Les menaces de la Turquie pourraient-elles enflammer le Moyen-Orient ?

Commenter cet article

La Turquie et son président, Recep Tayyip Erdogan, s’éloignent de l’UE et de l’Occident depuis un certain temps. Le président Erdogan a récemment annoncé que la basilique Sainte-Sophie d’Istanbul redeviendrait une mosquée, au grand désarroi du pape (fr24news.com, 13 juillet 2020). Cette structure imposante, construite par Justinien au VIe siècle, fut tour à tour une basilique chrétienne, une mosquée, un musée, et va maintenant être récupérée par les musulmans. Récemment, la Direction des affaires religieuses de la Turquie a publiquement proclamé sa volonté d’unir la communauté islamique contre l’État d’Israël (i24news.tv, 15 juin 2020). M. Erdogan a également fait le vœu de « libérer » la mosquée al-Aqsa sur le Mont du Temple de Jérusalem. La mosquée et le Mont du Temple sont actuellement sous autorité palestinienne/arabe, mais les commentateurs pensent que M. Erdogan a l’intention de libérer toute la vieille ville de Jérusalem du contrôle israélien (fr.timesofisrael.com, 15 juillet 2020).

Les prophéties bibliques révèlent que Jérusalem serait une source de troubles – une « coupe d’étourdissement » – pour les nations environnantes et une « pierre pesante » pour tous les peuples qui s’y trouveraient impliqués (Zacharie 12 :2-3). Jésus prédit que Jérusalem serait environnée par des armées juste avant Son retour à la fin de cette ère (Luc 21 :20-22, Ostervald). Aujourd’hui, les nations arabes veulent reprendre le contrôle de Jérusalem, mais Israël, le Vatican et les nations européennes ne les laisseront pas faire aisément. Bien que les menaces de la Turquie n’apportent pas de résultats immédiats, elles pourraient conduire à des événements qui réaliseront ces antiques prophéties. Pour en savoir plus sur l’avenir de Jérusalem, de l’Europe et du Moyen-Orient, n’oubliez pas de visionner notre émission « Le destin fascinant de Jérusalem ».