Flambée de VIH chez les enfants pakistanais

Le bureau Nouvelles et Prophéties
Commenter cet article

Le Pakistan connaît une nouvelle flambée de VIH chez les enfants dont les parents n’ont même pas contracté la maladie ! (France 24, 21 mai 2019). Pourtant, ce n’est pas la première épidémie de VIH qui sévit chez les enfants au Pakistan ces temps-ci. Les responsables de la santé publique ont retracé les infections jusqu’aux cliniques médicales locales où les prestataires de soins de santé partagent des seringues entre les patients. Au Pakistan, les infections du VIH surviennent surtout chez les hommes qui fréquentent des professionnel(le)s du sexe infecté(e)s par le VIH. Lorsque ces personnes infectées demandent des soins de santé et que leur sang est analysé ou qu’elles sont immunisées, les aiguilles sont réutilisées aux mêmes fins avec d’autres patients, y compris les enfants dont le système immunitaire est fragile. Par conséquent, ces enfants, dont les parents pourraient être fidèles au sein du mariage, sont infectés par une maladie sexuellement transmissible mortelle. Entre mars et avril de cette année, plus de 600 personnes dans une région du Pakistan ont été infectées par le VIH – et 75 % étaient des enfants.

Les infections sexuellement transmissibles comme le VIH responsable du sida sont des maladies liées au comportement sexuel et seraient presque totalement évitables. La meilleure façon de prévenir ces maladies est également simple et peu coûteuse. Pourtant, il n’est pas politiquement correct dans notre monde moderne de le souligner. Cependant, les experts médicaux et de santé reconnaissent le pouvoir préventif de cette méthode totalement sûre et efficace. La prévention consiste simplement à limiter les relations sexuelles au sein d’un mariage monogame entre un homme et une femme. Cette méthode de prévention a été révélée dans la Bible il y a des milliers d’années (voir Exode 20 :14 ; Lévitique 18 :22 ; 1 Corinthiens 6 :18) – et elle a prouvé son efficacité par la science moderne. Pour en savoir plus sur la prévention des maladies sexuellement transmissibles, lisez notre article « Il est possible de mettre fin au sida ».