Enfants affamés au Royaume-Uni

Commenter cet article

Il y a plus de 70 ans, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a été créé en tant qu’agence pour nourrir les enfants affamés dans le monde entier, en particulier dans les pays en développement. Selon son site web, l’UNICEF a contribué à sauver la vie de plus de 122 millions d’enfants depuis sa création. Aujourd’hui, pour la première fois de son histoire, l’UNICEF nourrit des enfants affamés au Royaume-Uni (fr24news.com, 16 décembre 2020). Selon un sondage réalisé en mai 2020, 17% des enfants au Royaume-Uni sont « en situation d’insécurité alimentaire ». En octobre, près d’un million d’enfants supplémentaires avaient été ajoutés aux programmes des cantines à l’école. Beaucoup d’enfants affamés vivent à Londres et dans les environs. La plupart de ces enfants vivent dans des familles dont les revenus ont été fortement affectés par la pandémie de coronavirus. Bien que les pourcentages d’enfants souffrant de la faim soient beaucoup plus élevés dans les pays en développement, il est inquiétant de voir que les enfants des pays hautement industrialisés tel le Royaume-Uni ont besoin de l’aide d’organisations humanitaires comme l’UNICEF.

Les prophéties bibliques révèlent que les nations de souche israélite comme la Grande-Bretagne subiront de graves conséquences à la fin de cette ère, parce qu’elles se sont détournées de Dieu et de Ses lois. La Bible prévient que Dieu « brisera l’orgueil » de leur puissance (Lévitique 26 :19) et qu’elles finiront par être confrontées à la faim et à la famine, bien pire que ce que nous voyons aujourd’hui (versets 14-15, 26-29 ; Ézéchiel 5 :7-10). Une partie de la mission de l’Église fondée par Jésus-Christ est d’avertir le monde, et en particulier les nations de souche israélite, de se repentir des péchés qui amènent sur eux ces fléaux des temps de la fin prophétisés (voir Ézéchiel 3 et 33). Pour plus d’informations sur ce message d’avertissement, regardez l’émission télévisée « Alerte à la nation » diffusée par Le Monde de Demain.