Le précipice

Commenter cet article

Le 21 janvier 2013, le discours de réélection du président américain contenait une phrase qui devrait faire réagir tous ceux qui comprennent la Bible. Devant une audience conquise de plus d’un million de gens rassemblés dans les jardins du Mall à Washington et devant des millions de téléspectateurs à travers le monde, le président Obama a déclaré : « Notre route s’achèvera seulement lorsque nos frères et sœurs gays seront traités comme tout le monde par la loi – car si nous avons vraiment été créés égaux, alors l’amour que nous avons l’un pour l’autre doit aussi être égal. »

Il est véritablement choquant que ce mode de vie, qui autrefois était universellement reconnu dans la société comme une perversion, soit maintenant encouragé par le dirigeant des États-Unis d’Amérique. Ces dernières années, ce mode de vie est devenu acceptable dans la société en général, grâce à la couverture média en sa faveur et à sa promotion dans les divertissements. Même les militaires américains ont cessé de s’opposer à ce mode de vie, en légalisant la sodomie dans l’armée. À présent, certains États reconnaissent légalement les « mariages entre personnes de même sexe » et les « unions civiles » avec les mêmes bénéfices que pour les couples mariés sous la loi.

La Bible parle clairement de la sexualité, à la fois de l’hétérosexualité et de l’homosexualité. Le septième des Dix commandements donnés par Dieu est simple et direct : « Tu ne commettras point d’adultère » (Exode 20 :14). Jésus-Christ confirma et magnifia ce commandement dans Matthieu 5 :27-28. Les pratiques homosexuelles étaient interdites dans l’Ancien Testament (voir Lévitique 20 :13). Dieu détruisit même les villes de Sodome et Gomorrhe à cause de leurs pratiques sexuelles déviantes et dépravées.

Ces pratiques sexuelles continuèrent d’exister à travers l’Histoire, faisant souvent partie des pratiques religieuses païennes. Dans le Nouveau Testament, Paul parla de ce problème dans la lettre qu’il adressa à l’Église de Dieu à Rome. En décrivant ceux qui se détournèrent du bon mode de vie, en toute connaissance de cause, pour suivre leurs propres désirs, il écrivit : « C’est pourquoi Dieu les a livrés à des passions infâmes : car leurs femmes ont changé l’usage naturel en celui qui est contre nature ; et de même les hommes, abandonnant l’usage naturel de la femme, se sont enflammés dans leurs désirs les uns pour les autres, commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. Comme ils ne se sont pas souciés de connaître Dieu, Dieu les a livrés à leur sens réprouvé, pour commettre des choses indignes, étant remplis de toute espèce d’injustice » (Romains 1 :26-29).

Plus tard, Paul écrivit dans sa première épître à l’Église de Corinthe : « Ne savez-vous pas que les injustes n’hériteront point le royaume de Dieu ? Ne vous y trompez pas : ni les débauchés, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les homosexuels, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu » (1 Corinthiens 6 :9-10).

Il est impossible de ne pas reconnaître que ces pratiques, maintenant encouragées aux échelons les plus hauts de notre société, sont formellement condamnées par Dieu, à la fois dans l’Ancien et le Nouveau Testament.

Jadis, le prophète Ésaïe fut inspiré à écrire : « Malheur à ceux qui appellent le mal bien, et le bien mal, qui changent les ténèbres en lumière, et la lumière en ténèbres » (Ésaïe 5 :20-21).

En tant que nation, les États-Unis sont au bord du précipice. Le danger est grand. Cette nation fut une grande nation, la plus puissante sur la scène mondiale. Maintenant, elle s’enfle d’orgueil. Une nation qui embrasse et soutient des pratiques pécheresses et perverses peut-elle tenir debout ? « L’arrogance précède la ruine, et l’orgueil précède la chute » (Proverbe 16 :18).

Et la chute sera grande !

Prions pour que cette nation et ses dirigeants retournent aux valeurs bibliques sur lesquelles le pays a été fondé. Pour l’instant, ce n’est pas la direction prise par le pays. Aussi, implorons Dieu pour que Son Royaume vienne bientôt sur cette terre. Le but de cette Œuvre est d’annoncer ce Royaume à venir.

Pour en apprendre davantage sur cette Œuvre – et pour voir si Dieu vous appelle à en faire partie – lisez notre brochure gratuite Où se trouve la véritable Église de Dieu de nos jours ? Vous pouvez aussi lire notre article Trop grand pour couler ? pour en apprendre davantage que les épreuves actuelles.