La reine de mai

Adam J. West
Commenter cet article

Le 1er mai était observé dans beaucoup de cultures païennes, avant l’ère chrétienne. Le premier jour du mois de mai était aussi le premier jour de l’été. Il était célébré en prévision du solstice d’été le 21 juin.

Le 1er mai est célébré dans la plupart des pays de l’hémisphère nord. Les célébrations pendant ce jour varient beaucoup d’un pays à l’autre, mais ses origines sont pourtant bien connues. Quelle est l’origine de ce jour ? Qui était la reine de mai ? Devriez-vous participer aux traditions du 1er mai ?

Selon le site TheHolidaySpot.com, le 1er mai n’a pas été célébré aux États-Unis avec autant de ferveur qu’en Grande-Bretagne et en Europe à cause du rejet des puritains pour ce jour. Le site déclare : « La tradition de célébrer le 1er mai en dansant et en chantant autour de l’arbre de mai […] est une survivance des anciennes traditions anglaises. Les enfants qui célèbrent ce jour en dansant autour du mât, avec des rubans, choisissent [une] reine de mai, et ils suspendent des paniers de mai aux portes des gens – ce sont des restes des anciennes traditions européennes » (c’est nous qui accentuons).

Le site ajoute qu’en France, « dans le Périgord et ailleurs, l’arbre de mai est devenu “l’arbre de la liberté”, le symbole de la révolution française. Malgré son nouveau nom, les villageois considéraient l’arbre avec le même esprit de tradition. Ils continuaient à danser autour de lui de la même manière que leurs ancêtres. » Dans le sud de la France, la tradition de planter un « arbre de mai », le 1er mai, pour honorer une personne, est encore vivace. Dans le monde occitan, l’arbre de mai est planté en l’honneur des élus locaux.

Dans un essai écrit en 1850, Samuel Taylor Coleridge, un poète, critique et philosophe anglais, parle des origines du 1er mai et de la reine de mai. Coleridge écrit : « Les jours de repos après les semis avaient été choisis par nos ancêtres saxons [pour] correspondre aux habitudes des gens [observant] la fête païenne de Whitsuntide. »

Plus loin, il écrit que la signification du « nom original [de cette fête païenne] est Wittentide, l’époque où l’on choisissait les wits ou les hommes sages pour le Wittena-gemotte [l’assemblée des sages]. Cette fête était dédiée à Hertha la déesse de la paix et de la fertilité […] Les vassaux se réunissaient sur une pelouse autour de l’arbre de mai, pour élire le seigneur du village, ou le roi, qui choisissait sa reine » (Coleridge, Essays on his own times, page 137).

La Bible parle également de la déesse-reine de la fertilité. Nous lisons cela dans Actes 19 :35 : « Hommes Éphèsiens, quel est celui qui ignore que la ville d’Éphèse est la gardienne du temple de la grande Diane et de son simulacre tombé du ciel ? »

Qui était Diane chez les Éphèsiens ? Elle était connu dans l’antiquité comme « Artémis d’Éphèse, une déesse de la fertilité anatolienne » (Formerthings.com).

Depuis le passé, jusqu’à nos jours, cette déesse de la fertilité a été adorée. Même dans le monde soi-disant chrétien, le souhait de glorifier une reine perdure ; l’Église romaine adore Marie, la mère de Jésus, comme la « reine des apôtres » et même la « reine des cieux ». Dans la Grèce antique, le mois de mai était dédié à Artémis, la déesse de la fertilité. Il est intéressant de noter que dans la piété catholique populaire de nos jours, le mois de mai est considéré comme le « mois du couronnement » de Marie – une période où elle fait l’objet d’une adoration particulière.

À la question de savoir si nous devons observer les célébrations traditionnelles du 1er mai, la réponse est clairement « non ! », car elles ont des origines païennes. Le Dieu vivant nous a donné de magnifiques Jours saints qui sont toujours valables à notre époque ; Il nous commande de les observer et ils ont une profonde signification. Ils ne sont pas entachés de syncrétisme, de fausse tradition et d’idolâtrie.

Pour en apprendre davantage sur les Jours saints de Dieu, lisez notre brochure Les Jours saints – Le magistral plan divin. Lisez aussi notre brochure Le christianisme contrefait de Satan pour y découvrir et apprendre des informations essentielles pour votre vie à la fin des temps.