Des rats cannibales apparaissent dans les villes

Commenter cet article

Il semble que la pandémie du Covid-19 n’ait pas touché que les êtres humains et l’économie. De nouvelles recherches menées par les Centres américains de contrôle et de prévention des maladies mettent en garde contre un comportement « inhabituel et agressif » chez les rats américains, conséquence de plus de deux mois de confinement chez l’homme (Capital.fr, 26 mai 2020). Les rats des villes qui se nourrissent normalement des déchets alimentaires des restaurants et des ordures dans les rues ne peuvent plus compter sur ces sources de nourriture. Il a été récemment observé que de nombreux rats se nourrissent les uns des autres ou de leur progéniture. Le Washington Post rapporte que des comportements inhabituellement agressifs ont été observés à New York, à la Nouvelle-Orléans et à Chicago. Les rats affamés commencent à s’attaquer aux voitures, car ils sont friands de pièces de moteur, de pneus et de boîtiers électriques, provoquant des incendies et coûtant aux propriétaires automobiles des sommes faramineuses d’argent en réparation ou en remplacement (23 mai 2020). Le Washington Post note également que « les rats peuvent transmettre des maladies d’origine alimentaire telles que la salmonelle, et leur urine peut également aggraver les allergies et l’asthme ». Les rats peuvent également transmettre directement des maladies plus mortelles telles que l’hantavirus, la fièvre hémorragique, la peste et la tularémie, ainsi que de nombreuses autres maladies indirectement par le biais des puces et des tiques (Lesnuisibles.com).

À cause de leurs péchés et de leur désobéissance, Dieu met en garde les nations de souche israélite qu’Il utiliserait non seulement d’autres nations pour les punir, mais aussi des maladies et des animaux des champs (Lévitique 26 :14-16, 21-25 ; Jérémie 15 :3-4). Jusqu’à présent, nous n’assistons pas à une prolifération de rats aux « proportions bibliques ». Cependant, nous pouvons voir d’après ce qui se passe comment un tel fléau pourrait facilement se développer dans les grandes villes du monde, suite à la disparition des sources de nourriture habituelles de ces rongeurs. Pour en savoir plus sur ce sujet important, voir notre article intitulé « Comprendre les plaies prophétisées à venir ».