Une guerre imminente sur trois fronts ? | Le Monde de Demain

Une guerre imminente sur trois fronts ?

Commenter cet article

Trois grandes « suspicions de guerre » se préparent dans le monde. Le très respecté chroniqueur Ambrose Evans-Prichard a récemment écrit que « le monde se trouve à la conjoncture stratégique la plus dangereuse depuis la crise des missiles de Cuba en 1962. L’Occident est confronté à des menaces croissantes de conflit sur trois fronts, chacun distinct mais lié par des niveaux inconnus de collusion : La mobilisation par la Russie d’une force de frappe à la frontière de l’Ukraine, la “répétition générale” par la Chine d’une attaque contre Taïwan, et la stratégie de la corde raide nucléaire de l’Iran » (Telegraph, 9 décembre 2021 ; Challenges.fr, 11 décembre 2021). La situation de l’Iran donne à réfléchir. Les experts pensent que l’Iran pourrait disposer de plutonium de qualité militaire d’ici quelques semaines et qu’il possède déjà les missiles pour l’utiliser. Le chef de l’agence de renseignement israélienne était récemment à Washington, cherchant probablement à obtenir le soutien des États-Unis pour bombarder les installations de fabrication de bombes iraniennes. Alors que les troupes russes se massent à la frontière de l’Ukraine et que la Chine semble vouloir croiser le fer avec Taïwan, certains experts craignent que les deux nations ne tentent de coordonner leurs attaques, divisant ainsi les puissances occidentales sur deux fronts simultanés. Reste à savoir si cela se produira. Alors que les présidents Biden et Poutine se sont récemment entretenus, sans doute dans le but d’essayer d’apaiser les tensions croissantes, certains accusent l’Europe de manquer de dynamisme pour tenir tête à la Russie (Politico, 7 décembre 2021).

Les conflits armés et les guerres entre nations ne sont pas nouveaux. Toutefois, les nations impliquées dans ces conflits potentiels actuels sont également dotées d’armes nucléaires. Les États-Unis étant préoccupés par des conflits internes et moins enclins à intervenir à l’étranger, les menaces russes en Ukraine pourraient pousser une Europe dirigée par l’Allemagne à se militariser plus rapidement, et la fragilité qu’ils constatent chez leurs adversaires mondiaux pourrait encourager la Chine et la Russie à rechercher une coordination plus étroite dans leurs défis aux puissances occidentales. Les événements mondiaux s’intensifient, et « les guerres » et les « bruits de guerres », dont Jésus-Christ parla dans Matthieu 24 :4-8 et qui devaient précéder Son second avènement, deviennent très réels. Mais il y a beaucoup plus à venir. Pour obtenir une perspective biblique sur ce qui nous attend, ne manquez pas de regarder « Les derniers jours ».