Recrudescence d’Ebola en Afrique !

Le bureau Nouvelles et Prophéties
Commenter cet article

Il y a maintenant plus de 2.000 cas d’Ebola en République démocratique du Congo en Afrique et plus de 1.300 décès suite à l’épidémie actuelle. « Le nombre de nouveaux cas d’Ebola a triplé ces derniers mois, selon les organisations humanitaires. » Il y a 15 à 20 nouveaux cas de la maladie chaque jour (Deutsche Welle, 4 juin 2019 ; 24 heures.ch, 12 juin 2019). Les professionnels de la santé ont du mal à atteindre les personnes infectées à cause de la méfiance, et par conséquent, les deux tiers de ceux qui se rendent dans les centres de mise en quarantaine affectés par la maladie mourront ! Le Congo est également un pays déchiré par la guerre où les combats se poursuivent, rendant les déplacements quotidiens du personnel de soins de santé difficiles et dangereux. L’épidémie d’Ebola s’est maintenant propagée de l’autre côté de la frontière en Ouganda et semble être « la deuxième  plus grave dans l’histoire de la maladie » (Le Point, 5 juin 2019). Ebola est un virus transmis par les chauves-souris frugivores. Une fois introduit dans une population humaine, le virus se propage généralement par contact avec du sang ou d’autres liquides organiques provenant d’une personne infectée. Le simple contact avec un cadavre suffit à propager la maladie aux vivants. Il faut prendre grand soin d’enlever et d’enterrer le corps d’une personne qui meurt d’Ebola, ou la maladie peut facilement se propager.

Il y a très longtemps, Dieu transmit des directives très claires pour éviter l’infection par les fluides corporels d’une personne ou d’un animal malade ou mort (Lévitique 11 :31-40 ; Lévitique 13). Ces instructions impliquent la mise en quarantaine d’une personne malade et le lavage à grande eau lorsqu’on touche un cadavre, des liquides ou des vêtements lui appartenant. Ironiquement, si ces anciennes pratiques bibliques de santé publique étaient comprises et mises en pratique aujourd’hui, la propagation des maladies infectieuses – y compris Ebola – pourrait être grandement réduite. Pour en savoir plus sur la façon d’endiguer la recrudescence d’Ebola, lisez notre article « L’épidémie d’Ebola était-elle évitable ? »