De merveilleux diamants

Commenter cet article

Avez-vous déjà approché un diamant vraiment gros et merveilleux ? Un diamant de « niveau F sur l’échelle GIA » est considéré comme parfait. Ce sont les diamants les plus rares au monde, ne présentant aucune imperfection visible interne ou externe. Les « niveau F » de 3 ou 4 carats se chiffrent entre 200.000€ et 230.000€, parfois plus. Mais ces diamants ne sont que des poussières sans importance par rapport aux diamants que le Créateur Dieu possède. Ses diamants se trouvent à des milliers de kilomètres d’ici – et ils chantent pour Lui !

Un gros diamant pour une bague de fiançailles fait souvent 2 ou 3 carats. Le plus grand diamant connu sur Terre est le Golden Jubilee de couleur brune, qui fait 546 carats. Mais les diamants célestes de Dieu font plus de 10 milliards de milliards de carats !

Un diamant de 3 carats fait environ 8 mm de large. Mais les diamants célestes de Dieu font environ 4000 km de large – environ la taille de tout le continent australien !

Les diamants terrestres pèsent quelques grammes. Les diamants célestes de Dieu pèsent plus de 2 quadrillons de tonnes ! Et il en existe des milliards et des milliards ! Ce sont de véritables diamants, des cœurs hyper-compacts d’anciennes étoiles. Ils sont constitués de carbone cristallisé. Nous les connaissons sous le nom de naines blanches. Ce sont des diamants radieux. Et ils chantent pour leur Créateur – comme les Écritures le proclament.

Dans les Écritures, les anges et les étoiles sont souvent associés, et les termes sont parfois interchangeables. Mais la signification de certains passages pourrait être plus littérale que beaucoup ne le pensent. Job 38 :7 révèle qu’au moment où Dieu posa les fondations de la Terre, « les étoiles du matin éclataient en chants d’allégresse, et que tous les fils de Dieu poussaient des cris de joie ». Bien entendu, les anges se réjouirent lorsqu’ils virent la création de l’univers physique par Dieu. Mais qu’en est-il des véritables étoiles dans le ciel ?

Les astronomes actuels savent depuis longtemps que les étoiles « chantent ». Et les naines blanches ne sont pas différentes des autres. Ces énormes diamants cosmiques résonnent perpétuellement dans les profondeurs de l’univers, en émettant des « ondes sonores » subsoniques oscillant entre des fréquences de 0,01 et 0,001 cycle par seconde. Ces basses fréquences sont bien en-dessous de ce que l’oreille humaine peut entendre. Les scientifiques doivent accélérer deux à trois jours de « son » produit par ces étoiles pour réussir à produire quelques secondes de son audible.

Oui, « les cieux publient (littéralement) sa justice » (Psaume 97 :6). Le mot hébreu « publient », mentionné dans ce verset, est nagad. Ce même mot est utilisé dans d’autres versets, comme Psaume 9 :11, et il signifie « chanter des louanges ».

Ésaïe 44 :23 (“Cieux, jetez des cris de joie !” – traduction Ostervald) utilise le mot hébreu ranan signifiant « éclater en cris de joie » et « manifester bruyamment son exaltation ». Oui, les étoiles « éclatent en cris de joie » (Ésaïe 44 :23) et elles « louent » Dieu (Psaume 148 :3).

Combien Dieu possède-t-Il de ces merveilleux diamants célestes ? De ce que nous en savons, plusieurs milliards de milliards. Mais leur nombre est peut-être infini. Les scientifiques actuels ont compris depuis longtemps que l’univers continue de s’étendre rapidement, ou de « s’agrandir », comme la conjugaison au temps présent du verbe natah le montre dans Ésaïe 42 :5 et Jérémie 51 :15. Ésaïe révèle que l’agrandissement de Son gouvernement (et de Son empire) est « sans fin » (Ésaïe 9 :7).

Voici l’image d’une naine blanche, à des milliers de kilomètres de nous. Cette image provient de la NASA :

Crédit photo : NASA, ESA, H. Bond (STScI) and M. Barstow (University of Leicester)

Ce diamant céleste est une naine blanche appelée « BPM 37093 » et faisant partie de la constellation du Centaure que voici :

NASA/JPL-Caltech/E. Churchwell (University of Wisconsin, Madison)

Les cieux racontent la gloire de Dieu (Psaumes 19:1; 97:6). Et toutes les œuvres de Ses mains, y compris ces majestueux diamants célestes qui chantent, seront un jour données comme héritage à ceux qui auront réellement accepté Jésus-Christ comme leur Seigneur vivant et leur Souverain Sacrificateur, à ceux qui auront vaincu et qui auront reçu le don de la vie éternelle (Romains 6 :23 ; 8 :16-17 ; Hébreux 2 :8).

Pour en apprendre davantage au sujet de cet univers majestueux et de la formidable destinée qui attend ceux qui acceptent l’appel de Dieu, lisez nos articles suivants : « L’origine de l’univers », « D’où vient l’univers ? » et « Dominerons-nous l’espace ? »