Résistance mortelle aux antibiotiques – Des dangers à l’horizon

Le bureau Nouvelles et Prophéties
Commenter cet article

L’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) en Grande-Bretagne vient de publier un nouvel avertissement sur la résistance aux antibiotiques (The Guardian, 7 novembre 2018). Bien que de tels avertissements aient été déclamés depuis des décennies, les nouvelles recherches de l’OCDE sont accablantes. « Plus de 90.000 personnes en Grande-Bretagne pourraient mourir au cours des trois prochaines décennies si rien n’était fait pour stopper l’augmentation de la résistance aux antibiotiques. » L’OCDE estime également que « d’ici 2050 près de 2,4 millions personnes pourraient mourir en Europe, en Amérique du Nord et en Australie si on n’arrive pas à enrayer l’antibiorésistance » (98.5 FM.ca, 7 novembre 2018), considérée comme étant « l’une des plus grandes menaces à la médecine moderne » (The Guardian, 7 novembre 2018). Les nations de l’Europe du Sud pourraient ressentir l’impact de cette épidémie de résistance aux médicaments beaucoup plus tôt que les autres nations. Ironiquement, certaines des actions les plus importantes pouvant réduire cette résistance aux antibiotiques sont assez simples et consistent, pour les professionnels de la santé, à se laver régulièrement les mains tout en prescrivant moins souvent des antibiotiques. 

Sur le plan prophétique, Jésus-Christ avertit que « les épidémies » (les maladies) seraient l’un des signes de la fin des temps (Luc 21 :11). Les infections résistantes aux antibiotiques pourraient constituer l’une des épidémies qui ont été prophétisées. Pour en savoir davantage concernant cette crise à venir, lisez notre article intitulé : « Superbactéries ! »