Guerre au Moyen-Orient ?

Commenter cet article

« Le dirigeant du groupe terroriste palestinien Hamas […] dans la bande de Gaza estime qu’une guerre pourrait éclater avec Israël dans un futur très proche […] la probabilité […] est de “95%” » (I24news.tv, 4 février 2018). Les leaders palestiniens voient les exercices militaires israéliens dans le sud d’Israël comme étant un prélude à l’invasion. Suite aux provocations de Gaza, des sources israéliennes pensent que la guerre est imminente. Le week-end dernier, Israël a abattu un drone iranien suspect dans l’espace aérien israélien. Israël a usé de représailles en frappant des cibles iraniennes en Syrie – suite à la destruction d’un F-16 israélien par un tir anti-aérien syrien. Israël a de nouveau usé de représailles contre des cibles iraniennes tout près de Damas (The Times of Israel, 12 février 2018). Un général israélien a informé ses troupes la semaine dernière « que l’armée devait “se préparer en terme d’opérations et de renseignements à la menace croissante qui se trouve à notre portée […] à l’épreuve ultime – l’épreuve de la guerre” ». Les experts s’attendent à des représailles continuelles entre Israël, la Syrie et l’Iran.

La plupart des experts sont d’accord sur le fait qu’aucune des parties – Israël, l’Iran et la Syrie – ne souhaite une guerre totale. Mais, l’escalade des représailles militaires du week-end dernier et la volatilité permanente entre Israël et les Palestiniens en inquiètent beaucoup dans la région. Les tensions croissantes au Moyen-Orient ne sont probablement pas « le commencement de la fin » ; cependant, elles sont le signe d’un profond manque de confiance nourri par la haine entre les peuples de la région qui dans la plupart des cas sont les descendants d’Abraham. Les tensions continueront à s’amplifier en Terre sainte et attireront probablement l’Europe et la papauté pour jouer les pacificateurs. Un expert fit remarquer que « l’Allemagne est le seul acteur du monde occidental qui détient une expérience pratique dans le domaine de la médiation d’accords informels entre Israël, l’Iran et le Hezbollah » (Deutsche Welle, 12 février 2018). Pour plus de détails sur l’avenir de Jérusalem et de la région qui l’entoure, lisez notre brochure significative intitulée :  Le Moyen-Orient selon la prophétie.