L’Inde “s’éloigne” des lois divines !

Commenter cet article

Dans le milieu du XIXe siècle, l’expansion de l’Empire britannique permit de partager la connaissance de nombreuses lois fondées sur la Bible avec les peuples des colonies britanniques tout autour du globe. Une de ces lois rendait illégales les relations homosexuelles, en les considérant comme « des actes contre-nature ». L’ancienne colonie britannique de l’Inde vient d’abolir cette loi en vigueur depuis presque 200 ans. Comme CNN le rapporta : « Sur 71 pays de par le monde où les relations sexuelles entre partenaires de même sexe sont illégales, ce n’est pas un hasard si plus de la moitié d’entre eux font partie des  colonies ou des protectorats anciennement britanniques » (12 septembre 2018 ; Le Parisien, 17 septembre 2018 ). Là où se sont établis les Britanniques, ils ont tenté d’apporter avec eux leur compréhension de la moralité biblique ! Avec le temps, certains aspects de cette morale biblique se sont durablement ancrés dans les lois et les pratiques sociales des nations du Commonwealth.  Pourtant, en dépit de l’efficacité de ces lois contre l’homosexualité qui empêchent la propagation des maladies telles que le sida, le Premier ministre britannique, Theresa May, exprima son regret à ce renforcement historique par la Grande-Bretagne sur la moralité biblique. Toujours selon CNN, Mme May déclara : « Je suis bien consciente que ces lois ont souvent été imposées par mon propre pays. Nous avions tort à cette époque, et c’est toujours le cas aujourd’hui », – ce qui est en totale contradiction avec ce que la Bible déclare à ce sujet. C’est un exemple de plus des déclarations du politiquement correct révélant à quel point ces valeurs bibliques traditionnelles sont « rejetées » au profit de libertés de contrefaçon générant automatiquement des conséquences négatives.

La Bible interdit clairement l’homosexualité (Lévitique 18 :22 ; Romains 1 :24-29 ; 1 Corinthiens 6 :9-10). La Bible met également en garde contre les conséquences du péché, même si nous ne comprenons pas ce qu’est le péché. « Quand il n’y a pas de révélation, le peuple est sans frein ; heureux s’il observe la loi ! » (Proverbes 29 :18). Tristement, l’esprit humain (qui est hostile à Dieu et à Ses lois – voir Romains 8 :7, traduction Darby) tend à « rejeter » ce qu’il perçoit comme les « contraintes » des lois divines – croyant à tort que cela engendrera la liberté. Cependant, l’apôtre Paul nous rappelle que le péché nous asservit (Romains 7 :14). La véritable liberté, contrairement à la croyance populaire, est la conséquence de l’obéissance aux lois divines ! Pour davantage d’informations sur cet important sujet, ne manquez pas de lire notre brochure gratuite intitulée Les Dix Commandements.