Retour du « problème allemand »

Le bureau Nouvelles et Prophéties
Commenter cet article

Un récent article paru dans un journal indépendant français, Le Monde diplomatique, déclarait que « la situation menace de ranimer un vieux cauchemar allemand […] la peur d’être une grande puissance isolée au centre de l’Europe » (janvier 2018). L’article soulignait que plusieurs nations au sein de l’Europe continuaient à se détacher de l’Allemagne et de Bruxelles à cause des politiques européennes mises en oeuvre par les Allemands. En guise de conclusion, l’article mentionne le discours du Premier ministre hongrois, Viktor Orban, prononcé en juillet 2017 : « Ici en Europe centrale, il y a vingt-sept ans, nous avions la conviction que l’Europe était notre avenir ; aujourd’hui, nous avons le sentiment d’être l’avenir de l’Europe […] le monde confortable, chaleureux, social-libéral dans lequel “nous bêlons tous dans la même bergerie” touche à sa fin ». Les nations nordiques sont également inconfortables avec le leadership allemand et prévoient d’entretenir des liens assez forts avec le Royaume-Uni, même après le Brexit (EU Observer, 10 novembre 2017). Les nations nordiques, le Benelux (Belgique, Pays-Bas, et Luxembourg) ainsi que les nations baltiques européennes se rapprochent afin de contrebalancer ce que certains appellent « l’axe franco-allemand ». De récentes études indiquent qu’une portion significative des Européens non-germanophiles trouve que l’Allemagne exerce une trop grande influence sur le pouvoir de décision européen (PEW Research, 15 juin 2017), et seuls 41% des Européens font confiance à l’UE (Economist, 3 février 2018). Beaucoup craignent la solide emprise financière de l’Allemagne en comparaison aux autres nations européennes. Même au sein de l’Allemagne, des divisions sont en train d’émerger – comme semblent l’indiquer les récentes difficultés rencontrées par la chancelière Merkel lors de la formation de son gouvernement de coalition (Le Point, le 2 février 2018).

Les prophéties bibliques prédisent depuis longtemps qu’une « bête » européenne sous l’égide de l’Allemagne s’élèvera à la fin de cette ère. Même si la configuration finale des nations européennes reste encore à être définie, dix leaders, ou dix « rois » donneront leur pouvoir à un unique dictateur (Apocalypse 17 :12-13). La composition  « d’argile et de fer » de cette bête de la fin des temps indique que la cohésion interne de cette configuration finale sera très limitée (Daniel 2 :41-44) – ce qui devient de plus en plus évident en Europe ces jours-ci. Pour de plus amples renseignements concernant l’avenir de l’Europe, lisez ou visionnez nos publications relatives à la bête de l’Apocalypse : La bête de l’Apocalypse : Mythe, métaphore ou réalité à venir ?