Les corps d’enfants envahis par du plastique

Commenter cet article

Entre 2014 et 2017, le ministère allemand de l’Environnement et l’Institut Robert Koch ont examiné des échantillons de sang et d’urine de 2500 enfants. L’étude a trouvé des sous-produits plastiques dans 97% de ces échantillons (Exoportail, 17 septembre 2019). L’un des auteurs de l’étude a déclaré : « Notre étude montre clairement que les ingrédients plastiques, qui sont de plus en plus utilisés dans la vie quotidienne, sont aussi de plus en plus présents dans le corps. »  Les chercheurs se disent « particulièrement préoccupés par les niveaux élevés d’acide perfluorooctanoïque (APDFO) qui ont été trouvés dans l’étude. L’APDFO est un produit chimique extrêmement persistant, bioaccumulable et toxique fréquemment utilisé dans les ustensiles de cuisine antiadhésifs et les vêtements imperméables ». Ces produits sont les plus dangereux pour le système reproducteur et le foie. « Les sous-produits plastiques sont également responsables de la perturbation de la fonction hormonale, ce qui pourrait entraîner l’obésité, des troubles de la reproduction, le cancer et des retards de développement chez les enfants » (Deutsche Welle, 14 septembre 2019). Les enfants les plus jeunes et ceux des familles les plus pauvres avaient les niveaux les plus élevés de particules de plastique dans leur corps.

Le plastique est omniprésent dans notre société du tout-jetable. Aujourd’hui, le plastique pollue les régions sauvages vierges, on le retrouve dans des échantillons de glace à la surface des régions éloignées, et il apparaît maintenant à l’intérieur du corps de nos enfants. Alors que le plastique est peu coûteux à produire et permet aux fabricants et aux consommateurs d’économiser de l’argent, les êtres humains récoltent les conséquences de la pollution par le plastique. L’apôtre Paul note que « la création tout entière soupire » et attend « avec un ardent désir la révélation des fils de Dieu », quand elle sera affranchie par « la liberté de la gloire » (Romains 8 :19-22). Quelle que soit la gravité de la situation actuelle – et quel qu’en soit son niveau – ce verset des Écritures montre qu’il y a une époque meilleure et plus sûre à venir. Pour en savoir plus sur l’espoir réel à venir, lisez notre brochure intitulée Le merveilleux monde de demain.