Disney et les démons

Commenter cet article

Disney, une enseigne autrefois associée à un type de divertissement familial sain, évolue dans une direction plus inquiétante. L’une des dernières séries animées de la chaîne Disney Channel s’appelle The Owl House (La maison du hibou). Comme l’a résumé Deadline Hollywood lors de l’annonce de la série l’année dernière, The Owl House « est une série d’horreur-comédie qui suit Luz, une adolescente humaine sûre d’elle qui tombe accidentellement sur un portail du royaume des démons » (23 février 2018, Breaking news, 13 janvier 2020). Le personnage principal « poursuit son rêve de devenir une sorcière » en servant d’apprentie à une sorcière puissante dont la colocataire est une guerrière démoniaque. La créatrice de la série, Dana Terrace, confie « avoir toujours essayé de les pousser [Disney] à devenir un peu plus sombres et bizarres parce que ce sont des choses amusantes ». Le comédien Ricky Cometa qui participe à cette série a commenté à propos de ce royaume démoniaque où se situe The Owl House : « Nous voulions vraiment que ce royaume démoniaque se sente comme chez nous, et il nous fallait juste trouver comment le faire » (Newsweek, 8 janvier 2020).

Les auteurs d’animation et de création modernes peuvent faire paraître les ténèbres de la sorcellerie et des démons inoffensives et sans danger – après tout, ils pensent que ce n’est que de la fiction ! Cependant, la Bible avertit que ces sujets sont spirituellement dangereux et destructeurs. Dans Deutéronome 18 :10-12, alors que les anciens Israélites se préparaient à entrer en Terre Promise, Dieu les avertit : « Qu’on ne trouve chez toi personne [...] qui exerce le métier de devin, d’astrologue, d’augure, de magicien, d’enchanteur, personne qui consulte ceux qui évoquent les esprits ou disent la bonne aventure, personne qui interroge les morts ». En fait, l’une des raisons pour lesquelles Dieu a mis fin à la vie du premier roi d’Israël, Saül, était qu’il avait consulté un médium pour le guider (1 Chroniques 10 :13). Beaucoup d’anciens rois d’Israël et de Juda pratiquaient également la sorcellerie, y compris le « méchant roi Manassé » (2 Chroniques 33 :6) – et cette déviance au sein de ces deux nations a contribué à leur punition divine et à leur captivité nationale. Les chrétiens ne doivent pas prendre à la légère les mises en garde de Dieu concernant le paganisme et la sorcellerie. Pour en savoir plus sur le point de vue de Dieu sur la sorcellerie, n’hésitez pas à lire notre article « La montée du paganisme moderne ».