Le liquide de la vie

Commenter cet article

Une des merveilles de la création se trouve tout autour de nous – elle est souvent prise pour acquise et passe inaperçue. Parfois, nous voyons même au travers ! Bien qu’elle soit abondamment présente sur notre planète, c’est une des substances les plus remarquables de l’Univers. De quoi s’agit-il ?


 

Cette merveille s’appelle l’eau, et ses propriétés incroyables sont une indication fascinante de l’intelligence et de la prévoyance de notre Créateur.

La connexion intime entre l’eau et la vie est un point essentiel dans la recherche scientifique de la vie au-delà de la Terre. Nous envoyons des sondes pour trouver de l’eau sur Mars. Nous examinons les spectres lumineux dans l’espace pour trouver des indications révélant des traces d’eau dans l’atmosphère d’exoplanètes. Suite à la découverte récente de ce qui ressemble à des geysers d’eau sur Europa, une des lunes de Jupiter, la NASA essaie de mettre en place une mission spatiale pour envoyer une sonde ou un robot examiner, prospecter et explorer ce monde éloigné.

Pourquoi ?

Les scientifiques s’accordent généralement à dire que l’eau est un élément indispensable à la vie et que le plus grand espoir de trouver la vie dans un autre monde serait de trouver de l’eau.

Pourquoi l’eau est-elle si spéciale ? Quelles propriétés en font une composante aussi fondamentale et essentielle de la vie sur terre – de notre vie ?

Si simple et si compliquée

La composition de l’eau n’est pas particulièrement compliquée. Une molécule d’eau est très simple, elle se compose d’éléments très répandus sur terre. Sa formule chimique est : H2O – deux atomes d’hydrogène et un atome d’oxygène.

Il est surprenant de noter qu’à des températures terrestres normales, l’hydrogène et l’oxygène pris séparément sont des gaz et ils sont très inflammables – voire explosifs. Mais une fois combinés, ils forment de l’eau liquide, que certains utilisent pour éteindre le feu !

Bien que la composition de l’eau soit simple, ses propriétés sont loin d’être banales. À de nombreux égards, cette substance est absolument unique – et elle peut être considérée comme un des matériaux les plus remarquables de toute la création.

Considérez les propriétés thermodynamiques de l’eau. La plupart des substances augmentent de volume en chauffant et rétrécissent en refroidissant… sauf l’eau ! En commençant à baisser la température, l’eau rétrécit comme la plupart des matériaux, mais une fois sous les 4°C, elle commence à augmenter de volume ! Cela signifie qu’en atteignant 0°C, lorsqu’elle gèle entièrement, elle est plus légère que l’eau environnante et elle flotte – contrairement aux autres matériaux qui deviennent plus denses et qui coulent !

Quelle est l’implication de cette propriété étonnante pour notre planète ? Grâce à cette caractéristique peu commune, les étangs, les lacs et les cours d’eau de notre planète ne gèlent jamais entièrement ! Au lieu que toute l’eau se transforme en glace, comme cela se produit avec la plupart des liquides, une couche de glace se forme à la surface. En-dessous, l’eau reste liquide, à des températures supérieures au point de congélation, permettant à la vie aquatique de survivre au froid – et préservant ainsi notre chaîne alimentaire ainsi que la vie sur terre qui en dépend.

La capacité remarquable de l’eau à stocker la chaleur joue aussi un rôle essentiel dans la préservation de la vie sur notre planète. Pendant les mois d’été, les océans et les lacs absorbent une immense quantité de chaleur dégagée par le soleil, ils la stockent et ils régulent les températures du globe. Puis, en hiver, cette énergie est relâchée dans la nature, créant l’effet inverse – elle réchauffe alors l’air en empêchant l’hiver d’être trop froid pour permettre à la vie de subsister.

La remarquable vapeur d’eau !

Il existe une autre propriété essentielle de l’eau que vous ne voyez pas directement – car elle est conçue pour être invisible ! L’atmosphère terrestre contient une forme d’eau à l’état gazeux, appelée vapeur d’eau. À peu près tout ce qui touche au « climat » est en lien avec la vapeur d’eau dans l’atmosphère : condensée sous forme de nuage ou de brouillard, tombant sous forme de pluie, de grêle ou de neige. Comme d’autres substances, l’eau présente dans l’air absorbe la lumière à certaines longueurs d’onde – c.-à-d. que certains types de lumière ne sont pas capables de la traverser. Dans le cas de l’eau, elle bloque des gammes de lumière invisible que nous appelons infrarouges et ultraviolets. En fait, c’est cette capacité de l’eau à absorber les ultraviolets – ou les UV – qui aide les humains à protéger leur peau des dangers potentiels des rayons UV émis par le soleil.

Bien que la vapeur d’eau bloque efficacement la plupart des longueurs d’onde, elle laisse passer malgré tout une bande étroite de lumière : il s’agit de la lumière visible que nous avons besoin de voir ! Chaque couleur de l’arc-en-ciel passe sans problème à travers la vapeur d’eau, rendant l’air transparent comme du cristal à nos yeux et nous permettant de voir le monde qui nous entoure.

L’eau est également un des premiers outils utilisés par la nature – sous forme de torrents, de fortes pluies ou de glace – pour éroder les montagnes, briser les roches et créer un sol riche en nutriments pour la végétation. Arrêtons-nous un instant : comment ces nutriments dans le sol atteignent-ils chaque partie des plantes – chaque branche et chaque feuille ? Prenez par exemple le séquoia californien, le plus grand arbre sur la planète qui atteint parfois plus de 100 m de haut. Comment les nutriments et les minéraux contenus dans le sol arrivent-ils à alimenter de tels géants, en atteignant leur sommet, jour après jour ? Un arbre n’a pas d’ascenseur ou de cœur pour pomper sa sève.

Une fois encore, c’est la puissance de l’eau qui agit. Elle est attirée par les matériaux présents dans les racines et le lien entre les molécules d’eau devient exceptionnellement fort. Grâce à cela, dès qu’un peu d’eau parvient à « escalader » les racines, elle entraîne davantage d’eau après elle ! Cette force d’attraction de l’eau est si forte qu’un séquoia – sans muscle, moteur, pompe ou puissance – peut absorber quatre tonnes d’eau par jour jusqu’à ses feuilles, d’où elle s’évaporera !

La liste pourrait s’allonger encore et encore. À travers ses qualités rares et uniques, l’eau démontre l’amour et l’attention de notre Créateur. Constituée de substances simples, H2O est pourtant très complexe. C’est véritablement un « matériau extraordinaire » qui rend possible toute la vie sur terre.

Des fleuves d’eau vive !

Lorsque Jésus-Christ voulut enseigner à Son audience ce que Dieu donnera à ceux qui croiraient à Ses enseignements et choisiraient le mode de vie qu’Il proposait, Il utilisa l’eau de manière significative pour représenter le Saint-Esprit : « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Écriture » (Jean 7 :37-38). En considérant ce que nous connaissons sur le rôle vital de l’eau dans notre vie physique, est-ce vraiment surprenant que le Christ ait choisi l’eau pour symboliser le merveilleux Esprit de Dieu qui donne la vie ?

Nous devrions remercier Dieu pour la sagesse avec laquelle Il a conçu notre monde, pour en faire un habitat parfait pour l’être humain – où même la substance la plus commune déclare Sa gloire en silence, ou avec le son majestueux des cascades !

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +