Les risques sanitaires liés aux tatouages

Commenter cet article

« Les tatouages sont plus populaires que jamais. Environ la moitié des jeunes de la génération Y en ont un, ainsi que 36% de ceux de la génération X […] Le nombre d’Américains ayant au moins un tatouage a augmenté de 50% au cours des quatre dernières années » (Time, 5 avril 2017).

Des recherches sur les risques potentiels pour la santé ont été effectuées suite à l’augmentation de ce phénomène. Ces études montrent que les tatouages peuvent affecter à la fois le refroidissement du corps (au moyen de la transpiration) et la réabsorption minérale. Cette pratique est liée à l’apparition de cancers lorsque des tumeurs sont présentes dans la peau au moment du tatouage. Cela peut aussi augmenter le risque de cancer de la peau et l’encre utilisée peut devenir un vecteur de diffusion pour les infections bactériennes (ibid.). Enfin, de nombreux autres risques ne sont pas encore connus.

Jadis, Dieu avait interdit à Son peuple de se tatouer – à la fois pour leur bien, mais aussi afin que Son peuple élu soit saint et devienne un exemple pour les autres nations (Lévitique 19 :28 ; Deutéronome 10 :12-13 ; 14 :1-2). La Bible déclare que nous avons été créés à l’image de Dieu (Genèse 1 :26-27) et que notre corps ne nous appartient pas (1 Corinthiens 6 :19). Ainsi, Dieu s’attend à ce que nous n’abîmions pas notre corps. Pour approfondir ce sujet, assurez-vous de lire notre article Pensez avant de vous tatouer !