Sydney sous les eaux ! | Le Monde de Demain

Sydney sous les eaux !

Commenter cet article

Les autorités australiennes ont émis des ordres d’évacuation pour 50.000 résidents de Sydney cette semaine en réponse à de graves inondations (L’Express, 5 juillet 2022). Certaines parties de la plus grande ville d’Australie ont reçu l’équivalent de huit mois de pluie, soit près d’un mètre, en quatre jours ! Les habitants de 50 autres zones autour de la ville ont été avertis de se préparer à être évacués. La côte est de l’Australie a subi quatre inondations majeures au cours des 18 derniers mois, et même si la pluie s’est arrêtée, les crues devraient continuer à monter au fur et à mesure que les rivières se drainent (France24, 4 juillet 2022).

Alors que les habitants se remettent d’une nouvelle inondation et des nouvelles destructions d’habitations et d’entreprises, les experts pensent que ce cycle climatique actuel se poursuivra tout au long de l’année 2022. Les météorologues et les climatologues attribuent les systèmes météorologiques actuels au réchauffement de la planète. En effet, la Bible révèle qu’à la fin de l’ère, des phénomènes météorologiques se développeront et puniront les nations de souche israélite qui rejettent Dieu. « L’Éternel te frappera de langueur, de fièvre, d’inflammation [...] de dessèchement, de jaunisse et de gangrène [ou « nielle », souvent le résultat d’une inondation], qui te poursuivront jusqu’à ce que tu périsses » (Deutéronome 28 :22). La Bible indique que Dieu punira les nations désobéissantes par les fléaux contrastés que sont les pluies diluviennes et les inondations, d’une part, et la chaleur intense et la sécheresse, d’autre part (Amos 4 :7-9). Cette région de l’Australie a connu une sécheresse de plusieurs années, elle est maintenant frappée par des inondations répétées. Si nos nations se repentaient et obéissaient à Dieu, Il leur apporterait des bénédictions et de la pluie en temps voulu (Lévitique 26 :4). Pour en savoir plus sur l’intervention divine sur le climat, lisez ou écoutez Qui contrôle le temps ?