Êtes-vous disposé à changer ?

Commenter cet article

Dans les prochaines années, votre vie dépendra de votre volonté à changer !Votre éternité dépendra de ce que vous ferez de la vérité qui vous aura été révélée.


Ces dernières années, des millions de téléspectateurs, surtout anglophones, ont vu les émissions du Tomorrow’s World, ou lu la revue Tomorrow’s World, ou ont visité les sites Internet www.tomorrowsworld.org et www.mondedemain.org. Chaque mois, plusieurs milliers entendent ce message pour la toute première fois. Ils lisent les puissants articles, basés sur la Bible, que nous publions. Ils étudient nos brochures et nos articles, qui révèlent la vérité sur l’existence de leur Père céleste – le Créateur – qui nous donne à nous tous le souffle de vie. Ils ont compris l’absurdité de la théorie de l’évolution et d’autres faux enseignements.

Ils écoutent, ils lisent et ils en parlent. Peut-être en parlent-ils aux membres de leur famille, à leurs amis, ou lors de leur travail. Peut-être même en parlent-ils à l’Église ou à l’école.

Toujours est-il qu’ils écoutent, ils lisent et ils en parlent. Mais qu’en font-ils ? Et vous, qu’en faites-vous ?

Dieu a dit : « Et ils se rendent en foule auprès de toi, et mon peuple s’assied devant toi ; ils écoutent tes paroles, mais ils ne les mettent point en pratique, car leur bouche en fait un sujet de moquerie, et leur cœur se livre à la cupidité. Voici, tu es pour eux comme un chanteur agréable, possédant une belle voix, et habile dans la musique. Ils écoutent tes paroles, mais ils ne les mettent point en pratique. Quand ces choses arriveront, – et voici, elles arrivent ! – ils sauront qu’il y avait un prophète au milieu d’eux » (Ézéchiel 33 :31-33).

Comment savez-vous que les véritables serviteurs de Dieu vous parlent à travers les émissions du Tomorrow’s World et du Monde de Demain ?

Qu’est-ce qui vous incite à prêter attention, et à agir selon la connaissance que vous recevez par les émissions, les articles et le site Internet du Monde de Demain ?

Jusqu’à quand faudra-t-il que vous soyez avertis des châtiments surnaturels prophétisés, avant de vous décidez à changer vos voies et à obéir à Dieu ?

La clé c’est votre volonté à vouloir changer !

De nombreuses personnes sont convaincues par ce qu’elles entendent dans nos émissions, ou lisent dans les articles du Monde de Demain – et elles savent que c’est la vérité. Mais elles résistent et répugnent à changer leur façon de vivre !

En cette époque des temps de la fin, votre volonté à vouloir changer, à accepter et à obéir à la vérité, que Dieu révèle par l’intermédiaire de Ses serviteurs, sera la clé de votre survie – maintenant et pour l’éternité.

Avant de poursuivre, il faut comprendre qu’il ne s’agit pas d’une simple histoire de sentiments – mais d’une réalité.

Votre attitude est la clé

À travers les âges, les véritables serviteurs de Dieu ont prêché la repentance, car les gens ont toujours été enclins à suivre leur nature charnelle – la voie de la vanité, de l’égoïsme, de la débauche, de la haine et de la guerre.

Les fidèles serviteurs de Dieu dénoncèrent d’une même voix les crimes des nations et les péchés des peuples – ce n’était pas seulement sous le coup d’une juste indignation ou sous la colère, mais cela venait également du plus profond d’eux-mêmes.

Ézéchiel s’écria : « Pourquoi mourriez-vous, maison d’Israël ? » (Ézéchiel 18 :31). Jérémie déplora : « Car ce n’est pas volontiers qu’il [Dieu] humilie et qu’il afflige les enfants des hommes » (Lamentations 3 :33).

Ézéchiel et Jérémie voyaient, avec une grande perspicacité, les excès révoltants et les péchés du peuple. Ils voyaient, grâce à la révélation divine, les châtiments que ces gens allaient s’attirer. Ils exhortèrent donc ce peuple, qu’ils aimaient et qu’ils voulaient servir de tout leur cœur, à se repentir de ses péchés – à changer.

Ils ne reçurent, en réponse, que des plaintes du peuple – qui disait : « Ils ne savent dire que du mal de la nation, sans lui apporter de solution ! »

Cependant, les prophètes leurs apportèrent des solutions émanant de Dieu Lui-même – des solutions efficaces pour résoudre leurs problèmes nationaux et individuels. La réponse est le repentir – c’est-à-dire cette disposition à changer. Eprouver tout simplement des regrets n’est pas suffisant pour se repentir, encore faut-il avoir la volonté de cesser à faire ce qui est mal, pour faire demi-tour et repartir dans la bonne direction.

La véritable repentance nécessite un changement réel.

Jean-Baptiste prépara la première venue du Christ, en prêchant dans le désert de Judée en ces termes : « Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche » (Matthieu 3 :1-2).

Peu après, Jésus commença Son ministère, et Il prêcha l’Évangile du gouvernement (ou du règne) de Dieu à venir. Il proclama : « Le temps est accompli, et le royaume de Dieu est proche. Repentez-vous, et croyez à la bonne nouvelle » (Marc 1 :14-15).

À maintes reprises, Jésus a averti les gens de Son époque en disant que, la seule façon d’être sauvé consistait à se repentir du péché, des voies, des habitudes et des coutumes de ce monde, et d’obéir à Dieu. Il leur dit : « Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également » (Luc 13 :3, 5).

Au début de l’Église du Nouveau Testament, l’apôtre Pierre expliqua la voie qui mène au salut : « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit » (Actes 2 :38).

Et encore : « Repentez-vous donc et convertissez-vous, pour que vos péchés soient effacés, afin que des temps de rafraîchissement viennent de la part du Seigneur » (Actes 3 :19-20). Le mot convertir est un terme de chimie, qui signifie « changer ».

La véritable conversion commence par une attitude sincère de repentance pour avoir désobéi à Dieu. Il faut ensuite changer sa façon de vivre, pour se conformer à la volonté divine.

Vous avez sûrement remarqué que nos articles vous montrent à quel point de nombreuses habitudes, coutumes et croyances de ce monde, sont contraires aux commandements divins. Quels sont les véritables Jours saints ? Quelle est la récompense – le véritable but – du chrétien ? Comment réagir aux exhortations constantes à se conformer aux commandements de Dieu – à tous Ses commandements ? Comment mettre en pratique les instructions qui nous ordonnent de vivre de toute parole qui sort de la bouche de Dieu ?

Faites-vous vraiment quelque chose de cette précieuse connaissance venant de la parole divine ?

La lettre suivante illustre l’exemple d’un homme conscient qu’il devrait changer :

  • « J’apprécie énormément la littérature que vous m’avez envoyée au cours des deux dernières années. J’ai appris beaucoup de choses, et j’étais à deux doigts de me soumettre entièrement à Dieu. C’est dommage que je n’y sois pas arrivé. Depuis que je suis à l’Université, dans l’État de l’Oklahoma, cet automne, je pense que la littérature que vous m’avez envoyée ira à la poubelle. Je me rends compte que la montée du matérialisme et l’influence sociale – surtout celle de mon compagnon de chambre – me poussera à la mettre de côté. Comme vous pouvez le voir, je ne suis pas trop inquiet de la colère divine. Je mets la question de côté et je médite : Dieu me tirera d’affaire tôt ou tard. Au moins, je saurai où aller lorsque les temps deviendront mauvais. C’est un peu comme si j’avais reçu quelque chose pour rien, n’est-ce pas ? Je n’ai pas d’excuse. J’ai vu la vérité, et je l’ai ignorée. Je ne suis pas désenchanté, et je cherche une réponse à la misère humaine. J’ai trouvé la réponse grâce à votre travail. Je ne suis pas confus. Je ne suis qu’un simple pécheur. Dommage que votre littérature sera jetée. Je ne suis qu’un simple être humain. »

Trop “faible” pour changer ?

Et vous, persistez-vous à ne pas vouloir changer ? Cela vous semble-t-il trop difficile de changer votre façon de vivre pour adopter celle de Dieu ?

Il faut comprendre que vous devez vous repentir de votre nature humaine ! Dieu a dit : « Le cœur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : qui peut le connaître ? » (Jérémie 17 :9).

C’est avec ces mots-là que Dieu décrit votre nature !

Changer ne vous plaît probablement pas. Vous n’avez peut-être pas envie d’admettre que votre religion ou votre façon de vivre sont mauvaises.

Notez cette description frappante de l’esprit humain, faite par le professeur James Harvey Robinson, dans son livre intitulé The Mind in the Making :

  • « Nous sommes d’une insouciance incroyable quant à l’origine de nos croyances, et nous leur vouons une passion illégitime lorsque quelqu’un essaye de nous en détourner. Évidemment, ce ne sont pas nos chères idées qui sont menacées, mais c’est notre amour-propre qui est menacé […] Les petits mots mon, ma, mes, sont les plus importants dans les affaires humaines, et on les considère comme le commencement de la sagesse. Que l’on dise mon dîner, mon chien, ma maison, ma foi, mon pays et mon Dieu, ils ont la même force. Nous rejetons non seulement l’accusation selon laquelle notre vision serait fausse, ou que notre voiture serait trop vieille, mais aussi que l’idée de la présence d’eau sur Mars, la prononciation du mot “Epicetus”, les valeurs médicinales de la salicine ou la date de Sargon 1er puissent être remises en question […] Nous persistons à croire à tout ce que nous avions l’habitude de considérer comme véridique, et lorsque des doutes sont émis sur l’une ou l’autre de nos suppositions, l’indignation nous incite à trouver toutes sortes d’excuses pour nous y accrocher. Résultat, notre prétendu raisonnement ne consiste qu’à trouver des arguments pour ne rien changer à nos croyances. » (C’est nous qui traduisons tout au long de cet article.)

Quelle illustration typique de l’esprit humain – de votre esprit !

Maintenant, remarquez ce que Dieu dit au sujet de l’esprit charnel de l’homme : « L’affection de la chair [ou, l’esprit charnel] est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas » (Romains 8 :7). Et au verset précédent, Dieu dit que « l’affection [la pensée] de la chair, c’est la mort. »

La Bible nous montre que la véritable clé de notre salut est liée à notre volonté de nous repentir de nos voies et de changer nos idées, nos habitudes et nos croyances, afin qu’elles correspondent aux voies et aux enseignements de Dieu tels qu’ils sont révélés dans la Bible.

La vérité divine nous rend responsables

Dieu vous a montré, à vous qui lisez nos publications, que c’est Son Œuvre. À travers les émissions et les articles du Monde de Demain, vous avez continuellement été mis au défi en termes simples et clairs, à obéir aux Dix Commandements comme Dieu l’a prévu. Vous avez été mis au défi d’observer Ses Jours saints, de sortir de ce monde et d’abandonner ses nombreuses cérémonies religieuses, coutumes et traditions païennes.

Mais vous êtes nombreux à rester assis, les bras croisés, à écouter et à dire : « Je suis d’accord avec ce que vous enseignez, mais je ne me sens pas concerné. »

Pourtant, Dieu dit : « Ce ne sont pas, en effet, ceux qui écoutent la loi qui sont justes devant Dieu, mais ce sont ceux qui la mettent en pratique qui seront justifiés » (Romains 2 :13).

Et aussi : « Celui donc qui sait faire ce qui est bien, et qui ne le fait pas, commet un péché » (Jacques 4 :17).

Bon nombre d’entre vous, lecteurs réguliers du Monde de Demain, vous savez réellement ce qu’il faut faire. Vous savez que vous devriez commencer à agir en fonction de la connaissance vitale que vous apprenez par l’intermédiaire de cette œuvre divine.

Vous savez que la connaissance de la précieuse vérité divine est disponible en étudiant les brochures que nous vous proposons, sur de nombreux sujets.

Vous savez que vous pouvez vous nourrir davantage de ces vérités spirituelles, en étudiant et en agissant selon le Cours de Bible du Monde de Demain.

Vous savez où se trouve la vérité. Vous savez que nous rendons la Bible aussi claire que possible – et que nous expliquons les grands événements mondiaux, dans leur signification spécifique et prophétique.

Agirez-vous alors qu’il est encore temps ?

Comment réagirez-vous lorsque vous verrez les prophéties se réaliser, conformément à ce que nous avons publié ? Quels seront alors vos sentiments, si, sachant toutes ces choses depuis longtemps – sachant que vous devez obéir à Dieu et agir selon la connaissance qu’Il vous a révélée gratuitement – vous avez refusé, par paresse ou par obstination, de changer vos voies et de vous mettre sous Sa protection, alors qu’il était encore temps ?

Êtes-vous comme l’auteur de cette lettre : « Je ne suis pas chrétien. Cela demande du courage. Je ne prie pas. Je n’ai jamais prié de ma vie. J’ai eu l’occasion de me joindre à une Église, mais la façon dont elle enseignait ne me semblait pas juste. Je n’étais pas d’accord avec l’évolution […] Je supporte financièrement cette œuvre, parce que j’y crois. Mais s’il vous plaît, ne pensez pas que je prie. Je ne suis pas assez humble. »

Choquant ?

Oui. ça devrait l’être si vous comprenez les conséquences que cela implique.

Le Dieu de la Bible déclare : « Voici sur qui je porterai mes regards : sur celui qui souffre et qui a l’esprit abattu [l’esprit contrit], sur celui qui craint ma parole [qui tremble à ma parole] » (Ésaïe 66 :2).

Vous devriez être sûr, maintenant, que nous n’essayons pas de vous prendre par les sentiments. Nous vous mettons au défi de prouver ce que nous prêchons au sujet des événements mondiaux, et de l’accomplissement des prophéties bibliques. Car, ce que nous enseignons peut et doit être prouvé.

Savoir ce qu’il faut faire ne suffit pas. Vous devez agir selon la vérité, et vivre selon les lois divines – toutes les lois divines. Vous devez changer votre approche et votre façon même de vivre, pour vous conformer à l’exemple et aux enseignements de Jésus-Christ.

Pour l’amour de la vie éternelle, aurez-vous le courage et la détermination de changer ?

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +