Dominerons-nous l’espace ?

Commenter cet article

L’immensité de l’univers nous intrigue. Celui-ci semble nous inviter à l’explorer. L’homme a posé un pied sur la lune, mais arriverons-nous sur Mars – ou au-delà ? Quel sera notre avenir dans l’univers ? Irez-vous un jour dans l’espace ?


En 1958, l’Union soviétique débuta la « course de l’espace » en lançant le satellite « Spoutnik ». Au départ, les États-Unis avaient du retard, mais ils reprirent de l’avance avec la conquête de la lune, en juillet 1969. Aujourd’hui, quelques décennies plus tard, la Russie, les États-Unis et d’autres nations coopèrent pour une station spatiale internationale.

Les scientifiques et les astronautes établissent des plans pour envoyer une fusée sur Mars. Dieu envisage-t-Il cela pour nous ? Pourrons-nous dominer l’immensité de l’espace ? La Bible fait des déclarations surprenantes au sujet de votre ultime destinée et de votre place dans l’univers. Vous devez connaître cette destinée, et pourquoi vous êtes né ! Vous devez savoir ce que la Bible révèle sur l’incroyable potentiel de l’homme !

Dieu a en vue un avenir extraordinaire pour nous, plus enthousiasmant et plus fantastique qu’aucune épopée de science fiction jamais écrite. Cependant, le magnifique plan divin ne relève pas de la fiction ! Il répond précisément à la question : « Dominerons-nous l’espace ? »

Rêves et désirs

En mars 2000, Mission to Mars fut le titre qui eut le plus d’audience aux États-Unis chez les amateurs de films. Selon l’agence de sondage américaine Zogby, 38% d’Américains aimeraient se rendre sur Mars (Reuters/Zogby, 15 mars 2000). Un autre sondage Zogby révèle que 59% des Américains adultes pensent que l’homme prendra possession de Mars dans les 25 ans à venir. Seulement 24% disent que l’homme n’arrivera jamais sur Mars.

Les plans à long terme de la NASA prévoient un voyage de quatre à six mois pour atteindre Mars, assorti de dix-huit mois d’exploration sur la planète. D’autres ont leurs propres rêves, leurs propres désirs, et même leurs propres plans. Une organisation privée propose, via Internet, un séjour de cinq semaines sur Mars, en juillet 2018. Le prix du ticket s’élève à deux millions de dollars.

Mais connaissons-nous vraiment nos limites ? Il est possible que nous puisions envoyer de petits et coûteux engins spatiaux au-delà de notre atmosphère, mais est-il vraiment envisageable de penser que nous, des créatures ayant besoin de respirer, de manger, et de boire, pourrons dominer – et devenir les maîtres de – l’espace ? Cependant, si la conquête de Mars peut s’évaluer en milliards de dollars, à combien pourrait se chiffrer l’étoile la plus proche ? Celle-ci est Proxima Centauri, qui se trouve à 4,2 années lumière. S’il vous était possible de vous déplacer à la vitesse de la lumière (300.000 kilomètres à la seconde), il vous faudrait donc plus de quatre ans pour l’atteindre. Par comparaison, la sonde spatiale Voyager 1 est en train de progresser dans l’espace à la vitesse de 62.420 kilomètres à l’heure. À cette vitesse, il lui faudrait 70.000 ans pour atteindre Proxima Centauri.  Nous ne pourrons jamais étendre l’exploration de l’espace sans réussir à rompre avec les limites du temps et de l’espace. À présent, cela semble impossible à réaliser, mais, comme nous allons le voir, l’avenir nous laisse cet espoir.

La coopération dans l’espace ?

Comment les hommes pourraient-ils dominer l’espace, s’ils ne peuvent pas coopérer effectivement ? La station spatiale internationale est un projet en cours de coopération internationale. Seize nations sont impliquées dans le projet qui a commencé avec le lancement du module de contrôle Zarya, le 20 novembre 1998. Le module de service russe Zvezda a vu son tir initialement prévu pour 1999 reporté en juillet 2000. Cet élément de 320 millions de dollars n’est qu’une petite partie du vaste ensemble de la station. Néanmoins, qu’ont-ils inventé, les ingénieurs de haut niveau et les scientifiques de l’espace ? « [Après le lancement], les officiels ont reconnu qu’ils avaient oublié quelque chose. Quoique le volume extérieur ait l’importance d’un autobus de ramassage scolaire, la partie qui devait servir de résidence temporaire à trois astronautes, pendant quatre mois, n’était équipée que de deux minuscules couchettes – laissant un homme d’équipage sans couchette » (« Space Pork », Time, 24 juillet 2000, page 24).

Les estimations pour compléter la station jusqu’en 2004 furent évaluées approximativement à 12 milliards de dollars, l’équipe internationale qui la gère estime maintenant qu’elle sera complétée en 2005, pour un coût de 96 milliards de dollars – soit huit fois le prix de départ ! Et les scientifiques disent qu’une fois la station assemblée, ils ne pourront rien en faire, puisque beaucoup d’expériences prévues ont déjà été réalisées à bord de la station russe Mir, et les autres pourraient être réalisées à moindre coût à bord d’autres vaisseaux inhabités. Les hommes seront-ils capables de dominer l’espace ? Pas de cette manière !

Les êtres humains, différemment des autres formes de vie, sont capables de planifier, de dessiner et de réaliser des choses magnifiques, car le Créateur nous a donné la pensée. Au vingtième siècle, l’esprit humain réussit à développer des technologies formidables. Mais, d’après l’histoire, la nature humaine n’a pas exclusivement utilisé la technologie pour le bien, mais aussi pour le mal. À l’aube du vingt et unième siècle, la grande peur des armements de destruction massive nucléaires, bactériologiques et chimiques (NBC) n’est plus la seule à avoir. Aujourd’hui, une nouvelle menace se profile à l’horizon, il s’agit des nanotechnologies génétiques et robotiques – qui annoncent de nouvelles horreurs pour notre époque.

Dans son essai « Why the Future Doesn’t Need Us » (Wired Magazine, avril 2000, pages 338-262), le fondateur de Sun Microsystem, Bill Joy, un des premiers pionniers de l’âge des mini ordinateurs, contemple les effets de ces nouvelles technologies en cas de guerre : « Je pense qu’il n’est pas exagéré de dire que nous sommes à la pointe de la perfection, s’agissant du mal poussé à l’extrême, un mal qu’il est possible de répandre bien plus que des armes de destructions de masse vendues aux États-nations ; il peut être infligé par la surprenante et terrible puissance développée par certains extrémistes. »

Ces technologies et le mal potentiel qu’elles pourraient provoquer seront-ils libérés si une nation en guerre cherchait à contrôler l’espace ? Quel est votre avis ? Sans aucun doute, jusqu’à ce que le Dieu Créateur intervienne, la tendance humaine à faire le mal continuera, car les hommes « ne connaissent pas le chemin de la paix ; la crainte de Dieu n’est pas devant leurs yeux » (Romains 3 :17-18).

Des guerres spatiales ?

Y aura-t-il des guerres dans l’espace ? Des projeteurs militaires ont fait les plans de lasers nucléaires, et d’armes à faisceaux de particules stationnés dans l’espace. Dans un article intitulé « Waging War in Space », la revue Nation analyse ce sujet :

En 1996, le commandant en chef du Commandement de l’Espace (des États-Unis), Gen. Joseph Ashy, déclara sans ambages : « C’est un sujet politique délicat, mais cela arrivera […] nous nous dirigeons vers un conflit dans l’espace. Nous nous battrons de l’espace et nous irons nous battre dans l’espace […] C’est pourquoi les États-Unis ont des programmes de développement d’énergie dirigée, et de mécanismes destinés à tuer. Nous nous appliquerons à ces deux missions – le contrôle de l’espace et l’application de la force spatiale (jargon militaire qui veut dire le contrôle de la terre à partir de l’espace) – car elles auront une importance croissante. Un jour, nous viserons des cibles terrestres – bateaux, avions et autres cibles – à partir de l’espace. Nous atteindrons des cibles dans l’espace, à partir de l’espace » (The Nation, 27 décembre 1999. C’est nous qui traduisons).

L’histoire devrait nous enseigner la grave leçon que les administrations et les institutions humaines, qui ont mis de côté le gouvernement de Dieu et la voie divine, nous mèneront inévitablement au cosmocide – à une destruction totale ! Jésus Lui-même a dit : « Car alors, la détresse sera si grande qu’il y en a point eu de pareille depuis le commencement du monde jusqu’à présent, et qu’il n’y en aura jamais. Et, si ces jours n’étaient abrégés, personne ne serait sauvé ; mais, à cause des élus, ces jours seront abrégés » (Matthieu 24 :21-22).

La Bonne Nouvelle est que Dieu interviendra et sauvera la terre du cosmocide. Jésus-Christ reviendra juger les nations au Jour du Seigneur, et à l’apogée de la bataille des temps de la fin. Il sera obligé d’en arriver là pour sauver l’humanité de la destruction totale !

La première étape vers l’espace

Nous avons vu que le désir de l’homme était de s’introduire dans l’espace, mais que ses tentatives à y parvenir étaient fragiles. Cependant, tout en étant minuscules devant ce vaste univers, nous devons reconnaître que nous en faisons partie. Or, avant que les hommes puissent vraiment dominer l’espace, il faudrait qu’ils puissent se dominer eux-mêmes – dominer leur nature humaine égoïste. Il n’y a que les individus convertis qui comprennent où est notre place dans ce grand univers. De son temps, alors qu’il n’était qu’un jeune berger, le roi David passa des mois sous le ciel nocturne, s’émerveillant de la place qu’il occupait dans l’univers. Il se tenait avec respect sous le ciel étoilé, en sachant que c’était l’œuvre du Dieu Créateur. Dans le Psaume 8 :4-5 David a écrit : « Quand je contemple les cieux, ouvrage de tes mains, la lune et les étoiles que tu as créées : qu’est-ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui ? Et le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui ? »

Quelle est la réponse ? « Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, et tu l’as couronné de gloire et de magnificence. Tu lui as donné la domination sur les œuvres de tes mains, tu as tout mis sous ses pieds, les brebis comme les bœufs, et les animaux des champs, les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, tout ce qui parcourt les sentiers des mers. Éternel, notre Seigneur ! Que ton nom est magnifique sur toute la terre ! » (Psaume 8 :6-10).

Dieu Se « souvient » des êtres humains. Il prend soin de nous ! Pourquoi ? Parce qu’Il nous a créés dans un dessein merveilleux – pour établir avec Lui une relation personnelle ! Pensez à cette profonde vérité ! Dieu a dit : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. Dieu créa l’homme à son image, il le créa à l’image de Dieu, il créa l’homme et la femme » (Genèse 1 :26-27).

Les êtres humains furent créés à la ressemblance de Dieu, pour obtenir la vie éternelle et entretenir des liens d’amour avec Lui. C’est Dieu qui, le premier, a montré Son amour pour nous ! Presque tous les chrétiens connaissent par cœur ce verset de la Bible : « Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle » (Jean 3 :16).

Dieu est amour ! Et Il sublima cet amour envers nous par le don de Son Fils, Jésus-Christ, qui paya l’amende de nos péchés à notre place. Le péché amène sur nous l’amende de la mort : « Car le salaire du péché, c’est la mort ; mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ notre Seigneur » (Romains 6 :23). Nous avons mérité l’amende de la mort à cause du péché, mais Dieu a envoyé Son Fils pour payer cette pénalité, et pour que nous puissions être réconciliés avec Dieu. En étant rachetés par Dieu, nous pouvons vivre de façon à entretenir de nouveaux rapports avec notre Créateur ! Conscients de Son grand amour, et du sacrifice de Son Fils, nous devrions suivre les recommandations de l’apôtre Pierre : « Repentez-vous, et que chacun de vous soit baptisé au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de vos péchés ; et vous recevrez le don du Saint-Esprit » (Actes 2 :38). De cette façon, Dieu et les chrétiens ne sont plus séparés – un chrétien repenti et baptisé, soumis à la loi d’amour, obtient un accès direct à Dieu par notre Sauveur Jésus-Christ. C’est par Lui qu’il nous est possible de dominer notre nature humaine égoïste (voir Philippiens 4 :13).

Dieu a créé la famille humaine, et Il souhaite que nous fassions partie de Sa famille divine. L’apôtre Paul a écrit : « À cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père, de qui toute famille dans les cieux et sur la terre tire son nom » (Ephésiens 3 :14-15). En effet, Dieu est le Père d’une famille – et Il souhaite que nous fassions partie de cette famille de créateurs, qui sera active et joyeuse pour toute l’éternité ! Il souhaite que vous jouissiez de la terre, des planètes, du système solaire – et de l’intégralité du magnifique univers.

Les vrais chrétiens sont dès maintenant des enfants engendrés de Dieu : « Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu ! […] Bien-aimés, nous sommes maintenant enfants de Dieu » (1 Jean 3 :1-2).

Gestionnaires de la terre, gestionnaires de l’univers

Les enfants de Dieu, des fils et des filles en Christ, se préparent maintenant pour l’arrivée du Royaume de Dieu. Vous y préparez-vous ? Nous pouvons lire, au premier chapitre de la Genèse, que les êtres humains avaient reçu la responsabilité de dominer notre environnement. Dieu a dit : « Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre » (Genèse 1 :26).

En tant qu’êtres humains, avons-nous fidèlement géré notre pouvoir, notre domination et notre autorité sur la terre ? Dans le monde entier, nous avons pollué l’air, l’eau, et notre environnement. Nous avons mal utilisé notre pouvoir pour inventer des armes de destruction massive. Nous n’avons pas su régler nos problèmes de violence, de terrorisme et d’abus de toutes sortes.

En méditant sur la nature humaine, Albert Einstein fit ce commentaire : « Il est plus facile de changer la nature du plutonium que de changer la nature du mauvais esprit de l’homme. » Abandonnés à nous-mêmes, nous nous sommes montrés incapables d’être de bons gestionnaires. Ce n’est qu’en étant soumis à Dieu – en nous étant repentis, et en laissant travailler le Saint-Esprit en nous – qu’il nous est possible de vaincre la nature humaine pécheresse qui, depuis Adam, maintient l’humanité séparée de Dieu.

Alors, pourquoi Dieu a-t-Il permis aux êtres humains de dominer la création ? La réponse a de quoi vous étonner. Dieu nous a donné l’opportunité de nous entraîner en vue d’exercer une plus grande autorité, et de devenir de plus grands gestionnaires à l’avenir ! Il veut partager l’univers avec nous !

L’auteur de l’Épître aux Hébreux, cite le Psaume de David : « Tu l’as abaissé pour un peu de temps au-dessous des anges, tu l’as couronné de gloire et d’honneur, tu as mis toutes choses sous ses pieds » (Hébreux 2 :7-8).

Après cette citation, l’auteur de l’Épître fait ce commentaire : « En effet, en lui soumettant toutes choses, Dieu n’a rien laissé qui ne lui soit soumis. Cependant, nous ne voyons pas encore maintenant que toutes choses lui soient soumises » (verset 8).

Les mots traduits par « toutes choses » dans ce verset sont ta panta – qui signifie littéralement « le tout ». Comme l’explique un lexique grec, ta panta signifie, dans l’absolu, « l’univers ». Dieu a l’intention de vous donner, ainsi qu’à d’autres milliards de personnes, non seulement la domination de la terre, mais également celle de l’univers entier ! Mais cela ne sera rendu possible qu’après notre héritage de la vie éternelle – c’est-à-dire lorsque nous deviendrons les enfants immortels de Dieu, pour régner à jamais avec le Christ dans Son Royaume !

Quand les chrétiens deviendront-ils, au juste, les enfants immortels de Dieu ? Voici ce que l’apôtre Paul a écrit : « Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés, en un instant, en un clin d’œil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés. Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité. Lorsque ce corps corruptible aura revêtu l’incorruptibilité, et que ce corps mortel aura revêtu l’immortalité, alors s’accomplira la parole qui est écrite : La mort a été engloutie dans la victoire » (1 Corinthiens 15 :51-54).

Notre espoir est la résurrection ! Elle aura lieu à la dernière trompette, lorsque l’humanité entendra l’annonce retentissante du Royaume du Christ, qui remplacera les gouvernements du monde (voir Apocalypse 11 :15). Cette septième trompette arrivera au cours d’une époque prophétique, qui est connue sous le nom du Jour du Seigneur, lorsque les chrétiens seront changés d’êtres mortels en êtres immortels. Ce ne sera qu’à ce moment-là que nous naîtrons en tant qu’enfants glorifiés dans le Royaume de Dieu. Hébreux 2 :10 déclare que le Sauveur, Jésus-Christ, conduira « à la gloire beaucoup de fils ». Les vrais chrétiens constituent ces fils. Romains 8 :29 déclare que Jésus est « le premier-né de beaucoup de frères ». Les chrétiens deviendront Ses frères éternels.

Notre héritage ultime

En tant qu’enfants de Dieu, nous sommes Ses héritiers. Qu’hériterons-nous ? En faisant partie de la famille divine, il nous est promis un grand héritage : « Car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. Et vous n’avez pas reçu un esprit de servitude pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions : Abba ! Père ! L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être glorifiés avec lui » (Romains 8 :14-17).

Nous avons reçu l’inestimable privilège de devenir les « héritiers de Dieu et cohéritiers de Christ ». Qu’hériterons-nous ? La liste est impressionnante ! Au cours de Son sermon sur la montagne, le Christ a dit : « Heureux les débonnaires, car ils hériteront la terre ! » (Matthieu 5 :5). Notre héritage comprend la terre. Dans Romains 4 :13, il est dit que le patriarche Abraham héritera le monde. Apocalypse 2 :26 explique que ceux qui vaincront auront autorité sur les nations. La parabole des talents (Luc 19) révèle que les chrétiens fidèles gouverneront des villes dans le Royaume à venir ! Oui, les humbles hériteront la terre !

Qu’hériterons-nous d’autre ? Le chapitre 25 de Matthieu décrit le retour du Christ dans la gloire. Toutes les nations seront rassemblées devant Lui, lorsqu’Il les jugera. Il dira à Ses fidèles serviteurs : « Venez, vous qui êtes bénis de mon Père ; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde » (Matthieu 25 :34).

Comme héritiers de Dieu et co-héritiers du Christ, nous hériterons la terre ! Nous hériterons également le Royaume de Dieu ! Cela représente une part de notre avenir incroyable ! Certaines personnes croient que les chrétiens ont déjà hérité le Royaume ! Est-ce vrai ? « Ce que je dis, frères, c’est que la chair et le sang ne peuvent hériter le royaume de Dieu, et que la corruption n’hérite pas l’incorruptibilité » (1 Corinthiens 15 :50). Selon la Bible, tant que vous demeurerez chair et sang, vous n’aurez pas encore hérité le Royaume.

La Bonne Nouvelle est que les chrétiens fidèles hériteront la terre et le Royaume de Dieu. Notre héritage ultime, révélé dans Hébreux, est également mentionné dans un passage étonnant de l’Apocalypse : « Celui qui vaincra héritera ces choses ; je serai son Dieu, et il sera mon fils » (Apocalypse 21 :7). Aussi incroyable que cela puisse paraître, Dieu veut nous donner toutes choses – jusqu’à l’univers entier.

Songez-y ! Vous serez capable de voyager instantanément dans l’univers ! Une galaxie vous sera aussi familière qu’une autre. Dieu, le Créateur des cieux, désire partager toute Sa création avec vous.

Mais avant que les chrétiens ne s’aventurent dans l’univers, ils ont une mission cruciale à accomplir sur la terre. Les prophéties bibliques expliquent que les saints, devenus immortels, doivent éduquer des milliards d’êtres humains dans la voie de vie divine – la voie enseignée par Jésus-Christ de Nazareth. Dans le Royaume de Dieu – lors du « millénium » réel qui est encore à venir – les chrétiens fidèles, ressuscités, seront des rois et des sacrificateurs (Apocalypse 5 :10), gouvernant la terre sous le Roi des rois, Jésus- Christ. Ils aideront des milliards d’êtres humains à entrer dans le Royaume de Dieu, c’est-à-dire dans la famille de Dieu.

Dominerons-nous l’univers ? Oui, mais pas de par nos propres efforts. Le Dieu Créateur, qui possède l’univers, le donnera en héritage à Ses enfants. Vous pouvez être de ceux qui hériteront l’univers, dans le futur. Lorsque vous serez devenu un enfant de Dieu, immortel, attendez-vous à gouverner l’espace comme membre de la famille royale divine – pour toute l’éternité !

AUTRES ARTICLES DANS CETTE REVUE

Voir +