu vous bénisse en vous apportant la paix d’esprit avec la réussite et le bonheur qui découlent du mode de vie de Dieu.

Si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez demander à recevoir votre brochure gratuite, Quel est le but de la vie ?


Évolution ou révélation?

La théorie de l’évolution est omniprésente dans les universités et les systèmes éducatifs de nombreux pays. Néanmoins, certains évolutionnistes en sont venus à reconnaître que la complexité des formes de vie les plus simples ne peut toujours pas être expliquée par la théorie de l’évolution. Dans l’émission d’aujourd’hui, nous aborderons sept questions auxquelles l’évolution ne peut pas répondre.

[Le texte ci-dessous est l’adaptation de la transcription de cette émission du Monde de Demain.]

Le monde occidental devient de plus en plus hostile à Dieu et à la Bible. La théorie de l’évolution est omniprésente dans les universités et les systèmes éducatifs de nombreux pays. Combien de personnes croient en l’évolution et combien croient au Dieu de la création ? Selon un sondage Gallup, « 40% des adultes américains adhèrent à une vision strictement créationniste des origines de l’homme, estimant que Dieu l’a créé sous sa forme actuelle il y a 10.000 années environ. Cependant, un plus grand nombre d’Américains pensent que l’être humain a évolué pendant des millions d’années, soit avec l’aide de Dieu (33%), soit, selon un pourcentage de plus en plus important, sans la moindre implication de Dieu (22%). »

Laquelle des deux visions est la vraie, l’évolution ou la révélation de la Bible ? Les technologies modernes ont permis de découvrir des éléments détaillés et complexes de la vie, notamment l’ADN et l’ARN. Ces découvertes remettent en question les explications évolutionnistes fondées sur les connaissances scientifiques limitées d’il y a un siècle. Même certains évolutionnistes en sont venus à reconnaître que la complexité des formes de vie les plus simples ne peut toujours pas être expliquée par la théorie de l’évolution.

Alors que nous présentons sept questions auxquelles l’évolution ne peut pas répondre, que croirez-vous, l’évolution ou la révélation ? Restez à l’écoute !

l’évolution ou la révélation de la Bible ?

Bonjour à tous nos amis du monde entier. Le corps humain est incroyablement intriqué et les scientifiques le trouvent de plus en plus complexe et harmonieux. La découverte des molécules d’ADN et d’ARN ont révélé une complexité et une intelligence inconnues jusqu’alors. Ces découvertes scientifiques remettent en question la théorie de l’évolution. Bill Bryson, un évolutionniste, admet l’impossibilité du développement simultané de processus interdépendants. Dans son livre Une histoire de tout, ou presque…, il écrit :

« Les protéines ne peuvent pas exister sans l’ADN, et l’ADN ne sert à rien sans les protéines. Devons-nous supposer qu’ils ont surgi simultanément à seule fin de s’épauler mutuellement ? Dans ce cas : la vache ! » (Une histoire de tout, ou presque…, éditions Payot, pages 346-347, traduction Françoise Bouillot).

Bryson et d’autres évolutionnistes ont apparemment besoin d’une foi plus grande que les religieux, en croyant en une impossibilité scientifique. Il admet d’ailleurs cette impossibilité :

« Que le hasard puisse produire même une seule protéine semble franchement improbable – comme si une tornade traversant une décharge laissait derrière elle un long-courrier parfaitement assemblé, selon l’amusante comparaison de l’astronome Fred Hoyle » (Bryson, page 346).

Il semblerait également que certains évolutionnistes ne croient pas aux lois de la probabilité ! Dans l’émission d’aujourd’hui, nous aborderons sept questions auxquelles l’évolution ne peut pas répondre.

Question n°1 : Quelle est la source des lois de la physique ?

Même le grand physicien Albert Einstein reconnut le sens des lois de la physique. Einstein déclara :

« Le sentiment religieux [des scientifiques] s’exprime sous la forme d’un étonnement béat face à l’harmonie des lois naturelles qui révèlent une intelligence d’une telle supériorité, qu’en comparaison, tous les raisonnements, et les interprétations méthodiques des êtres humains, sont complètement insignifiants » (Einstein : A Centenary Volume, édité par A. P. French, Harvard University Press, 1979, page 305).

Les grands intellectuels sont-ils en désaccord avec le génie Einstein ? Le qualifieraient-ils d’irrationnel pour son observation ? Comprenons bien : ces lois naturelles qui étonnèrent Einstein existaient dès le début de la création ! Les scientifiques admettent qu’elles devaient être en vigueur dès le commencement. Les physiciens théoriciens Stephen Hawking et Roger Penrose firent remarquer « qu’il est possible d’établir une théorie scientifique, uniquement si les lois de la physique conditionnent tout, y compris lors du commencement de l’Univers » (“Quantum Cosmology”, The Nature of Space and Time, page 40).

L’existence des lois de la physique exige un Législateur. Dieu révèle : « Un seul est législateur et juge, c’est celui qui peut sauver et perdre ; mais toi, qui es-tu, qui juges le prochain ? » (Jacques 4 :12). Quelle est la source des lois de la physique ? Les athées ne peuvent pas répondre à cette question, alors ils proclament qu’elle n’a pas de sens ! Le Grand Créateur et Législateur a établi les lois de la physique lors de la création. Ces lois naturelles ont garanti l’Univers qui en résulta. Il y a une preuve supplémentaire ! Il existe non seulement une loi naturelle, mais aussi une loi spirituelle qui concerne chaque être humain. L’apôtre Paul déclara : « La loi donc est sainte, et le commandement est saint, juste et bon […] Nous savons, en effet, que la loi est spirituelle ; mais moi, je suis charnel, vendu au péché » (Romains 7 :12, 14).

Le Dieu de la Bible est le Créateur de l’Univers. Il est le Législateur des lois naturelles et des lois spirituelles. La première question à laquelle l’évolution ne peut pas répondre est la suivante : Quelle est la source des lois de la physique ?

Question n°2 : Quelle est l’origine de la vie ?

Les premiers scientifiques supposèrent que la cellule dût être très simple. Cependant, les scientifiques ont maintenant déterminé que même la plus simple des cellules est très complexe. Les cellules contiennent des milliers de protéines composées d’acides aminés. Même les protéines les plus courantes peuvent contenir une chaîne de 200 acides aminés. Comme le souligne l’écrivain scientifique Bill Bryson :

« Les chances que vos symboles tombent selon la séquence prescrite sont de 1 sur 10260 (soit 1 suivi de 260 zéros). C’est plus que tous les atomes que contient l’Univers […]  Que le hasard puisse produire même une seule protéine semble franchement improbable – comme si une tornade traversant une décharge laissait derrière elle un long-courrier parfaitement assemblé, selon l’amusante comparaison de l’astronome Fred Hoyle » (Bryson, page 346).

Est-ce là le genre « d’intellect » que les athées embrassent, en croyant religieusement à une impossibilité scientifique ? Heureusement, certains scientifiques honnêtes admettent leurs erreurs. Dean Kenyon, co-auteur du manuel de chimie intitulé Prédestination biochimique (1969), crut pendant des années à une évolution purement chimique. Mais plus tard, lorsque la science révéla les processus complexes par lesquels les protéines sont formées par l’ADN, Kenyon désavoua sa théorie évolutionniste. La science a déterminé qu’il fallait de l’ADN pour organiser les acides aminés en protéines. Kenyon déclara plus tard : « Il n’existe pas la moindre chance que même la plus simple des cellules ait une origine évolutive chimique. » Comme nous l’avons cité plus haut, l’auteur Bill Bryson déclara :

« Les protéines ne peuvent pas exister sans l’ADN, et l’ADN ne sert à rien sans les protéines. Devons-nous supposer qu’ils ont surgi simultanément à seule fin de s’épauler mutuellement ? Dans ce cas : la vache ! » (Bryson, pages 346-347).

Mes amis, il faut avoir une foi aveugle pour croire que tous les processus complexes se sont développés simultanément et indépendamment les uns des autres afin de se soutenir mutuellement. L’évolution ne peut pas l’expliquer ! L’évolution n’a jamais prouvé que la vie est née de la non-vie ! Dieu est Celui qui donne la vie. Il créa les premiers êtres humains, comme il est dit dans Genèse 2 :7. Eh oui, il y a une vie au-delà de la mort ! Le Messie, Jésus-Christ, déclara dans Jean 11 :25 : « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, même s’il meurt. » La deuxième question à laquelle l’évolution ne peut pas répondre est : Quelle est l’origine de la vie ?

Question n°3 : Quel est le but et le sens de la vie ? 

Les Grecs de l’Antiquité ont proposé un large éventail de réponses. Le 4ème siècle av. J.-C. a vu l’émergence de trois grandes écoles de pensée en Grèce : l’épicurisme, le stoïcisme et le scepticisme.

Paul annonça le Dieu créateur aux Grecs, le Dieu qui créa le monde et tout ce qu’il contient. Il fit cette observation fondamentale, mais étonnante : « Car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l’être. C’est ce qu’ont dit aussi quelques-uns de vos poètes : De lui nous sommes la race » (Actes 17 :28). 

Le Messie, Jésus-Christ, également affirma ce but suprême de la vie. Un docteur de la loi Lui demanda : « Quel est le plus grand commandement de la loi ? » (Matthieu 22 :36). Jésus lui répondit : « Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes » (Matthieu 22 :37-40).

N’oubliez pas que Jésus nous enseigna dans Matthieu 6 :33 : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » La troisième question à laquelle l’évolution ne peut pas répondre est : Quel est le but et le sens de la vie ?

Question n°4 : Qui a la plus grande intelligence ?

Même Albert Einstein reconnut une source d’intelligence bien supérieure à l’intelligence humaine. Il déclara :

« Le sentiment religieux [des scientifiques] s’exprime sous la forme d’un étonnement béat face à l’harmonie des lois naturelles qui révèlent une intelligence d’une telle supériorité, qu’en comparaison, tous les raisonnements, et les interprétations méthodiques des êtres humains, sont complètement insignifiants » (Einstein : A Centenary Volume, page 305).

Le plus grand Esprit de l’Univers dit aussi aux intellectuels vaniteux :

« Que nul ne s’abuse lui-même : si quelqu’un parmi vous pense être sage selon ce siècle, qu’il devienne fou, afin de devenir sage. Car la sagesse de ce monde est une folie devant Dieu. Aussi est-il écrit : Il prend les sages dans leur ruse. Et encore : Le Seigneur connaît les pensées des sages, il sait qu’elles sont vaines » (1 Corinthiens 3 :18-20).

Comprenons bien. Oui, certains êtres humains très intelligents et rationnels observent diverses religions, leur paganisme et leurs superstitions, et par conséquent, ils rejettent toute religion, même la vraie religion du Dieu Créateur. La quatrième question à laquelle l’évolution ne peut pas répondre est : Qui a la plus grande intelligence ?

Question n°5 : Quelle est l’origine de l’Univers ?

Certains scientifiques rejettent les idées contradictoires du créationnisme. Pourquoi ? Parce que certains créationnistes affirment que la planète Terre n’a que 6000 à 10.000 ans d’existence, niant ainsi les faits de la vraie science. La Bible et la vraie science sont toujours en harmonie. La Bible est d’accord avec le fait que l’Univers a des milliards d’années. Remarquez ce qui est dit dans la Genèse 1 :2 : « La terre était informe et vide ; il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme. »

Les mots hébreux pour « informe et vide » sont tohu et bohu, qui peuvent également signifier « vide, chaotique, dans la confusion et dans un état de décomposition ». Dieu créa-t-Il la Terre dans un état de décomposition, informe et vide ? Remarquez que Dieu dit qu’Il ne la créa pas dans cet état ! La Terre est devenue ainsi entre sa création originelle et l’époque dont parle Genèse 1 :2. C’est ce que Dieu dit dans Ésaïe 45 :18 : « Car ainsi parle l’Éternel, le créateur des cieux, le seul Dieu, qui a formé la terre, qui l’a faite et qui l’a affermie, qui l’a créée pour qu’elle ne soit pas déserte [tohu], qui l’a formée pour qu’elle soit habitée : Je suis l’Éternel, et il n’y en a point d’autre. »

Dieu n’a pas créé la Terre en tohu ou « chaotique », mais elle est « devenue » ainsi, comme le verset 2 devrait plutôt être traduit. Genèse 19 :26 est un exemple où le mot hébreu traduit par « était » fut traduit par « devint ». Ce qui se passa dans les versets suivants est décrit dans le Psaume 104 :30 : « Tu envoies ton Esprit : ils sont créés, et tu renouvelles la face de la terre. » Dieu renouvela la face de la Terre et refaçonna la création il y a environ 6000 ans. Mais la création originelle de l’Univers et de la Terre remonte à des milliards d’années.

Oui, Dieu créa l’Univers et Il créa le temps pour les êtres humains. Genèse 1 :14 : « Dieu dit : Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel, pour séparer le jour d’avec la nuit ; que ce soient des signes pour marquer les époques, les jours et les années. » Le sabbat hebdomadaire est une commémoration de cette création. Et le sabbat hebdomadaire est en vigueur depuis lors, comme nous le lisons dans la Genèse 2 :1-3 et dans le quatrième commandement énoncé dans l’Exode 20 :11. La cinquième question à laquelle l’évolution ne peut pas répondre est : Quelle est l’origine de l’Univers ?

Question n°6 : Qu’est-ce que l’esprit humain ?

Les matérialistes insistent sur le fait que l’esprit et la volonté de l’homme sont le résultat de processus chimique et électriques. Comment fonctionne l’esprit humain ? Le Dr Robert Kuhn a beaucoup écrit sur le cerveau et l’esprit humain. Qu’est-ce que l’esprit ? Les évolutionnistes ne peuvent pas répondre avec précision à cette question. Le Dr Kuhn décrit les limites du matérialisme. Tout ce qui existe peut-il être expliqué simplement par des réactions chimiques et des molécules ?

« Le cerveau est un ordinateur, s’est écrié le matérialiste, en soulignant les parallèles entre les concepts de la cybernétique et de la neurophysiologie…. MAIS L’ESPRIT HUMAIN EST-IL ENTIÈREMENT IDENTIQUE AU CERVEAU ANIMAL ? TELLE EST LA QUESTION CRUCIALE.

Et pour trouver la réponse, nous soumettons cette question fondamentale à l’arbitrage impartial de la recherche sur le cerveau. Des cerveaux représentatifs de mammifères peuvent être pesés et, par ordre décroissant, sont : la baleine, l’éléphant, le dauphin, l’homme, le gorille, le chimpanzé et le rat. Les études anatomiques comparatives révèlent une uniformité de structures cérébrales distinctes : Chaque structure est présente dans TOUS les cerveaux, même si leur taille relative varie. Il n’y a AUCUNE différence qualitative entre TOUS les cerveaux de mammifères. Bien sûr, l’homme est incontestablement supérieur, mentalement. C’est évident. Mais il n’a pas le plus gros cerveau ! Et c’est surprenant » (The Plain Truth, janvier 1970, page 44).

L’incroyable performance de l’esprit humain, y compris l’imagination créatrice et temporelle, l’art, la musique, la littérature et le langage, dépasse de loin les plus grandes rendements des animaux dotés d’un cerveau de taille similaire. Le Dr Kuhn et d’autres chercheurs sur le cerveau conclurent que l’esprit humain devait disposer d’un élément « non physique ». Une fois de plus, les Écritures révèlent l’impressionnante vérité sur l’esprit humain. L’apôtre Paul a écrit : « Qui donc, parmi les hommes, connaît les choses de l’homme, si ce n’est l’esprit de l’homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu » (1 Corinthiens 2 :11).

Nous constatons ici que les humains peuvent comprendre « les choses de l’homme » grâce à l’esprit de l’homme. Les animaux ne peuvent pas comprendre les choses de l’homme – ils n’ont pas l’esprit de l’homme. Les humains disposent d’un élément spirituel. Il ne s’agit pas d’une âme immortelle. Ici, Dieu révèle une vérité que très peu de scientifiques comprennent. Écoutez, l’esprit de l’homme combiné au cerveau humain produit la puissance de l’esprit humain. Oui, l’être humain est doté d’un élément spirituel. Puisque les athées nient le domaine spirituel dans l’Univers et dans la vie humaine, ils ne peuvent pas répondre à la question « Qu’est-ce que l’esprit humain ? » Mais notez qu’une compréhension encore plus profonde est nécessaire. Comme nous venons de le lire dans 1 Corinthiens 2 :11 : « Personne ne connaît les choses de Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu. »

Un esprit converti guidé par l’Esprit de Dieu est un esprit qui s’est repenti d’avoir transgressé la loi spirituelle, qui a accepté le pardon des péchés par le sang de Jésus-Christ, qui a été baptisé conformément à Actes 2 :38 et qui a reçu le Saint-Esprit dans son esprit. De ce fait, nous recevons le don d’un « Esprit de sagesse », comme il est dit dans 2 Timothée 1 :7. Mes amis, Dieu révèle les réponses aux questions les plus fondamentales de la vie, de la destinée et de l’existence. Que choisirez-vous, l’évolution ou la révélation ? La sixième question à laquelle l’évolution ne peut pas répondre est : Qu’est-ce que l’esprit humain ? Discutons brièvement d’une autre question à laquelle l’évolution ne peut pas répondre…

Question n°7 : Quelle est la plus grande réalité ?

Nous sommes témoins de la réalité des lois de la physique et des mathématiques à notre époque technologiquement avancée, dans les communications instantanées à travers le monde, dans les transports et dans les voyages spatiaux. Les calculs, la planification et la conception reposent sur des lois de la physique prévisibles de cause à effet. C’est pourquoi douze hommes ont pu marcher sur la Lune et des robots spatiaux se sont posés sur Mars pour l’explorer.

Le prophète Ésaïe révèle la souveraineté de Dieu lorsqu’il déclara : « Voici, les nations sont comme une goutte d’un seau […] Toutes les nations sont devant lui comme un rien, et elles ne sont pour lui que néant et vanité » (Ésaïe 40 :15, 17). Oui, Dieu est « tout-puissant », omnipotent (Apocalypse 19 :6) et Il « règne en Maître ». Nous pouvons également affirmer que la plus grande réalité est que « Dieu est amour » (1 Jean 4 :8, 16). La septième question à laquelle l’évolution ne peut pas répondre est : Quelle est la plus grande réalité ?

Le Dieu d’amour et Son Fils, Jésus-Christ, nous révèlent la dimension spirituelle

Mes amis, le Dieu d’amour et Son Fils, Jésus-Christ, nous révèlent la dimension spirituelle et la plus grande réalité qui soit. Les grands intellectuels du monde ne sont pas parvenus à cette compréhension. Comme Jésus le déclara dans Sa prière : « Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants » (Matthieu 11 :25).

Le Dieu de la création a un but grandiose pour toute l’humanité et pour vous et votre famille. Vous devez l’étudier par vous-même. Si vous souhaitez recevoir un exemplaire gratuit de notre brochure biblique Le Dieu réel : Preuves et promesses, il vous suffit de cliquer sur le lien.


Cinq mystères bibliques révélés

La plus grande connaissance spirituelle dont dispose l’humanité est révélée dans la Bible. Mais la plupart des gens ne comprennent pas ses mystères. Quel est le but et le sens de la vie ? Pourquoi êtes-vous né ? Que se passe-t-il vraiment lorsque l’on meurt ? Quel est l’avenir du monde ? Toute vie ici-bas sera-t-elle détruite ? Existe-t-il un monde des esprits ? Dieu révèle les réponses à ces mystères dans la Sainte Bible. Il nous est possible de comprendre les grands mystères de la Bible.

[Le texte ci-dessous est l’adaptation de la transcription de cette émission du Monde de Demain.]

La Bible est le livre le plus vendu au monde. Pourtant, elle reste un mystère pour des milliards de personnes. Pouvez-vous expliquer les mystères de la Bible ? Remarquez cette étonnante déclaration faite par notre Seigneur et Sauveur dans Matthieu 11 :25 : « Je te loue, Père, Seigneur du ciel et de la terre, de ce que tu as caché ces choses aux sages et aux intelligents, et de ce que tu les as révélées aux enfants. »

Oui, les grands intellectuels du monde, et même de nombreux chefs religieux, ne comprennent pas et ne peuvent pas comprendre les grands mystères de la Bible. Mais vous pouvez comprendre ces mystères si vous cherchez la vérité de Dieu de tout votre cœur.

La plus grande connaissance spirituelle dont dispose l’humanité est révélée dans ce livre. Mais la plupart des gens ne comprennent pas ses mystères. Quel est le but et le sens de la vie ? Pourquoi êtes-vous né ? Que se passe-t-il vraiment lorsque l’on meurt ? Quel est l’avenir du monde ? Toute vie ici-bas sera-t-elle détruite ? Existe-t-il un monde des esprits ?

Ces questions sont autant de mystères pour des milliards de personnes dans le monde. Mais Dieu révèle les réponses à ces mystères dans la Sainte Bible. Il nous est possible de comprendre les grands mystères de la Bible.

La plus grande connaissance spirituelle dont dispose l’humanité est révélée dans la Bible

La Bible contient des mystères, mais elle révèle aussi la vérité qui se cache derrière ces mystères. La Bible fait l’objet de nombreuses interprétations fausses, et de moins en moins de personnes croient à ses enseignements. En juillet 2022, un sondage Gallup a révélé ce qui suit :

« Seulement 20% des Américains affirment aujourd’hui que la Bible est la parole littérale de Dieu, contre 24% la dernière fois que la question fut posée en 2017 et la moitié de ce qu’il était à ses plus hauts niveaux en 1980 et 1984. Par ailleurs, 29% des Américains affirment que la Bible est un recueil de “fables, de légendes, d’Histoires et de préceptes moraux écrits par l’homme”. C’est la première fois qu’un nombre significativement plus important d’Américains considère la Bible comme n’étant pas divinement inspirée en tant que parole littérale de Dieu » (“Fewer in U.S. Now See Bible as Literal Word of God”, Gallup.com, 6 juillet 2022).

Malgré les sceptiques, Dieu révèle Sa vérité dans la Sainte Bible. Dans l’émission d’aujourd’hui, nous discuterons de cinq mystères bibliques. Comme Jésus le souligna, les hommes éminents, les dirigeants et les érudits du monde ne comprennent pas ce que vous pouvez comprendre. Le premier mystère concerne l’avenir du monde.

Mystère n°1 : l’avenir du monde

Ces dernières années, des dizaines de films et d’émissions de télévision illustrant la fin du monde ont été réalisés. Les titres de ces réalisations dramatiques utilisent souvent les termes « Jour du jugement », « Apocalypse », « Catastrophe », « Extinction », « Derniers jours sur Terre » et « Troisième Guerre mondiale ».  

Ceux qui étudient la Bible savent qu’effectivement il y a un danger à venir. Jésus nous mit en garde contre la grande tribulation :

« Car alors, la détresse sera si grande qu’il n’y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais. Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés » (Matthieu 24 :21-22).

La bonne nouvelle est que Jésus-Christ reviendra pour sauver la planète Terre et empêcher les êtres humains de se détruire complètement. Mais de nombreux sceptiques ne croient pas aux dangers auxquels nous sommes confrontés. Lors d’émissions précédentes, nous vous avons fait part des évaluations du Bulletin des scientifiques atomiques qui donnent à réfléchir. Lorsque la Guerre froide entre les États-Unis et la Russie fut considérée comme terminée en 1991, le Bulletin fixa l’horloge symbolique de l’Apocalypse à 17 minutes avant minuit [la fin du monde]. C’était un signe d’espoir pour la paix dans le monde. Trois décennies plus tard, l’horloge est désormais à 100 secondes avant minuit ! (“This is your COVID wake-up call: It is 100 seconds to midnight”, TheBulletin.org, 27 janvier 2021).

Mes amis, nous savons tous que nous vivons à une époque dangereuse. Mais vivons-nous vraiment à la fin des temps prophétique ? La leçon n° 2 de notre Cours de Bible du Monde de Demain répond à cette question.

Mes amis, il vous faut connaître l’avenir du monde, l’avenir qui est garanti par le Dieu tout-puissant. Les téléspectateurs réguliers du Monde de Demain connaissent la séquence générale des événements prophétiques de la fin des temps révélés dans la Bible. Jésus-Christ donna les grandes lignes des événements de la fin des temps dans la célèbre prophétie sur le mont des Oliviers, comme décrit dans Matthieu 24, Marc 13 et Luc 21. Il nous avertit des trois événements majeurs qui précéderont Sa seconde venue : 1) la grande tribulation ; 2) les signes célestes ; et 3) le Jour du Seigneur.

Ces événements couvrent environ les trois ans et demi avant le retour du Christ. Jésus-Christ régnera alors sur le monde pendant mille ans, comme l’indique l’Apocalypse 20 :6. Nous prions tous les jours « Que ton règne vienne » (Matthieu 6 :10). Ce royaume apportera la paix à toutes les nations. Qu’est-ce que le Royaume de Dieu ? C’est un mystère pour des millions de personnes. La huitième leçon de notre Cours de Bible donne la réponse édifiante à cette question.

Mes amis, la Bible révèle le mystère de l’avenir de la Terre et l’incroyable potentiel que Dieu a donné à tous les êtres humains. Nous avons brièvement parlé de la prophétie divine dans la Bible. Le premier mystère de la Bible concerne l’avenir du monde. Le deuxième mystère concerne l’origine biblique des nations.

Mystère n°2 : l’origine biblique des nations

La Bible mentionne très clairement des nations telles que l’Égypte, la Libye et l’Éthiopie. Vous serez peut-être surpris d’apprendre que l’Assyrie sera l’une des principales nations dans le monde de demain, aux côtés de l’Égypte et d’Israël. Vous pouvez le lire dans Ésaïe 19 :23. Lisez aussi Ésaïe 10 et 11. Cela dit, mes amis, quel pays correspond à l’Assyrie de nos jours ? Il y a plusieurs années, dans notre revue du Monde de Demain, nous avons publié un article sur ce sujet. Écoutez bien : « Quand la Bible parle de l’Assyrie des temps de la fin, elle parle de l’Allemagne. Aucune autre nation moderne ne correspond autant à la description de l’Assyrie » (“Allemagne : un quatrième Reich ?”, Le Monde de Demain, juillet-septembre 2012, p. 24).

Une fois que vous comprenez l’identité biblique de l’Allemagne moderne, vous pourrez aussi comprendre des prophéties essentielles de la Bible. Les téléspectateurs de longue date du Monde de Demain connaissent l’histoire biblique d’Israël et de Juda qui sont deux royaumes distincts. Dieu envoya des prophètes pour avertir le royaume du nord d’Israël de se repentir de son idolâtrie et de sa méchanceté. Israël refusa de s’humilier et Dieu envoya toute la nation en captivité en Assyrie en l’an 721 av. J.-C. Le royaume de Juda suivit ensuite l’exemple d’idolâtrie d’Israël et Dieu l’envoya en captivité à Babylone, ayant comme point culminant la destruction de Jérusalem en 586 av. J.-C. Cette carte montre les migrations des deux royaumes lors de leur captivité.

Après 70 ans de captivité, Dieu permit à Juda de retourner à Jérusalem en Terre sainte. À ce temps de la fin, la maison de Juda établit l’État moderne d’Israël en 1948. Ceux qui étudient la Bible comprennent que cet événement ouvrit la voie aux principales prophéties des derniers jours. Mais qu’est-il arrivé aux autres tribus israélites communément appelées les « dix tribus perdues d’Israël » ? Leurs migrations sont enregistrées dans l’Histoire, et leurs descendants comprennent les peuples des États-Unis et de la Grande-Bretagne. Le deuxième mystère concerne l’origine biblique des nations. Le troisième mystère concerne le but de la vie humaine.

Mystère n°3 : le but de la vie humaine

Mes amis, pourquoi êtes-vous né ? Quelle est notre raison d’être ? Les matérialistes nous donnent les réponses habituelles telles que l’autoconservation, l’auto-propagation et l’autodétermination. Mais la survie est-elle le seul sens et le seul but de la vie ? Depuis l’aube de l’Antiquité, les penseurs se sont penchés sur les questions fondamentales du pourquoi de la vie et de la meilleure façon de la vivre.

Les Grecs de l’Antiquité ont apporté un large éventail de réponses, et l’apôtre Paul connaissait bien les écoles de pensée de la Grèce antique. Paul s’était rendu à Athènes vers l’an 50.

« Quelques philosophes épicuriens et stoïciens se mirent à parler avec lui [c’est-à-dire l’apôtre Paul]. Et les uns disaient : Que veut dire ce discoureur ? D’autres l’entendant annoncer Jésus et la résurrection, disaient : Il semble qu’il annonce des divinités étrangères. Alors ils le prirent, et le menèrent à l’Aréopage [place consacrée au dieu Mars], en disant : Pourrions-nous savoir quelle est cette nouvelle doctrine que tu enseignes ? » (Actes 17 :18-19).

Paul leur annonça ensuite le Dieu Créateur, qui créa l’Univers et tout ce qu’il contient. Il fit cette observation fondamentale, et surprenante : « Car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l’être. C’est ce qu’ont dit aussi quelques-uns de vos poètes : De lui nous sommes la race » (Actes 17 :28).

C’est en Lui que nous avons la vie, le mouvement et que nous existons ! Toute notre existence, soulignait Paul, est intimement liée au Dieu Créateur ! Oui, l’homme fut créé pour avoir une relation spéciale avec son Créateur. C’est le fondement même d’une vie pleine de sens ! Le Sauveur, Jésus-Christ, affirma également ce but suprême de la vie. Un docteur de la loi Lui demanda : « Quel est le plus grand commandement de la loi ? » (Matthieu 22 :36). « Jésus lui répondit : Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée. C’est le premier et le plus grand commandement. Et voici le second, qui lui est semblable : Tu aimeras ton prochain comme toi-même. De ces deux commandements dépendent toute la loi et les prophètes » (Matthieu 22 :37-40).

Cette relation conduit à notre transformation, d’une nature humaine égoïste à une nature spirituelle aimante. Nous devons croître dans la justice de Dieu. Nous devons croître dans la grâce et la connaissance du Christ, comme le dit 2 Pierre 3 :18. Finalement, nous pourrons naître de nouveau dans le Royaume de Dieu, dans Sa Famille. Le Sauveur, Jésus-Christ, est le Premier-Né d’entre les morts (Apocalypse 1 :5) ! Il est le Premier-Né d’une multitude de frères et sœurs, comme le dit Romains 8 :29. Les enfants de Dieu seront transformés de mortels en immortels à la résurrection, comme il est écrit dans 1 Corinthiens 15 :53. Oui, vous avez le potentiel d’appartenir à une Famille immortelle, de faire partie du Royaume et de la Famille divine. Rappelez-vous que Jésus nous enseigna dans Matthieu 6 :33 : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus. » Le troisième mystère concerne le but de la vie humaine.

Oui, Dieu est le Père « de qui toute famille dans les cieux et sur la terre tire son nom », comme il est mentionné dans Éphésiens 3 :14-15. Dieu vous veut dans Sa famille.

La Bible est un mystère pour des millions de personnes dans le monde, et même pour des millions d’adeptes de la foi chrétienne. Mais si vous cherchez sincèrement la vérité, et si vous voulez comprendre votre but dans la vie, Dieu vous donnera la compréhension de ces mystères.

Le premier mystère concerne l’avenir. Le deuxième mystère concerne l’origine biblique des nations. Le troisième mystère concerne le but de la vie humaine. Le quatrième mystère concerne le plan de salut de Dieu.

Mystère n°4 : le plan de salut de Dieu

Nombreux sont ceux qui se demandent comment un Dieu aimant peut condamner au feu de l’enfer ceux qui n’ont jamais eu une réelle opportunité d’être sauvés spirituellement. Environ un tiers de la population mondiale déclare croire en une forme de christianisme telle qu’elle la conçoit. Les deux autres tiers des huit milliards d’habitants actuels de la planète iront-ils dans le feu de l’enfer à leur mort ? Cela représente environ 5,3 milliards de personnes. Est-ce là le but de Dieu ?

Mes amis, l’apôtre Pierre déclare dans 2 Pierre 3 :9 que Dieu ne veut « qu’aucun périsse […] mais […] que tous arrivent à la repentance ». L’apôtre Paul insiste sur ce point dans 1 Timothée 2 :4, affirmant que Dieu « veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité ». Dieu veut tous nous sauver de la peine de mort. Comme il est dit dans Romains 6 :23 : « Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur. » Dieu éprouve un tel amour qu’Il donna Son Fils unique pour que nous ne périssions pas, comme le dit le verset d’or de la Bible, Jean 3 :16. Nous pouvons être réconciliés avec Dieu par le sang versé du Christ. Nous pouvons être sauvés par Sa vie. Lisez ce passage édifiant dans Romains 5 :1-5.

Mais Dieu exige que nous nous repentions de nos péchés. Le Jour de la Pentecôte, en l’an 31 de notre ère, lorsque l’Église du Nouveau Testament fut fondée, l’apôtre Pierre s’adressa à la foule : « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit » (Actes 2 :38).

Une de nos plus grandes inquiétudes est le danger qui pèse sur la planète Terre. L’espèce humaine est confrontée à des menaces mortelles ! Ces menaces mortelles comprennent la guerre nucléaire, les super-volcans, les astéroïdes et les épidémies. La série CNN intitulée « Planète en péril » montre la destruction massive des forêts et le nombre croissant d’espèces animales disparues. Quel est donc le but de la vie ? Le cinquième mystère biblique concerne le destin ultime de l’humanité.

Mystère n°5 : le destin ultime de l’humanité

Quel est le destin ultime de l’humanité ? Notre salut ultime est décrit dans les chapitres de la Bible consacrés à la résurrection, 1 Corinthiens 15 et 1 Thessaloniciens 4. Lors de la résurrection, les chrétiens fidèles passeront du statut de mortel à celui d’immortel :

« Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité. Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire » (1 Corinthiens 15 :53-54).

Les saints ressuscités gouverneront les nations physiques pendant mille ans sous la souveraineté du Roi des rois et du Seigneur des seigneurs. Après cela, la seconde résurrection aura lieu comme il est écrit dans Apocalypse 20 :5 : « Les autres morts ne revinrent point à la vie jusqu’à ce que les mille ans soient accomplis. » Cette deuxième résurrection est une résurrection à une période de jugement. Les êtres humains qui sont morts sans connaître le vrai Jésus-Christ de la Bible, ceux qui ont été spirituellement aveuglés sur le plan de la vérité, seront ressuscités à une vie physique d’entraînement. Cette période de jugement leur offrira une opportunité de salut. Vous pouvez lire au sujet de la période du jugement du Grand trône blanc, comme on l’appelle, dans Apocalypse 20 :11-12.

Les nouveaux cieux et la nouvelle Terre

Après la période du jugement du Grand trône blanc, chaque être humain aura eu une véritable opportunité de salut. Ceux qui se seront repentis et auront accepté le don de Dieu de la vie éternelle par le Christ, vivront pour toujours dans la Famille de Dieu. Ceux qui rejettent la grâce de Dieu et qui scellent leur caractère comme étant mauvais, seront totalement anéantis dans l’étang de feu décrit dans Apocalypse 20 :14-15. « C’est la seconde mort » de laquelle il n’y pas de résurrection.

La Terre sera alors totalement purifiée par le feu. L’apôtre Pierre écrit :

« Le jour du Seigneur viendra comme un voleur ; en ce jour, les cieux passeront avec fracas, les éléments embrasés se dissoudront, et la terre avec les œuvres qu’elle renferme sera consumée. Puisque tout cela est en voie de dissolution, combien votre conduite et votre piété doivent être saintes. Attendez et hâtez l’avènement du jour de Dieu, jour à cause duquel les cieux enflammés se dissoudront et les éléments embrasés se fondront ! Mais nous attendons, selon sa promesse, de nouveaux cieux et une nouvelle terre, où la justice habitera »  (2 Pierre 3 :10-13).

Après le Millénium et le jugement du Grand trône blanc, Dieu établira les nouveaux cieux et la nouvelle Terre. Notre destinée ultime est d’hériter « toutes choses », c’est-à-dire l’Univers. Lisez-le dans Apocalypse 21 :7 : « Celui qui vaincra héritera ces choses ; [cela inclut l’univers dans son intégralité] je serai son Dieu, et il sera mon fils. » Le mystère biblique n° 5 concerne le destin ultime de l’humanité.

Dans l’émission d’aujourd’hui, nous avons brièvement abordé cinq mystères bibliques. Mais il vous faut étudier ces mystères dans votre propre Bible.

Si vous souhaitez vous inscrire gratuitement à notre Cours de Bible en 24 leçons, il vous suffit de cliquer sur le lien. C’est aussi simple que cela. À la prochaine fois !


Jérusalem: la future capitale du monde



D’autres villes sont plus grandes ou plus peuplées, mais cette petite cité, au riche passé, est la plus importante pour l’avenir de notre planète !

Pages