fbpx Vous tenez-vous sur la brèche ? | Le Monde de Demain

Vous tenez-vous sur la brèche ?

Commenter cet article

J’ai récemment été abasourdi en apprenant qu’un membre de ma congrégation souffrait d’une maladie grave. Nombreux sont ceux autour de nous aux prises avec le cancer, le diabète, des problèmes cardiaques – la liste paraît interminable. Presque tout le monde semble affecté, directement ou par le biais d’un membre de leur famille ou d’amis proches. Comment devrait-on réagir ?

Dans l’épreuve et l’adversité, mettons-nous premièrement et entièrement notre confiance en Dieu ? Le roi David écrivit : « Oui, c’est lui qui est mon rocher et mon salut ; ma haute retraite : je ne chancellerai guère » (Psaume 62 :3). Il poursuivit : « En tout temps, peuples, confiez-vous en lui, répandez vos cœurs en sa présence ! Dieu est notre refuge » (verset 9). Croyons-nous vraiment dans ces paroles de David ? Vivons-nous par ces versets ? Comprenons-nous leur signification ?

Nous sommes appelés à un avenir qui dépasse l’imagination. Nous sommes appelés à être des rois et des sacrificateurs du Dieu Très-Haut. Nous sommes appelés à enseigner Son mode de vie. Mettons-nous en pratique, dans notre vie quotidienne, les paroles du roi David ? Il s’agit là de questions que nous devons nous poser sérieusement. Nous mettons-nous à l’épreuve pour nous assurer que nous ne sommes pas désapprouvés ?

L’apôtre Paul mit au défi les Corinthiens de s’examiner eux-mêmes. « Examinez-vous vous mêmes, pour savoir si vous êtes dans la foi ; éprouvez-vous vous-mêmes. Ne reconnaissez-vous pas que Jésus-Christ est en vous ? À moins peut-être que vous ne soyez désapprouvés. Mais j’espère que vous reconnaîtrez que nous, nous ne sommes pas désapprouvés. Cependant nous prions Dieu que vous ne fassiez rien de mal, non pour paraître nous-mêmes approuvés, mais afin que vous pratiquiez ce qui est bien et que nous, nous soyons comme désapprouvés » (2 Corinthiens 13 :5-7).

L’apôtre Paul voulait que les Corinthiens comprennent qu’il n’est pas suffisant de « sembler » accomplir les aspects physiques de la loi. C’est ce que faisaient les pharisiens, mais ils étaient réprouvés : « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous ressemblez à des sépulcres blanchis, qui paraissent beaux au dehors, et qui, au dedans, sont pleins d’ossements de morts et de toute espèce d’impuretés. Vous de même, au dehors, vous paraissez justes aux hommes, mais, au dedans, vous êtes pleins d’hypocrisie et d’iniquité » (Matthieu 23 :27-28).

L’apparence de droiture des pharisiens cachait un sérieux problème. « Malheur à vous, scribes et pharisiens hypocrites ! parce que vous payez la dîme de la menthe, de l’aneth et du cumin, et que vous laissez ce qui est plus important dans la loi, la justice, la miséricorde et la fidélité : c’est là ce qu’il fallait pratiquer, sans négliger les autres choses » (Matthieu 23 :23).

En ayant l’avertissement de l’apôtre Paul à l’esprit, sommes-nous disposés, en temps de grande adversité, à pratiquer le véritable christianisme, en ne négligeant pas les aspects les plus importants de la loi ? Par l’intermédiaire du prophète Ézéchiel, Dieu nous donne un puissant avertissement : « Je cherche parmi eux un homme qui élève un mur, qui se tienne à la brèche devant moi en faveur du pays, afin que je ne le détruise pas ; mais je n’en trouve point » (Ézéchiel 22 :30).

Aujourd’hui, le Christ se tient sur la brèche pour nous, Il est notre Médiateur et notre grand Souverain Sacrificateur. Sommes-nous disposés à nous tenir sur la brèche pour nos frères et sœurs que souffrent ? L’apôtre Jacques nous dit que la prière agissante du juste a une grande efficacité (Jacques 5 :16). L’apôtre Paul nous rappelle : « J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes » (1 Timothée 2 :1).

Lorsque nous pensons à ceux qui souffrent de maladies graves autour de nous, offrons-nous à Dieu des prières ferventes et des supplications en y mettant tout notre cœur ? Si vous désirez savoir comment Dieu peut intervenir dans la vie de ceux qui Le cherchent avec diligence, lisez (ou relisez) notre brochure gratuite intitulée Dieu guérit-Il de nos jours ?