Mort des abeilles en Amazonie

Commenter cet article

Le magazine GEO a rapporté de terribles nouvelles du Brésil, révélant que les apiculteurs ont perdu plus d’un demi-milliard d’abeilles en seulement trois mois (22 août 2019). Pour beaucoup, la mort évoque l’effondrement d’une colonie. Cependant, les symptômes habituels de l’effondrement d’une colonie ne sont pas évidents avec leur mort au Brésil. Normalement, lorsque la colonie s’effondre, les abeilles disparaissent tout simplement de leurs ruches. Au Brésil, les abeilles meurent « sur place ». Depuis le début de l’année, le Brésil a rapidement mis sur le marché près de 300 nouveaux produits, dont certains sont connus pour être mortels pour les abeilles et sont strictement réglementés ou interdits dans les autres pays. En fait, de nombreux experts croient que la mort massive des abeilles est probablement liée aux pesticides, et ces produits chimiques pourraient tuer plus que les abeilles domestiques élevées par des apiculteurs professionnels. Les abeilles sont nécessaires à la pollinisation d’environ un tiers de toute la nourriture cultivée pour la consommation humaine. Certaines de ces cultures peuvent survivre sans pollinisation par les abeilles, mais leur production diminue considérablement. D’autres cultures ne peuvent se multiplier sans l’aide des abeilles.

La Bible fait remarquer que, de nos jours, « la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l’enfantement » (Romains 8 :22). Pourtant, les prophéties bibliques révèlent aussi que « avec l’espérance qu’elle aussi sera affranchie de la servitude de la corruption, pour avoir part à la liberté de la gloire des enfants de Dieu » (verset 21). La façon dont nous gérons notre environnement nous rappelle que l’humanité peut, à bien des égards, contribuer à sa propre destruction par son manque de prévoyance et de sagesse. Mais Dieu dit clairement que ce sont nos péchés qui, en fin de compte, apporteront un châtiment dévastateur à notre production alimentaire et à notre environnement (Lévitique 26 :19-20 ; Osée 4 :1-3). Lorsque les êtres humains ne parviennent pas à obéir à leur Créateur, même la création commence à en souffrir. Cependant, la bonne nouvelle est que Jésus-Christ reviendra et Il restaurera la Terre (Actes 3 :19-21). Pour en savoir plus sur ce que sera notre monde lorsque ce projet de restauration globale sera mis en place, assurez-vous de lire notre brochure intitulée Le merveilleux monde de demain.