Transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem !

Commenter cet article

Comme prévu, le Président Trump a annoncé que les États-Unis allaient déplacer leur ambassade de Tel-Aviv à Jérusalem, en Israël – transfert qui prendra probablement trois à quatre ans (Times of Israel, 8 décembre 2017 ; Actualité juive, 7 décembre 2017). Cette démarche, ainsi que la déclaration ouverte de M. Trump, selon laquelle Jérusalem est la capitale d’Israël (une réalité que d’autres nations ne reconnaissent pas ouvertement), pourraient mettre un terme au processus de paix à deux États entre Israël et les Palestiniens. « Manuel Hassassian, représentant de l’Autorité nationale palestinienne au Royaume-Uni […] a annoncé, lors d’une entrevue à la BBC, que l’annonce du président des États-Unis signifiait un “baiser de la mort pour la solution pacifique de la cohabitation des États” [...] [c’est] une “déclaration de guerre” [diplomatiquement parlant] » (Démotivateur.fr, 6 décembre 2017). Le royaume saoudien est « fermement opposé à toute reconnaissance de Jérusalem comme capitale d’Israël […] Une telle décision provoquerait les sentiments des musulmans partout dans le monde » (Huffington Post-Québec, 5 décembre 2017). Le leader du Hamas a également prévenu que « cette décision est un pari non calculé qui n’aura pas de limite à la réaction palestinienne, arabe et musulmane […] Nous demandons la mise à l’arrêt total de cette décision parce que cela inaugurera le début d’une période de terribles transformations, non seulement au niveau palestinien, mais dans l’ensemble de la région » (Al Jazeera, 6 décembre 2017).

Jérusalem a toujours connu une histoire difficile et sanglante, et cela n’est pas prêt de changer de sitôt. Alors que les prophéties bibliques révèlent que Jérusalem deviendra un jour la capitale du gouvernement de Dieu ici-bas, elles affirment que Jérusalem deviendra une « coupe d’étourdissement » et une « pierre pesante » pour les nations environnantes (Zacharie 12 :2-4). En outre, les prophéties bibliques indiquent qu’une puissance européenne occupera militairement Jérusalem juste avant que Jésus-Christ ne revienne sur cette Terre (Daniel 11 :40-43). Jérusalem est la ville par excellence pour les chrétiens, les juifs et les musulmans, et elle continuera d’être une poudrière jusqu’au retour de Christ. Dieu ordonne à Son peuple de prier pour « la paix de Jérusalem » (Psaume 122 :6) et pour l’époque où le Christ régnera enfin dans la justice à partir de cette ville. Pour en savoir plus sur l’avenir incroyable et pourtant passionnant de Jérusalem, veuillez regarder notre émission : « Le destin fascinant de Jérusalem ».