Que signifie être dirigeant serviteur ?

Roderick Meredith (1930-2017)
Commenter cet article

Le concept de dirigeant serviteur est une pratique que tous les chrétiens devraient appliquer. Mais que signifie être dirigeant serviteur ? Et comment pouvons-nous mettre ce concept en pratique ?

À travers l’histoire humaine, le meilleur exemple de Dirigeant Serviteur est celui de Jésus-Christ. Il était avec le Père depuis l’éternité. Il possédait une gloire, une puissance et une majesté incommensurables. En tant qua la « Parole » ou le Porte-parole du Père, c’est Sa voix qui ordonna : « Que la lumière soit ! » (Genèse 1 :3). Au trône de Dieu, Il était environné d’une beauté et d’une majesté indescriptibles. Plus de cent millions d’anges sont présents autour du trône, adorant et louant le Christ et le Père (Apocalypse 5 :11-12).

Cependant, dès l’instant où la Parole et le Père décidèrent d’amener des millions d’êtres humains dans Leur Famille, ce grand Être [le Christ] souhaita se « dépouiller » Lui-même – comme cela est correctement traduit, depuis le grec, dans Philippiens 2 :7. Il a pris « une forme de serviteur ». Puis, « en devenant semblable aux hommes […] il a paru comme un vrai homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix » (versets 7-8).

Dans la chair humaine, Jésus « donna » de sa personne du matin au soir. Il enseignait avec amour et patience, Il guérissait, Il bénissait, Il encourageait, Il servait. Nous voyons clairement que Jésus enseigna Ses disciples par Son exemple. Il leur dit : « Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur ; et quiconque veut être le premier parmi vous, qu’il soit votre esclave. C’est ainsi que le Fils de l’homme est venu, non pour être servi, mais pour servir et donner sa vie comme la rançon de beaucoup » (Matthieu 20 :26-28).

Dans toutes nos activités, nous devons chercher à servir – et ne pas chercher nos propres intérêts, chercher à nous mettre en avant ou chercher une « position » plus importante. Chacun d’entre nous devrait constamment s’humilier à travers l’Esprit de Dieu et s’assurer d’être véritablement motivé par un esprit de service dans tout ce que nous faisons. Si nous devons avoir une position inférieure pendant quelques temps – comme ce fut le cas pour le Fils de Dieu – afin de mieux servir les autres, faisons-le avec entrain et remercions Dieu pour cette opportunité.

Dieu teste l’attitude de chacun d’entre nous ! Il veut savoir si nous apprenons véritablement les leçons de dirigeant serviteur. Sommes-nous volontaires pour prendre la « dernière place » si elle nous aide à mieux travailler et à servir davantage ? Pensons-nous constamment à utiliser le plus efficacement possible nos talents, notre temps et nos ressources pour servir les autres de notre mieux et pour nous préparer au Royaume de Dieu ?

Regardez ce que nous dit Jean, l’apôtre bien-aimé : « Nous avons connu l’amour, en ce qu’il a donné sa vie pour nous ; nous aussi, nous devons donner notre vie pour les frères » (1 Jean 3 :16). Soyons vraiment motivés par un esprit de partage, d’aide, de service et d’encouragement envers les autres. Alors, nous serons, sans aucun doute, admis à entrer dans le Royaume éternel de notre Père, qui est entièrement fondé sur cet esprit d’amour, de gentillesse, de patience, de service et de joie.

Quel est donc ce magnifique but dans notre vie, pendant notre existence terrestre ? Lisez notre brochure gratuite intitulée Votre ultime destinée.