Votre vie est-elle soumise à Dieu ?

Commenter cet article

Croyez-vous au véritable Dieu – le Dieu de la Bible ? Le cas échéant, il est indispensable que vous saisissiez l’attitude essentielle que Dieu recherche chez Son peuple. De quoi s’agit-il ?


La confusion règne au sein du christianisme, et l’on vous dira que Dieu veut, avant tout, que vous « acceptiez Jésus ». Mais de quel Jésus s’agit-il ? Comment décrit-Il l’attitude absolument nécessaire pour être Son disciple ?

Remarquez cette déclaration de Jésus-Christ : « Pourquoi m’appelez-vous Seigneur, Seigneur ! et ne faites-vous pas ce que je dis ? » (Luc 6 :46).

Même à l’époque de l’apôtre Paul, de faux mi­nistres tordaient les enseignements du Christ : « Car, si quelqu’un vient vous prêcher un autre Jésus que celui que nous avons prêché, ou si vous recevez un autre es­prit que celui que vous avez reçu, ou un autre évangile que celui que vous avez embrassé, vous le supportez fort bien » (2 Corinthiens 11 :4). Peut-être avez-vous beaucoup entendu parler d’un « autre Jésus », qui vous demanderait principalement de L’adorer par vos paroles. Mais cela ne correspond pas au Jésus-Christ de la Bible !

Il est capital que nous ayons foi dans le véritable Christ qui nous est révélé dans les écrits inspirés de la Sainte Bible, et non dans les idées et les traditions humaines ! Il est également crucial que nous obéis­sions à Jésus-Christ, plutôt que de nous contenter de nous approprier Son nom, et de L’accepter avec une foi humaine et vide ou dans un élan émotionnel passager.

L’apôtre Jacques, qui était l’un des frères physiques de Jésus, fut inspiré de nous avertir des risques générés par une foi stérile et vaine : « Tu crois qu’il y a un seul Dieu [le Père et le Christ], tu fais bien ; les démons le croient aussi, et ils tremblent. Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est inutile ? » (Jacques 2 :19-20).

Même les démons croient en Dieu et en Christ ! Ils savent que Jésus-Christ S’est fait homme, a été crucifié et ressuscité des morts par Dieu. Ils étaient présents. Ils ont vu la résurrection du Christ. Ils en sont conscients ! Mais aussi étrange que cela puisse paraître, le simple fait de « croire » ne suffit pas ! Les démons refusent de soumettre leur vie et leur volonté à Dieu, et de faire ce qu’Il dit !

Qu’en est-il de vous ? Vous contentez-vous sim­plement de « croire » qu’il existe bien un Dieu et que Son Fils, Jésus-Christ, est mort pour vous ? Votre foi est-elle inutile, ou est-elle vivante, au point de vous pousser à remettre totalement votre vie à Dieu, de la Lui donner par l’intermédiaire du véritable Jésus- Christ et de faire exactement ce que Dieu vous dit, quel qu’en soit le prix ? Ce genre de foi est agréable à Dieu et mène à la vie éternelle dans Son Royaume !

Jésus déclara : « Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la trou­vera » (Matthieu 16 :24-25).

Lorsqu’un jeune homme Lui demanda quel était le chemin de la vie éternelle, que lui répondit Jésus ? « Pour­quoi m’interroges-tu sur ce qui est bon ? Un seul est bon. Si tu veux entrer dans la vie, observe les commande­ments » (Matthieu 19 :17). Jésus était la « Lumière » que Dieu envoya dans le monde, pour nous montrer com­ment vivre. Il fut notre exemple. Pourtant, des hommes charnels ont élaboré des dizaines d’excuses sur les façons ou les raisons d’abolir les Dix Commandements.

Dans Sa parole inspirée, Dieu révèle clairement que pour s’être détournées de Lui et de Ses lois, nos nations devront subir de Sa part une correction pleine d’amour, afin d’être ramenées à Lui. Dieu avait prévenu nos an­cêtres : si nos peuples se détournaient de Lui, s’ils se mettaient à se « corrompre », à faire « ce qui est mal aux yeux de l’Éternel », alors Il nous secouerait pour nous rame­ner sur la bonne voie (Deutéronome 4 :23-25). « J’en prends aujourd’hui à témoin contre vous le ciel et la terre, – vous dis­paraîtrez par une mort rapide du pays dont vous allez prendre possession au-delà du Jourdain, vous n’y prolongerez pas vos jours, car vous serez entièrement détruits. L’Éternel vous dispersera parmi les peuples, et vous ne resterez qu’un petit nombre au milieu des nations où l’Éternel vous emmènera » (versets 26-27). Dieu affirme que nous ne resterions « qu’un petit nombre », que nous plongerions dans l’idolâtrie jusqu’à ce que nous soyons humiliés et que nous nous mettions à Le rechercher de tout notre cœur (versets 28-29).

Quand cela arriverait-il ? « Au sein de ta détresse, toutes ces choses t’arriveront. Alors, dans la suite des temps, tu retour­neras à l’Éternel, ton Dieu, et tu écouteras sa voix » (verset 30).

Nous sommes désormais entrés « dans la suite des temps ». L’humanité est en mesure de détruire toute vie sur terre, selon les prédictions de Jésus dans Matthieu 24. Nous avons atteint un degré de corruption extrême, comme l’annonça l’apôtre Paul dans 2 Timothée 3 :1-5, en se réfé­rant aux temps de la fin : « Sache que, dans les derniers jours, il y aura des temps difficiles » (verset 1). Plusieurs événements semblent d’ores et déjà se mettre en place, annonçant l’humiliation et le châtiment final qui frappe­ront nos peuples. Dans une prophétie à double accomplis­sement – qui concernait les événements antérieurs à la première captivité d’Israël et qui s’applique à nouveau en ces temps de la fin – Dieu déclara : « Si, malgré cela, vous ne m’écoutez point, je vous châtierai sept fois plus pour vos péchés. Je briserai l’orgueil de votre force, je rendrai votre ciel comme du fer, et votre terre comme de l’airain » (Lévitique 26 :18-19).

C’est l’une des raisons d’être de cette revue. Nous vou­lons avertir nos lecteurs des dangers à venir, et aider ceux que Dieu appelle à vivre selon Sa voie, en appliquant dans leur vie le christianisme originel vécu par Jésus et Ses disciples – l’unique et véritable christianisme, la voie qui engendre bénédictions et joie, même au sein de notre monde troublé.

Nombreux sont les articles du Monde de Demain qui prouvent que le vrai christianisme implique l’obéissance aux Dix Commandements ! Il vous faut décider si vous voulez obéir au Dieu de la Bible ou aux religions de ce monde. C’est aussi simple que cela.

Simple ? Cela devrait l’être, mais notre esprit nous joue des mauvais tours. Nous ne voulons être ni méprisés ni mis à l’écart par notre prochain, notre famille, nos collè­gues ou notre cercle social.

Beaucoup d’entre nous ressemblent aux Juifs de l’époque de Jésus : « Cependant, même parmi les chefs, plusieurs crurent en lui ; mais, à cause des pharisiens, ils n’en faisaient pas l’aveu, dans la crainte d’être exclus de la synagogue. Car ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu » (Jean 12 :42-43). Si vous découvrez parmi les enseignements divins quelque chose qui vous rende impopulaire, ferez-vous marche arrière, l’ignore­rez-vous et, en conséquence, désobéirez-vous ? Vous direz peut-être que cela ne fait pas de différence.

Réfléchissez à ceci : « Voici sur qui je porterai mes regards : sur celui qui souffre et qui a l’esprit abattu, sur celui qui craint ma parole » (Ésaïe 66 :2).

Un véritable chrétien garde à l’esprit qu’il ne s’appartient pas à lui-même. Il a été racheté au prix du sang de Jésus- Christ ! Il en résulte naturellement qu’il va s’efforcer d’obéir à Dieu en tout. Le vrai chrétien sait que le Christ est son « Sei­gneur », son « Chef » ! C’est là l’attitude que Dieu recherche : une soumission totale à Lui. Cette attitude montrera à Dieu que, contrairement à Satan et à ses démons qui se sont mon­trés désobéissants et infidèles, vous et moi serons toujours loyaux, remplis d’une foi active pour faire ce que Dieu dit.

Demandez à Dieu de vous accorder cette attitude de sou­mission complète : prenez le temps de découvrir Ses voies, par l’étude de la Bible. Pensez à faire ce que déclarent les Écritures. Lisez attentivement nos brochures et les articles de cette revue. Réfléchissez et comparez nos enseignements avec ce qui est écrit dans la Bible. Ne vous inquiétez pas de ce que « pensent les autres ». Apprenez à examiner toutes choses et à retenir ce qui est bon (1 Thessaloniciens 5 :21).

Alors, sous la conduite de l’Esprit de Dieu, vous lais­serez ce dernier édifier en vous cette attitude essentielle d’obéissance aux paroles du Christ, et si vous persévérez, vous aurez votre place dans le Royaume éternel de Dieu.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +