L’empoisonnement des terres agricoles ! | Le Monde de Demain

L’empoisonnement des terres agricoles !

Commenter cet article

Le journal britannique The Guardian rapporte que l’association américaine EWG (Environmental World Group) a découvert qu’environ 20 millions d’acres de terres agricoles américaines pourraient être contaminées par des PFAS, une catégorie de substances connues sous le nom de « polluants éternels », qui comprend environ 9000 composés utilisés pour rendre des substances résistantes au feu, à l’eau ou à la chaleur (8 mai 2022 ; whatsnow.news, 9 mai 2022). De nombreuses industries utilisent les PFAS dans un large éventail de produits de consommation, ce qui fait que ces substances finissent par se retrouver dans les réseaux d’égouts du pays. Ils pénètrent ensuite dans les terres agricoles par le biais d’engrais obtenus dans les stations d’épuration des eaux usées – des engrais qui sont en fait des boues « reconditionnées » composées d’une combinaison de déchets humains et industriels, dont l’élimination coûte cher.

Les organismes de réglementation n’exigent pas que les boues d’épuration soient testées pour détecter les PFAS. « On pense que toutes les boues d’épuration contiennent ces produits chimiques dangereux », selon The Guardian, « et on a récemment découvert que ces composés contaminaient les cultures, le bétail, l’eau et les humains dans les fermes où des bio solides ont été épandus. » Il a été constaté que les PFAS se retrouvent dans les cultures cultivées dans les sols touchés. Les PFAS ne se décomposent pas facilement, et « sont liés à une myriade de problèmes de santé allant des problèmes de cancer, de thyroïde et de foie aux malformations congénitales » (whatsnow.news, 9 mai 2022).

La Bible montre clairement que Dieu voulait que les êtres humains éliminent leurs déchets loin de leurs espaces de vie (Deutéronome 23 :13). Cependant, la cupidité humaine a inspiré de nombreuses pratiques dont les conséquences à long terme ne sont pas connues ou sont ignorées. Les Écritures révèlent que toute la création soupire et souffre dans l’attente du retour de Jésus-Christ (Romains 8 :19-24). À Son retour, Dieu instituera de bonnes pratiques agricoles qui produiront à la fois abondance et bien-être humain (Amos 9 :13-14). Pour en savoir plus sur l’avenir de nos terres agricoles, ne manquez pas de lire ou d’écouter notre brochure encourageante Le merveilleux monde de demain.