Résiliation d’un contrat d’une Église suite à une allégation de “discours haineux”

Commenter cet article

Après s’être réunis plus d’un an dans un édifice municipal à Toronto, les Christ’s Forgiveness Ministries (CFM) ont récemment reçu un avis de rupture de contrat les informant qu’ils ne pouvaient plus se réunir dans leurs locaux – avec effet immédiat (LifeSiteNews, 21 novembre 2019). Le mail du gestionnaire de l’immeuble expliquait que les CFM étaient « en violation de la politique de la ville sur les activités haineuses ». L’avis informait également cette entité religieuse qu’elle ne pourrait plus louer de salle de réunion dans aucun établissement géré par la ville. Le pasteur des CFM détient un palmarès d’actions provocatrices à Toronto, mais il serait difficile de qualifier de « haine » ses actions. Il est vrai que la société se dirige rapidement sur une voie où les vérités bibliques et la morale biblique sont automatiquement attaquées parce qu’elles sont offensantes et considérées comme des « discours de haine » – même si elles sont prononcées avec amour.

Bien que le Psaume 52 concerne une situation spécifique dans la vie du roi David, celui-ci mentionne également le mal inhérent au cœur de l’humanité sous l’influence de Satan : « Tu aimes le mal plutôt que le bien, le mensonge plutôt que la droiture » (Psaume 52 :5). Malheureusement, cette condition est de plus en plus visible dans nos sociétés antichrétiennes actuelles, et elle ressemble fort aux attitudes que le prophète Ésaïe avait prédit concernant les nations de souche israélite dans les derniers jours, quand les gens diraient: « Ne nous prophétisez pas des vérités ; dites-nous des choses flatteuses, prophétisez des chimères » (Ésaïe 30 :10). Ce que beaucoup ne réalisent pas aujourd’hui, c’est qu’une force maléfique œuvre dans le monde sous l’influence de Satan le diable, que les Écritures appellent menteur (Jean 8:44) et « dieu de ce siècle » (2 Corinthiens 4 :4) et qui a séduit le monde entier en faisant croire que la Bible est remplie de discours de haine (Apocalypse 12 :9) – un mensonge qui empêche l’humanité de voir les bienfaits du mode de vie de Dieu, abondant et rempli d’amour (Jean 10 :10 ; 14 :6). Pour en savoir plus sur ce que l’avenir réserve à l’humanité, lisez notre brochure intitulée Le merveilleux monde de demain.