Réflexions sur la conduite automobile

Paul Kearns
Commenter cet article

Il est parfois surprenant de voir combien la vie de tous les jours nous permet de penser à des choses sur le plan spirituel. Il y a beaucoup à apprendre dans la plupart des situations que nous rencontrons, si nous prenons le temps de nous arrêter et d’y réfléchir. Un des panneaux de signalisation les plus connus sur les routes est le panneau stop. Lorsque nous nous approchons de l’un de ces panneaux, nous comprenons immédiatement que nous devons nous arrêter pendant un bref instant. Pas seulement ralentir, mais marquer un arrêt complet. Nous avons alors le temps de regarder autour de nous et de vérifier que nous pouvons repartir en toute sécurité.

De la même manière, lorsque nous rencontrons un problème dans notre vie, Dieu veut que nous nous arrêtions et que nous réfléchissions. Lorsque que les anciens Israélites firent face à une grande adversité – les Égyptiens les poursuivaient – Moïse leur dit de « rester en place » (stop !) et de regarder le miracle que Dieu allait accomplir (Exode 14 :13). Lorsqu’ils s’exécutèrent, Dieu les délivra miraculeusement. Parfois, dans notre vie personnelle, nous devons nous arrêter et laisser passer le « trafic émotionnel ». Cela nous accorde un laps de temps précieux pour réfléchir avant de prendre une décision, tout comme le panneau stop nous laisse le temps de voir alentours avant de redémarrer.

D’autres panneaux nous imposent parfois de céder le passage. Lorsque nous suivons les instructions données par les panneaux de signalisation, nous supprimons de nombreux risques d’accident. De plus, lorsque nous sommes sur la route, nous pouvons aussi décider de céder le passage volontairement aux autres conducteurs qui indiquent leur intention de changer de file ou de direction.

Par expérience personnelle, je sais combien il est parfois difficile de « laisser passer quelqu’un », en particulier lorsque les autres conducteurs vous poussent dans votre voie. Cependant, lorsque je reste calme et que je laisse passer un autre conducteur, l’absence de stress et d’énervement est immédiate et gratifiante. Parfois, je reçois même un petit signe de la main en retour pour me remercier. Cela me rappelle alors les paroles du Christ, mentionnées par l’apôtre Paul, disant qu’il « y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir » (Actes 20 :35). Effectivement, le simple faire de « céder le passage » à un autre usager de la route prouve que ce principe est vrai. Essayez par vous-même et voyez à quel point cela fonctionne – à la fois sur la route et en dehors !

Finalement, il y a aussi ces fameuses limites de vitesse dont nous nous plaignons tant. Certains se plaignent : « Les autres roulent toujours trop lentement ! » ou « Ils me font trop ralentir ! Les gens qui ont instauré les limites de vitesse font vraiment n’importe quoi ! » Bien que nous admettions presque tous dépasser les limites de vitesse de temps à autre, nous devrions réfléchir à ce que nous faisons quand nous sommes en excès de vitesse, ou quand nous nous plaignons de ces limites. Réalisons-nous que des experts de la sécurité routière ont passé des heures et des jours de travail sur le sujet, pour établir ces limites de vitesse ? De quel droit, ou sur quelle expertise nous basons-nous, pour remettre en question leurs conclusions ?

De la même manière, Dieu nous a donné Ses lois et Ses commandements comme « limites de vitesse spirituelles » dans notre vie personnelle. Bien que de nombreux prétendus chrétiens pensent que les lois et les commandements de Dieu ne sont pas nécessaires, Jésus-Christ a mis l’accent sur la nécessité de ces « limites », afin que nous vivions et que nous Lui montrions notre amour (Matthieu 17 :19 : Jean 14 :15, 21). Si le simple fait de remettre en question une limite de vitesse est malvenu, à combien plus forte raison devrions-nous nous abstenir de considérer les lois de Dieu – qui ont guidé la voie du roi David (Psaume 119 :105) – comme inutiles et restrictives ?

Oui, les lois vivantes de Dieu sont valables tout autour de nous, dans tout ce que nous faisons – y compris lorsque nous conduisons. Si nous prenons le temps de méditer sur ces choses, nous pouvons commencer à voir le véritable Dieu et Ses voies se profiler partout dans le monde où nous vivons.

Si vous souhaitez en apprendre davantage sur les lois de Dieu et comment ne pas les enfreindre, lisez notre brochure gratuite Les Dix Commandements. Vous pouvez la lire en ligne, la télécharger ou recevoir un exemplaire gratuit dans votre boîte aux lettres !