Scott Winnail

Il est possible de mettre fin au sida


Une grande partie du monde occidental ne pense plus au sida, mais celui-ci continue de détruire des millions de vies. Cependant, il existe une méthode à l’efficacité prouvée pour enrayer cette maladie.

Le baptême : Un rite ou une nécessité ?


Vous êtes-vous déjà demandé si le baptême avait une réelle importance pour les chrétiens ? Vous êtes-vous déjà demandé si votre baptême était valide, ou si les personnes qui vous ont administré le baptême avaient « l’autorité pour le faire » aux yeux de Dieu ? Avez-vous été correctement baptisé et vous êtes-vous réellement repenti avant votre baptême ? Quelle est la relation entre la repentance et le baptême ?

Vous êtes-vous enflammé ?


Recherchez-vous la justice ou vous brûlez-vous les ailes pour des choses futiles ?

Amoralité : Jusqu’où le désastre continuera-t-il ?



Dernièrement, les titres des journaux ont été assez choquants et perturbants. Un tireur fou a abattu des enfants dans un camp d’été en Norvège. Un père détraqué a enfermé ses deux filles, mentalement retardées, les utilisant comme esclaves sexuelles. Un père psychotique a décapité son fils handicapé, âgé de sept ans. En Angleterre, des milliers d’émeutiers ont détruit des voitures, des bâtiments et se sont livrés au pillage, dans un déferlement de violence. Un violeur a agressé une femme de 85 ans pour « profiter de l’instant présent ». Et la liste continue. Que se passe-t-il ? Le monde entier est-il devenu fou ? Jusqu’où le désastre continuera-t-il ?

Des signes des temps de la fin à Haïti ?



Mardi après-midi, un tremblement de terre de magnitude 7 [sur l’échelle de Richter] a frappé la petite nation insulaire d’Haïti et ses neuf millions d’habitants. Les secousses ont détruit le palais présidentiel, la cathédrale, des hôpitaux, des écoles, la prison principale et des quartiers entiers. Bien qu’il n’y ait encore aucun décompte officiel, les autorités craignent un bilan de plusieurs dizaines milliers de morts – peut-être plus de 100.000. Un sénateur haïtien a même déclaré que le bilan pourrait atteindre les 500.000 morts