Regain de problèmes au Vatican

Commenter cet article

Le pape François est connu autour du globe comme émissaire pour la paix et avocat des peuples en lutte. Il est maintenant la cible d’accusations en rapport avec des scandales sexuels en cours dans les hautes sphères de l’Église (Slate, 30 août 2018). Dans un « témoignage » publié tout récemment, l’archevêque américain Carlo Maria Vigano accuse de nombreux officiels de haut rang du Vatican d’avoir couvert les scandales sexuels. Certains d’entre eux impliquent le pape et laissent entendre qu’il a préféré placer la politique au-dessus de la sécurité de son troupeau. Les accusations de Vigano portent également sur le prédécesseur du pape, le Pape Benoît XVI. L’archevêque est allé jusqu’à réclamer la démission du pape actuel. Un journaliste se réfère au « témoignage » de Vigano comme « étant la nouvelle catholique la plus importante depuis la démission du pape Benoît XVI » (Catholic Culture.org, 28 août 2018 ; Médias Presse, 26 août 2018).

Mais cette crise actuelle au sein de l’Église catholique mènera-t-elle à sa disparition ? Au contraire, les prophéties bibliques révèlent que, juste avant le retour de Jésus-Christ ici-bas, un personnage puissant et religieux apparaîtra sur la scène européenne opérant « de grands prodiges, jusqu’à faire descendre du feu du ciel sur la terre » (Apocalypse 13 :11-17). Ce dirigeant religieux et influent sera soutenu par une grande Église universelle connue comme « la mère des prostituées » (Apocalypse 17 :5), et cette figure religieuse « montera la bête » – une puissance politique en lien avec l’antique Empire romain qui émergera en Europe à la fin de cette ère (Apocalypse 17 :1-3, Martin). En dépit de ses troubles actuels, l’Église de Rome jouera un rôle majeur dans les événements de la fin des temps. Pour de plus amples informations sur l’avenir de l’Église catholique, ne manquez pas de lire notre brochure intitulée La bête de lApocalypse : Mythe, métaphore ou réalité ?