fbpx Un projet de loi canadien pourrait criminaliser la thérapie | Le Monde de Demain

Un projet de loi canadien pourrait criminaliser la thérapie

Commenter cet article

Le projet de loi canadien C-6 est actuellement devant la Chambre des communes. Ce projet de loi, rédigé en termes généraux, criminaliserait toute tentative de « thérapie de conversion » visant à aider les hommes et les femmes de continuer à rester ou à revenir à leur sexe biologique. S’il est adopté, le projet de loi criminaliserait également le fait pour quiconque – y compris les Églises, les ministres et les conseillers chrétiens – d’encourager toute personne âgée de moins de 18 ans à valoriser le genre qui lui a été octroyé par Dieu et à rejeter les pressions liées à la confusion des sexes et des genres que notre société laïque exerce sur elle. Le projet de loi proposé vise non seulement les personnes qui donnent des conseils, mais aussi celles qui les soutiennent. Une condamnation pourrait entraîner une peine d’emprisonnement de cinq ans pour toute personne fournissant ce type de conseil, à moins qu’il ne soit demandé directement par un adulte consentant. La définition vague de la « thérapie de conversion » donnée par le projet de loi est si large qu’elle assimile les conseils religieux et psychologiques légitimes à des idées discréditées depuis longtemps, affirmant sans fondement que toute tentative d’aider un individu à surmonter la confusion de genre ou à gérer des désirs sexuels indésirables est dangereuse.

Le raisonnement qui sous-tend ce projet de loi repose sur l’hypothèse selon laquelle il n’existe aucun fondement biologique ou moral pour le sexe et le genre. Ce type de raisonnement rejette la réalité biologique objective et l’idée que Dieu existe et qu’Il a créé les hommes et les femmes pour qu’ils soient différents et remplissent des rôles différents dans le mariage et la famille. Les auteurs du projet de loi ignorent que leurs idées viennent du « dieu de ce siècle » (2 Corinthiens 4 :4) qui s’emploie à séduire le monde pour qu’il croie au mensonge (Apocalypse 12 :9 ; Jean 8 :44). Satan sait que lorsque nous nous écartons des lois et du mode de vie de Dieu, nous devenons confus et troublés. Ésaïe prophétisa sur les nations de souche israélite de la fin de cette ère : « La tête entière est malade, et tout le cœur est souffrant » (Ésaïe 1 :5). Ésaïe avertit également que dans les derniers jours, les valeurs traditionnelles seront bouleversées – le mal sera appelé bien et le bien sera appelé mal (Ésaïe 5 :20). La législation canadienne proposée n’est qu’un exemple de la promotion de perversions dans nos sociétés autrefois considérées nominalement « chrétiennes ». Comment une personne attachée aux valeurs bibliques devrait-elle considérer ce qui se passe aujourd’hui ? Lisez « Le gouvernement de Dieu arrive bientôt » et découvrez-le !