fbpx Catastrophe alimentaire et famine en Éthiopie | Le Monde de Demain

Catastrophe alimentaire et famine en Éthiopie

Commenter cet article

Dans le nord de l’Éthiopie, plus de 350.000 personnes vivent dans une « catastrophe » alimentaire, selon une analyse soutenue par l’ONU qui définit une « catastrophe » alimentaire comme « la famine et la mort affectant de petits groupes de personnes répartis sur de vastes zones » (BBC, 10 juin 2021 ; BBC, 13 juin 2021). Depuis novembre 2020, 1,7 million d’habitants dans la région du Tigré, en Éthiopie, ont été déplacés par la guerre civile. En plus des populations en situation de « catastrophe » alimentaire, l’analyse conclut que deux millions de personnes sont en situation « d’urgence » alimentaire et trois autres millions en situation de « crise » alimentaire. Bien que beaucoup prennent soin de ne pas utiliser le mot « famine » tant que certains critères ne sont pas remplis, le coordinateur des secours d’urgence des Nations Unies, Mark Lowcock, a « choisi d’ignorer les règles et d’insister sur le fait que “la famine sévit actuellement au Tigré” », concluant que les discussions sur les définitions sont contre-productives. Selon l’analyse, « cette grave crise résulte des effets en cascade du conflit, notamment les déplacements de population, les restrictions de mouvement, l’accès limité à l’aide humanitaire, la perte des récoltes et des moyens de subsistance, ainsi que le dysfonctionnement ou l’absence de marchés. » Le gouvernement éthiopien insiste sur le fait que sa population a accès à l’aide alimentaire, mais les citoyens affamés racontent une histoire différente, et le responsable humanitaire des Nations Unies prévoit que la situation va empirer. En 1984, la région a connu une guerre similaire et la famine qui en a résulté a tué entre 600.000 et un million de personnes.

Une famine à grande échelle ne devrait pas se produire au XXIe siècle. Cependant, en raison de la cupidité et de l’égoïsme des dirigeants, des millions de personnes continuent de souffrir. Dieu a averti que la fin de cette ère sera caractérisée par des personnes égoïstes ennemies du bien qui traitent les autres avec cruauté (2 Timothée 3 :1-5). Les dirigeants corrompus et avides de pouvoir ne servent pas les personnes qu’ils dirigent. Ils ne se soucient que d’eux-mêmes. C’est pourquoi, lorsque le méchant domine, le peuple gémit (Proverbes 29 :2). Ce monde a besoin de dirigeants justes et attentionnés. Que faudra-t-il pour apporter la paix et la prospérité au monde entier ? Les êtres humains trouveront-ils la solution ? Pour en savoir plus sur cette question importante, lisez « L’utopie mondiale : un rêve impossible ? »