Conflit entre l’Arabie Saoudite et l’Iran

Commenter cet article

L’Arabie Saoudite a fermé sa frontière avec le Yémen après un tir de missile des rebelles houthis sur l’aéroport international de Riyad (RTS.ch, 6 novembre 2017). La guerre yéménite par procuration entre l’Arabie Saoudite et l’Iran se durcit et devient de plus en plus inquiétante. Celle-ci intensifie également sa guerre par procuration avec l’Iran au Liban par l’intermédiaire du Hezbollah (Huffington Post, 9 novembre 2017). L’affrontement entre l’Arabie Saoudite et l’Iran représente deux philosophies islamiques opposées, sunnite et chiite, étant donné que les deux nations rivalisent pour diriger le monde arabe. Comme le signale l’Agence Reuters, un haut collaborateur saoudien a déclaré cette semaine : « Le gouvernement libanais sera traité comme un gouvernement déclarant la guerre à l’Arabie saoudite, et tous les Libanais doivent se rendre compte de ces dangers et travailler à résoudre ces questions avant d’atteindre le point de non-retour. »

Jésus-Christ a averti que « les guerres et les bruits de guerres » augmenteraient à mesure que la fin de cette époque approche (Matthieu 24 :6-7), et le conflit entre l’Arabie Saoudite et l’Iran pourrait faire partie de cette escalade. La prophétie biblique parle aussi de la formation d’un « roi du Sud » qui pourrait être une Alliance de nations arabes qui finira par affronter une puissante bête européenne mentionnée dans les Écritures comme étant le « roi du Nord » (Daniel 11 :40-43). Pendant des années, cette Œuvre a exhorté ses lecteurs à « surveiller le Moyen-Orient » concernant les événements qui vont s’accomplir conformément aux prophéties des temps de la fin. Pour en savoir plus concernant ce Moyen-Orient volatile, n’oubliez pas de visionner notre émission à ce sujet ou de lire notre brochure intitulée : Le Moyen-Orient selon la prophétie.