Près d’un milliard de personnes souffrent de faim chronique

Commenter cet article

L’objectif des Nations unies d’éradiquer la faim dans le monde d’ici 2030 ne sera probablement pas atteint (WHO, 15 juillet 2019). Son récent rapport estime que 820 millions de personnes dans le monde souffrent de faim chronique. Près de 150 millions de celles souffrant de la faim sont des enfants dont la croissance est retardée par une mauvaise alimentation. Un récent rapport de l’ONU « estime que plus de 2 milliards de personnes, principalement dans les pays à revenu faible ou intermédiaire, n’ont pas régulièrement accès à une alimentation saine, nutritive et en quantité suffisante. » Le rapport poursuit : « La plupart des personnes sous-alimentées (plus de 500 millions) vivent en Asie […] et en Afrique subsaharienne [260 millions]. »  Les facteurs qui contribuent à la malnutrition mondiale comprennent la guerre, la famine, les conditions météorologiques extrêmes et la pauvreté.  Les aliments plus sains sont généralement plus chers, de sorte que les pauvres mangent des aliments beaucoup moins nutritifs. Cette année seulement, des pluies extrêmes ainsi que des sécheresses intenses et plus fréquentes provoquent de mauvaises récoltes dans le monde entier.

Les prophéties bibliques révèlent qu’à mesure que nous approchons de la fin de cette ère, les pénuries alimentaires – et la faim qui en découle – continueront d’augmenter, provoquant finalement la mort d’un nombre extrêmement important de personnes (Apocalypse 6 :5-8). Cependant, les prophéties bibliques déclarent également que le temps viendra, après le retour de Jésus-Christ, où l’abondance de nourriture sera la norme ! Ce sera une époque où il y aura tant de nourriture que « le laboureur suivra de près le moissonneur » (Amos 9 :13). Pour en savoir plus sur cette période d’abondance à venir, lisez Le merveilleux Monde de Demain.