Une nouvelle normalité

Commenter cet article

L’expression « une nouvelle normalité » veut dire qu’un changement significatif a eu lieu et que celui-ci a changé durablement notre mode de vie. Par exemple, suite à l’avènement des ordinateurs personnels et des téléphones portables au cours des dernières décennies, il est devenu habituel de faire ses courses en ligne. C’est une nouvelle normalité. Beaucoup de nouvelles « normalités » émergent, mais sont-elles toutes bonnes et positives ?

Le terme « nouvelle normalité » s’emploi ainsi lorsqu’un individu subit un événement changeant le cours de sa vie, comme une maladie handicapante, une blessure ou un traumatisme grave. Cet individu affronte alors une « nouvelle normalité » – une circonstance ou une souffrance qui rendent les choses extrêmement différentes de ce qu’elles étaient avant un événement brisant une vie.

De nos jours, ce terme est utilisé pour toutes sortes de changements sociétaux. Pour les plus anciens d’entre nous, lorsque nous entendons le terme « nouvelle normalité », cela laisse à penser que les gens ont vécu plusieurs décennies pour noter les changements durables qui ont eu lieu au cours de leur vie. Mais vu que le monde change désormais à une allure effrénée, même les jeunes enfants commencent à connaître de « nouvelles normalité ». Voyez par exemple l’impact de la pandémie de Covid-19. Les enfants font l’expérience d’une nouvelle normalité de distanciation sociale et de confinement, loin de leurs amis, incapables de participer aux activités « d’antan » et forcés d’étudier à la maison. Leur nouvelle normalité implique aussi de se laver les mains plus fréquemment, de voir des gens porter un masque et d’en porter eux-mêmes, de voir des étagères à moitié vides dans les supermarchés et de respecter une distance de 2 m avec les autres clients et, peut-être, d’apprendre que certaines personnes qu’ils connaissent ont été hospitalisées à cause du virus.

Si nous regardons à plus long terme, nous voyons que les éléments de notre vie quotidienne ont complètement changé depuis le début du 20ème siècle – par exemple, la généralisation de l’électricité, l’eau courante, le chauffage central et/ou la climatisation, les moyens de transport modernes et toutes les autres améliorations de la vie quotidienne pour des millions de gens sur la Terre. Nous apprécions assurément ces nombreuses inventions, ainsi que les avancées scientifiques et technologiques qui ont amélioré notre quotidien et procuré une « nouvelle normalité » à la société. Mais nous ne voyons peut-être pas aussi clairement les changements qui ont eu lieu et qui ne sont pas aussi positifs – des changements qui conduisent l’humanité dans une direction apportant des conséquences négatives.

Beaucoup de choses qui représentent une déviation de la « normalité » d’il y a quelques décennies deviennent banales de jours. Des choses considérées comme « anormales » sont devenues courantes et acceptées comme étant la norme.

Nous pourrions alors nous demander : « Qu’est-ce qui est “normal” ? Qui détermine ce qui devrait être considéré comme “normal” ? Les sociologues, les psychologues, les scientifiques, les politiciens ? Des groupes de recherche ? L’école, le gouvernement, la religion ? De plus, la “normalité” désigne-t-elle forcément une chose juste et bonne ? »

Le mot « normalité » signifie « se conformer à une norme » ou à une règle. La question logique qui s’ensuit est donc : « Quelle est la bonne norme ? » Dieu a-t-Il établi une norme nous disant ce qui est bon et ce qui ne l’est pas – ce qui devrait être « normal » et ce qu’il ne faudrait pas faire ?  

Dieu nous dit que Sa parole représente la justice et la normalité pour définir les comportements qu’Il trouve acceptables. Il nous dit comment nous devons vivre et nous comporter. Il décrit aussi ce qui arrivera à la fin de temps et comment ce qui est « normal » changera spectaculairement, mais dans la mauvaise direction. Les choses iront de mal en pis – le pire que l’humanité n’aura jamais vu.

Mais la parole de Dieu décrit aussi une utopie qui suivra cette époque et qui sera bien réelle. Une époque de prospérité telle que le monde n’en a jamais connue et qui sera inaugurée par le Christ lorsqu’Il reviendra diriger toutes les nations de la Terre. À cette époque, le Christ remplira la Terre de la connaissance d’une « nouvelle normalité », un mode de vie qui, de par sa conception même, conduira à l’amour fraternel, à la joie, à la paix et au bonheur.

Cela semble incroyable, n’est-ce pas ? C’est pourtant le plan magistral que Dieu révèle à travers les Jours saints qu’Il a donnés à l’Ancien Israël il y a plusieurs millénaires. Vous pouvez découvrir ces jours et leur signification dans notre brochure Les Jours saints : Le magistral plan divin.