Le Covid-19 et la redéfinition d’un nouvel ordre mondial

Commenter cet article

Le très respecté Foreign Affairs a récemment publié un article sur le rôle émergent des « puissances moyennes » (“Can Middle Powers Lead the World Out of the Pandemic ?”, 18 juin 2020). Vers la fin de l’article, l’auteur Bruce Jones fait l’observation suivante, qui donne à réfléchir, concernant la pandémie : « Avec les États-Unis embourbés dans un dysfonctionnement interne et la Chine actuellement incapable du type de largesses diplomatiques qu’exige le leadership mondial en matière de santé publique, les puissances moyennes devront montrer la voie pour sortir de la crise ». Ces « puissances moyennes » sont de grandes nations indépendantes qui comblent le vide laissé par les superpuissances mondiales. Ces nations comprennent l’Allemagne, la France, le Royaume-Uni, le Canada, le Japon et quelques autres pays de l’Union européenne. Ces pays progressent et montrent l’exemple en matière de leadership financier et de santé publique suite à la pandémie. Ils ont même été chargés d’amener les superpuissances à la table des négociations afin de faire progresser les initiatives mondiales.

Les prophéties bibliques révèlent que l’une de ces puissances moyennes – l’Allemagne – poursuivra son ascension sur la scène mondiale, en jouant un impact économique et militaire encore plus important. L’Amérique ayant promis de retirer un tiers de ses troupes de protection du sol allemand, l’Allemagne sera contrainte de se militariser plus rapidement que prévu (L’Écho, 8 juin 2020). La nation s’est à plusieurs reprises retrouvée dans le vide laissé par les États-Unis en matière de leadership, et l’influence allemande continue à croître. Ceux qui étudient les prophéties bibliques savent combien il est important de surveiller l’Allemagne – la nation qui un jour sera à la tête du monde pour un temps. Pour plus d’informations sur le rôle de l’Allemagne dans la prophétie de la fin des temps, n’oubliez pas de lire « Allemagne : un quatrième Reich ?  »