Plus de soucis à se faire au sujet du tatouage

Commenter cet article

Les scientifiques savent depuis longtemps que les pigments contenus dans les encres de tatouage pénètrent dans les ganglions lymphatiques puisque le système immunitaire œuvre à éliminer les matières étrangères (dont les encres) du dessous de la peau. Maintenant, de nouvelles recherches montrent que des nanoparticules présentes dans les encres, y compris des substances toxiques, voyagent dans le corps et se déposent dans les ganglions lymphatiques, provoquant un gonflement chronique dans les personnes tatouées (Huffington Post, 12 septembre 2017 ; France Info, 13 septembre 2017). De plus amples recherches sont nécessaires pour démontrer l’ampleur de l’impact de ces nanoparticules découlant des encres de tatouage.

Dieu commande à Son peuple de ne pas tatouer son corps (Lévitique 19 :28), parce que le corps humain est destiné à être le « temple du Saint-Esprit » et ne doit pas être profané par une sorte de graffitis (1 Corinthiens 6 :19). La science montre maintenant qu’il y a des avantages significatifs pour la santé à observer les commandements divins concernant cette pratique. Contrairement à l’incompréhension populaire, les lois et les statuts de Dieu ont pour but de bénir et de protéger ceux qui les mettent en pratique, et la science continue de confirmer cette vérité profonde. Pour plus d’informations sur la vision de Dieu à l’égard des tatouages, assurez-vous de lire notre article : « Pensez avant de vous tatouer. »