Liberté ou austérité ?

Wyatt Ciesielka
Commenter cet article
La France et l’Allemagne continuent de se concurrencer pour prendre la tête de l’Europe. Qui triomphera ? Que deviendront les idéaux français, repris dans la devise « liberté, égalité, fraternité » ? Qui gagnera en Europe, la liberté ou l’austérité ?

L’Europe est empêtrée dans sa dette financière et plusieurs craignent que l’Europe entière ne s’enfonce dans la récession. Aussi, afin de stabiliser l’euro, des « mesures d’austérité draconiennes » ont déjà été prises en Grèce, en Espagne, au Portugal et en Roumanie. Cependant, de nombreuses personnes sont en colère contre ces décisions et les émeutes deviennent habituelles dans certains pays comme la Grèce et la Roumanie.

Au milieu de cette tourmente, les deux plus grandes nations d’Europe continentale se sont affrontées à cause d’importantes divergences de gouvernance. Avec une décision qui a « surpris la France et montré comment les plus grandes puissances économiques de la zone euro se combattent pour édicter les règles pendant cette crise de l’endettement », c’est l’Allemagne qui a pris des mesures fortes et unilatérales sur la gouvernance économique. Il est évident qu’il y a « des contradictions de fond entre la France et l’Allemagne sur le développement économique, et qu’il n’y a pas de solutions en vue » (Reuters, “Economic governance divides France and Germany” [La gouvernance économique divise la France et l’Allemagne], 19 mai 2010).

En expliquant la stratégie agressive de son pays, le ministre des finances allemand, Wolfgang Schäuble, a récemment déclaré que « la coordination entre les membres de l’euro devait allait beaucoup plus loin et que les pays devaient avoir une part active dans les décisions prises par les autres ». Plus loin dans l’article [reprenant cette déclaration], il est écrit que l’Allemagne est déterminée à « renforcer la discipline budgétaire » dans l’Union européenne (Wall Street Journal, “Germany : Euro zone must enhance political dimension of EMU” [Allemagne : la zone euro doit élargir la dimension politique de l’UEM – l’Union économique et monétaire], 10 mai 2010).

En parlant des décisions alarmistes, brusques et unilatérales, ainsi que des fortes déclarations de l’Allemagne, Schäuble a fermement défendu son gouvernant en déclarant : « Si vous voulez assécher un marais, vous ne demandez pas leur avis aux grenouilles » (Financial Times, “Markets take fright at politicians”, 20 mai 2010).

Ces « contradictions de fond » devront être résolues d’une manière ou d’une autre si le rêve impérial européen doit se réaliser. Et la France est séduite si elle pense que la République Française aura une position dirigeante, alors que les prophéties continuent à se révéler ! L’Allemagne est déjà la nation la plus puissante et la plus forte de l’Union européenne. C’est l’Allemagne qui est en position dirigeante pour conduire l’économie et la politique d’unification. Les prophéties bibliques nous disent que la dernière résurgence du « Saint Empire romain » sera placée « sous l’égide d’une puissante Union européenne, dominée par l’Allemagne » (La bête de l’Apocalypse, page 1).

Pendant la dernière résurgence du Saint Empire romain, la France ne connaîtra pas la liberté, l’égalité et la fraternité. La France actuelle descend de Jacob, à travers son premier-né, Ruben (Genèse 49 :3). Les États-Unis et la Grande-Bretagne descendent aussi de Jacob, à travers Joseph. Et la grande tribulation annoncée par Jésus-Christ dans Matthieu 24 s’abattra sur toute la « maison de Jacob ». Ce sera « un temps d’angoisse pour Jacob » (Jérémie 30 :7).

Malheureusement, et à moins d’une repentance sincère, la France et le reste des descendants actuels de Jacob seront amenés à partager ce « temps d’angoisse pour Jacob ». Dans les années à venir, la France et les autres descendants de Jacob troqueront leur liberté pour l’austérité.

Mais, après la grande tribulation et le Jour du Seigneur, la formidable vérité est que, non seulement la France et tous les descendants de Jacob, mais encore le monde entier, connaîtront la véritable liberté, égalité et fraternité dans le Royaume de Dieu à venir ! Et toutes les nations apprendront la voie de la paix ! Toutes les nations vivront selon les lois divines de justice (Ésaïe 11 :9).

Lisez notre article, La réalité du futur Royaume du Christ, pour en apprendre davantage sur cet avenir magnifique. Pour en savoir davantage sur l’identité des États-Unis, de la Grande-Bretagne, de la France, du Canada et des autres descendants de Jacob, étudiez notre brochure intitulée Les États-Unis et la Grande-Bretagne selon la prophétie.