fbpx Notes de veille | Le Monde de Demain

Notes de veille

Commenter cet article

« Ce que je vous dis, je le dis à tous : Veillez » (Marc 13 :37).

Les lois dominicales, l’environnement et le Vatican

Après avoir écrit l’encyclique Laudato si’ en 2015, le pape François a lancé en mai 2021 un plan d’action éponyme « visant à mettre en œuvre la durabilité environnementale […] “qui puisse transformer notre façon d’habiter le monde” ». Le pape a déclaré dans un message vidéo : « Notre égoïsme, notre indifférence et nos manières irresponsables menacent l’avenir de nos enfants […] Dépassons la tentation de l’égoïsme qui nous rend prédateurs des ressources, cultivons le respect des dons de la Terre et de la création, inaugurons un style de vie et une société enfin éco-durable. » Selon un responsable du Vatican, le plan est conçu pour durer sept ans en raison de la signification biblique de ce chiffre, avant d’expliquer que « la première année de l’initiative sera consacrée à “l’élaboration de plans d’action concrets”, suivie de “cinq années d’actions concrètes”, la dernière année étant consacrée à “louer et remercier Dieu” » (ACI Afrique, 25 mai 2021).

L’idée est de commencer par les Églises et les organisations catholiques, puis de faire appel à d’autres dénominations et organisations religieuses, pour finalement impliquer le monde entier. Un jour de repos hebdomadaire obligatoire fait partie intégrante du plan. « L’encyclique du pape demande que le dimanche soit mis en œuvre comme jour de repos hebdomadaire pour sauver l’environnement » (OpenPr.com, 11 décembre 2020).

Les prophéties bibliques annoncent la montée en puissance d’une « bête » européenne à la fin des temps. Il s’agira d’un puissant leader politique, militaire et économique qui travaillera de concert avec un éminent chef religieux. En fin de compte, ce dernier fera en sorte « que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçoivent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne puisse acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête, ou le nombre de son nom » (Apocalypse 13 :16-17). Le plan d’action du pape François pourrait bien contribuer à atteindre cet objectif. Si vous ne l’avez pas encore fait, lisez notre article « Robert Schuman, le “vénérable” » (page 10 de cette revue) pour découvrir un autre exemple de l’implication politique actuelle du Vatican.

Un vide du pouvoir menace la stabilité européenne

Le journaliste économique Wolfgang Münchau a récemment écrit dans The Spectator que « nous assistons à la naissance d’une nouvelle espèce d’euroscepticisme […] Tout cela représente un moment de grand danger pour l’UE » (3 juillet 2021). Münchau faisait référence au manque de respect croissant envers la chancelière allemande sortante Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron – et à l’impact de leur rôle sur l’avenir de l’Union européenne.

Dans son article, Münchau souligna les nombreuses bévues politiques commises par la chancelière au cours de ses 16 années de mandat. Elle laisse également un parti politique dans la tourmente. Münchau posa une question significative sur l’avenir de l’UE : « Puisque ni Merkel ni Macron ne peuvent “diriger” l’Europe, alors qui peut y arriver ? Regardez la liste de leurs successeurs potentiels en Allemagne et en France. Il n’y a personne d’autre à l’horizon. L’avenir de l’UE dépend donc de son sevrage de l’illusion du couple franco-allemand. »

Malgré ce vide du pouvoir actuel, les prophéties bibliques révèlent que l’Allemagne jouera un rôle important dans l’avenir de l’Europe. Bien qu’il n’y ait « personne d’autre à l’horizon » pour l’instant, il est certain que quelqu’un attend en coulisses ou apparaîtra bientôt. Un vieux dicton dit que « la nature a horreur du vide ». Les nations et les peuples sont toujours mal à l’aise lorsqu’il y a un vide du pouvoir.

La Bible prévient qu’à la fin des temps, un dirigeant puissant et égocentrique apparaîtra en Europe, plus précisément en Allemagne. Il « fera ce qu’il voudra ; il s’élèvera, il se glorifiera au-dessus de tous les dieux » (Daniel 11 :36). Il contribuera à unifier « dix rois » (dix dirigeants) en Europe qui lui remettront « leur puissance et leur autorité » pour un bref moment (voir Apocalypse 17). Il sera également soutenu par un éminent chef religieux. Ceux qui étudient les prophéties bibliques doivent surveiller l’apparition d’un puissant dirigeant qui formera un noyau dur de nations européennes.

Le tabac : cet assassin que beaucoup ignorent

Au 31 août de cette année, plus de 4,5 millions de décès liés au Covid-19 ont été signalés officiellement dans le monde depuis le début de la pandémie. Ce virus a pris la planète en otage pendant près de deux ans. Mais, saviez-vous qu’un agent pathogène légal fait plus de 8 millions de morts par an ? Eh oui, comme vous l’avez probablement deviné, il s’agit de la cigarette et du tabac ! Le monde compte plus de 1,3 milliard de fumeurs, un nombre en hausse constante, et le tabagisme « fait plus de 8 millions de morts chaque année » (OMS, 26 juillet 2021).

C’est un fléau pour tous les groupes d’âge, toutes les races et toutes les nationalités. La majorité des fumeurs (89%) ont commencé avant l’âge de 25 ans. Passé cette limite, rares sont ceux qui semblent vouloir adopter cette habitude létale. « Les dix pays comptant le plus grand nombre de fumeurs de tabac en 2019, comprenant ensemble près des deux tiers de la population mondiale de fumeurs de tabac, sont la Chine, l’Inde, l’Indonésie, les États-Unis, la Russie, le Bangladesh, le Japon, la Turquie, le Vietnam et les Philippines ; un fumeur de tabac actuel sur trois (341 millions) vit en Chine » (Cision, 31 mai 2021).

La cigarette est un produit unique en son genre. En effet, « deux fumeurs sur trois vont mourir d’une maladie provoquée par le tabagisme. Un nombre terrifiant et bien plus élevé que ce que les scientifiques prévoyaient jusqu’à présent » (Top Santé, 27 février 2015). Les cigarettes sont scientifiquement conçues pour rendre les fumeurs dépendants à vie, engendrant de grandes souffrances, voire la mort. Le tabac rend les consommateurs vulnérables à un grand nombre de maladies, dont le cancer, et il augmente considérablement le risque de décès.

La Bible nous ordonne de prendre soin de notre corps, car il ne nous appartient pas (1 Corinthiens 6 :19), puis nous lisons au verset suivant : « Car vous avez été rachetés à un grand prix. Glorifiez donc Dieu dans votre corps et dans votre esprit, qui appartiennent à Dieu. » Non seulement la cigarette est mortelle, mais c’est aussi une substance vers laquelle beaucoup se tournent pour obtenir un sentiment artificiel de paix, de soulagement du stress et de sécurité. Sans le vouloir, beaucoup font de la cigarette leur sauveur, transgressant ainsi le premier commandement. Dans nos sociétés actuelles, cette dépendance létale, qui détruit le corps donné par Dieu, est malheureusement acceptée comme étant normale et comme un droit individuel.

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +