L’échec des gouvernements et la souffrance mondiale

La rédaction
Commenter cet article

L’échec des gouvernements est une des principales causes de la souffrance à l’échelle mondiale. « Le Venezuela continue de s’enfoncer dans une crise économique qui provoque des pénuries alimentaires […] L’inflation atteint 700%, le pays continue d’être en récession et les stocks “d’aliments de bases et de médicaments sont extrêmement bas” […] Les Vénézuéliens passent quotidiennement des heures à faire la queue devant les supermarchés, mais ils rentrent souvent les mains vies » (US News and World Report, 2 septembre 2016).

Au Nigeria, « des ONG déclarent que la crise humanitaire s’aggrave dans le nord-est [du pays], avec plus de deux millions de personnes déplacées à cause de la guerre menée contre Boko Hara […] L’ONU avertit que 50.000 enfants pourraient mourir de malnutrition s’ils ne reçoivent pas une aide immédiate » (BBC News, 29 août 2016).

En Syrie, « 600.000 habitants vivent en état de siège et plus de 300.000 sont piégés dans la ville [d’Alep] » (BBC News, 7 septembre 2016). « L’envoyé spécial de l’ONU en Syrie a estimé que 400.000 personnes avaient été tuées [en Syrie] au cours des cinq dernières années de guerre civile » (Al Jazeera, 23 avril 2016).

Il y a environ 2000 ans, l’apôtre Paul se lamentait en écrivant que « la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l’enfantement » (cf. Romains 8 :18-22). Les prophéties bibliques déclarent que sans une intervention du Christ dans les affaires mondiales, l’humanité s’autodétruirait (Matthieu 24 :22). Cependant, la « bonne nouvelle » est que Jésus reviendra bientôt en tant que « Prince de la paix » afin de mettre un terme aux gouvernements humains et d’établir « Son gouvernement de paix » sur la Terre entière (Ésaïe 9 :6-7 ; Apocalypse 11 :15).

Alors que les efforts humains pour renverser les causes de la souffrance mondiale ont échoué, il devient clair que le monde a besoin du retour du Christ. Pour approfondir ce sujet, lisez notre brochure Quatorze signes annonçant le retour du Christ.