fbpx La Chine veut relancer la route de la soie | Le Monde de Demain

La Chine veut relancer la route de la soie

Commenter cet article

« Pendant des siècles, les produits chinois ont parcouru des milliers de kilomètres à travers les montagnes et les déserts au centre de l’Asie centrale, en Afghanistan. Pour la première fois, des biens ont été transportés par train. La semaine dernière, lorsque le premier convoi est arrivé à Hairatan, au nord de l’Afghanistan, la Chine a franchi une étape supplémentaire dans le projet de la route de la soie du président Xi Jinping, destiné à renforcer l’influence de son pays le long des anciennes routes commerciales. Pour le président afghan Ashraf  Ghani, ce nouveau lien est également une première avancée vers le rêve de transformer son pays enclavé en plateforme commerciale de l’Asie » (Bloomberg, 11 septembre 2016).

Le président chinois travaille sur une immense voie de communication entre l’Europe et l’Asie appelée la route de la soie moderne – et il a engagé près de 900 milliards d’euros pour que cette route devienne réalité (PBS News Hour, 2 mars 2016). « La Chine met en avant le rôle de la route de la soie pour stimuler l’industrialisation des nations émergeantes prises en sandwich entre l’Orient et l’Occident. Les économistes pensent que cette initiative a la capacité de stimuler la croissance économique en Asie et dans le monde » (Bloomberg, 8 septembre 2016).

Les prophéties bibliques révèlent qu’à la fin des temps, une superpuissance asiatique lancera une immense armée en direction de l’ouest afin d’affronter la bête européenne au Moyen-Orient (Daniel 11 :44 ; Apocalypse 9 :13-18). La Chine jouera probablement un rôle majeur au sein de cette superpuissance asiatique à venir. Pour en apprendre davantage, lisez notre article Le siècle de la Chine ?