La Terre Sainte en ébullition !

Commenter cet article

Il y a un peu plus d’une semaine, Israël a attaqué les forces iraniennes basées en Syrie. Une déclaration militaire israélienne fait savoir que l’armée a « été en mesure d’empêcher une tentative de la force Al-Qods [unité d’élite des Gardiens de la révolution] [et milices chiites] de mener une attaque depuis la Syrie contre des cibles dans le nord d’Israël » (Le Monde, 25 août 2019). Le gouvernement israélien a également fait allusion à son implication dans la destruction d’installations de stockage d’armes au nord de Bagdad au cours des dernières semaines. Le Hezbollah, mandataire de l’Iran au Liban, a également accusé Israël d’attaques de drones à Beyrouth il y a deux semaines – attaques qui seraient considérées comme une violation de l’accord qui a mis fin à la guerre israélo-libanaise qui a duré un mois en 2006.  Par ailleurs, « Le dirigeant de Kakhol lavan Benny Gantz [le principal rival politique du Premier ministre et leader du parti Bleu et Blanc] [...] a reçu des informations liées à la sécurité de la part des conseillers militaires du Premier ministre Benjamin Netanyahu [...] Ce compte-rendu [...] pourrait indiquer que le cabinet de sécurité se prépare une possible escalade des hostilités » (Times of Israel, 26 août 2019). Le Premier ministre d’Israël informe régulièrement ses opposants sur différentes questions d’État ; cependant, la décision de fournir à son adversaire des informations militaires secrètes est sans précédent. Certains ont critiqué cette décision comme un coup de force politique, tandis que beaucoup la considèrent comme une action rendue nécessaire par la menace accrue de guerre dans la région, ou comme une action visant à faire savoir aux ennemis d’Israël qu’il est prêt à aller en guerre, si nécessaire.

L’instabilité continue de s’accélérer dans cette région instable du Moyen-Orient à mesure que les esprits s’échauffent, que les tensions s’exacerbent et que la puissance militaire s’accroît dans la région. Alors qu’Israël est considéré par beaucoup de ses voisins comme un envahisseur sioniste et un mandataire des États-Unis, beaucoup en Israël ressentent le besoin de défendre leur pays contre le fait d’être  « jeté à la mer », comme un ancien dirigeant iranien a déjà menacé de le faire autrefois. La prophétie biblique révèle que la Terre Sainte, et Jérusalem en particulier, sera au centre de violences et de provocations sans cesse croissantes à l’approche de la fin des temps. C’est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles Jésus a conseillé à ses disciples de « veiller » sur les événements mondiaux à la lumière des prophéties bibliques à l’approche de Son retour. Pour en savoir plus sur l’impact des événements de la fin des temps en Terre Sainte, assurez-vous de regarder notre émission intitulée « Le destin fascinant de Jérusalem ».