La criminalité en Amérique latine et aux Caraïbes

Commenter cet article

Selon une enquête récente, « les citoyens d’Amérique latine et des Caraïbes citent la violence comme première source d’inquiétude, devant le chômage, la santé et d’autres problèmes ». Cette étude montre la nature insidieuse de la criminalité et de la violence. Ces activités illégales font baisser le prix de l’immobilier, réduisent la durée de scolarité des enfants, augmentent le prix des loyers, font baisser la natalité, réduisent le taux de vaccination infantile, ébranlent les institutions publiques, diminuent le nombre d’entrepreneurs et ont un impact négatif sur le produit intérieur brut (CaribbeanNewsNow.com, 28 janvier 2013).

La plupart des nations d’Amérique latine et des Caraïbes sont d’abord sous influence « chrétienne ». Cependant, dans les dernières décennies, ces pays ont « chassé » les valeurs bibliques et ils paient maintenant le prix de ces décisions immorales et égoïstes. Les Écritures déclarent : « Le juste connaît la cause des pauvres, mais le méchant ne comprend pas la science » (Proverbe 29 :7) et « Quand les justes se multiplient, le peuple est dans la joie ; quand le méchant domine, le peuple gémit » (verset 2).

Alors que cette partie du monde « s’éloigne » des valeurs bibliques qu’elle avait autrefois (2 Thessaloniciens 2 :3), nous voyons la souffrance augmenter comme jamais auparavant. Que Dieu hâte le jour où « la terre sera remplie de la connaissance de l’Éternel » (Ésaïe 11 :9) et où la justice sera finalement la loi ! Pour en apprendre davantage sur cette époque à venir, lisez ou relisez notre article La réalité du futur Royaume du Christ.