Le début d’une ère “post-occidentale” ?

Commenter cet article

« Un important think tank allemand a récemment avertit que le monde était “au bord d’une ère post-occidentale”. » Le rapport de la Conférence sur la sécurité de Munich (CSM) mentionne que nous entrons dans une ère « où des acteurs non-occidentaux établissent [les tendances dans] les affaires internationales » – en référence à des nations comme la Chine, la Russie et la Turquie (EU Observer, 14 février 2017).

Le porte-parole du CSM observe aussi « que si le président américain Donald Trump met en œuvre sa promesse d’établir “une politique étrangère plus unilatérale, voire nationaliste”, cela pourrait mettre fin à l’ère de solidarité occidentale [qui a émergé] après la Deuxième Guerre mondiale » et qu’un accord entre Trump et le président russe Vladimir Poutine au sujet de l’Ukraine « pourrait aussi marquer la fin d’un ordre international basé sur des règles de droit ». Selon le rapport, « cela pourrait marquer le début d’une nouvelle ère de grandes puissances qui scelleraient le sort des plus petites » (ibid.).

Les prophéties bibliques ont annoncé depuis longtemps quelles seraient les trois principales puissances qui domineront la scène mondiale vers la fin de cette ère, avant le retour de Jésus-Christ. La Bible mentionne le roi du Nord (septentrion) conduit par l’Allemagne, le roi du Sud (midi) regroupant des nations arabes et les rois de l’Est (orient) qui comprendront probablement la Russie, la Chine et d’autres nations orientales (Daniel 2 :40-44 ; 11 :40-45). Les grandes nations occidentales de souche israélite, comme les États-Unis, le Royaume-Uni ou la France sont absentes du scénario de la fin des temps. Les idées actuelles à propos d’une ère « post-occidentale » à venir s’accordent assurément avec ces anciennes prophéties bibliques. Pour en savoir davantage à ce sujet, lisez notre brochure Les pays de langue française selon la prophétie.