Projet de loi nigériane sur les “discours de haine”

Commenter cet article

Les « discours de haine » sont des slogans internationaux qui se répandent rapidement et qui gagnent du terrain dans les assemblées législatives du monde entier. Par conséquent, les dispositions relatives à la liberté d’expression dans les constitutions et les codes juridiques du monde entier sont attaquées. Des mots et des expressions qui étaient considérés comme justes et légaux il y a plusieurs décennies, voire plusieurs siècles, sont contestés et déclarés menaçants et illégaux.  Aujourd’hui, en réaction à la façon dont les réseaux sociaux ont été utilisés pour fomenter la violence à travers le pays, le Nigeria est sur le point de devenir l’une des nations leaders dans le mouvement des « discours de haine ». Le Sénat nigérian a proposé une loi qui stipule que toute personne reconnue coupable d’avoir diffusé certains types de discours puisse être emprisonnée à vie, même exécutée par pendaison si on reconnaît que son discours a causé la mort (Deutsche Welle, 26 novembre 2019 ; Amnesty.fr, 5 décembre 2019). Des lois sévères sur les discours de haine seront également rédigées et appliquées aux médias de radiodiffusion, en particulier les médias indépendants.

Bien que ces lois puissent être formulées avec un désir sincère de prévenir l’incitation à la haine et à la violence, elles ont aussi des ramifications plus inquiétantes. Dans certains pays, les lois sur les « discours de haine » sont maintenant utilisées par certains militants et politiciens pour faire taire toute référence aux valeurs morales bibliques qui s’opposent à leurs programmes licencieux et immoraux. Dans de tels pays, cela signifie que prêcher l’Évangile et diffuser les enseignements de Jésus-Christ ou faire référence aux prophéties bibliques concernant la fin des temps deviendra de plus en plus difficile. La Bible a prédit que le temps viendra où il y aura « la famine [...] d’entendre les paroles de l’Éternel » (Amos 8 :11). L’apparition et la diffusion rapide de ces lois de « discours haineux » pourraient constituer un outil utilisé par certains pour accomplir cette ancienne prophétie. Pour en savoir plus sur les événements de la fin des temps prophétisés, assurez-vous de lire notre article intitulé « Une famine de la parole de l’Éternel ».